"Nil Satis Nisi Optimum"
Champions : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017, 2019 ...

Déjà vainqueurs du match aller au Coliséum 5-0, les Dragons de la Division II auront récidivé ce samedi, toujours avec la manière, cette fois sur l'Ile Lacroix, avec un succès 2 buts à 0. De quoi conforter la troisième place au classement alors qu'il ne reste plus que six rencontres à négocier pour les rouennais.


Première rencontre d'un triptyque de match face aux trois pensionnaires du bas du classement de la poule A (Amiens 9ème, Colmar 10ème & Evry / Viry 8ème), les rouennais auront certes souffert face aux Gothiques mais surtout assuré l'essentiel avec les trois points. Un poncif de façon évidente mais une réalité également dans un classement étriqué où le moindre faux pas fait dégringoler à l'image du revers subi la semaine dernière par les Dragons à domicile face au leader de la poule, les Français Volants (5-7) Avec pour objectif de clôturer l'exercice dans la première partie du tableau pour s'assurer l'avantage de la glace au premier tours des play-offs, sept points seulement séparent Rouen, 3ème d'Angers, 6ème. De quoi laisser une belle marge d'incertitude d'ici à la fin de la saison régulière même si, nouveau poncif, tout ce qui est pris n'est plus à prendre y compris les trois points face à Amiens.


Au sortir d'une première période où la clef de la rencontre se situait dans les cages, Côme Soghomonian pour Rouen & Benoît Demazier pour Amiens rivalisant d'adresse pour conserver leur jardin secret vierge de toute souillure. Au passage du cap de la mi-match, mis sur orbite par une précise sortie de zone amorcée par Anakin Drif, Charles Grandpierre s'engouffrait dans le couloir de la défense amiénoise pour servir au centre un Nicolas Lechevallier tout heureux d'inscrire le premier but de la partie (33'54) Bouclant la période sur ce sourire, les bras rouennais seront à nouveau levés au début du dernier chapitre. Le feu à nouveau invité devant le portier amiénois sur une sortie de prison qui permettait au duo Thomas Vandeputte – Matias Pognant de semer le trouble, à l'affut, en embuscade, promptement Alix Bellanger libre de toute surveillance en profitait pour ajuster la mire et toucher cible pour le 2-0 (44'32) Portion congrue pour les buteurs qui se contenteront de ces deux buts, satisfaction pour le portier rouennais, Côme Soghomonian qui ira chercher son blanchissage, son deuxième obtenu de la saison après celui déjà décroché face à Amiens, en terres amiénoises.



Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :