"Nil Satis Nisi Optimum"
Champions : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017, 2019 ...

Vainqueurs 7-0 la veille en Ile-de-France déjà face aux Jokers de Cergy, les Dragons U17 auront tenu le même rythme cette fois à domicile en s'imposant sur un score à l'identique, laissant à nouveau entrevoir quelques belles perspectives d'avenir.


A l'instar de la veille, c'est un premier tiers un peu brouillon qui viendra marquer la première sortie à domicile de la troupe jaune et noir. Dur de relancer la machine même si après dix minutes de jeu dans cette partie, Paul Le Lem, tout comme samedi, était le premier à se signaler en ouvrant le score (10'05) Sans pour autant faire un feu d'artifice offensif dans ce premier tiers, les Dragons conservaient, néanmoins, l'essentiel en monopolisant le palet, s'offrant même le luxe en toute fin de période de doubler la mise par Aaron Stemper, déjà bien en vue lors du premier match (19'39) A 2-0 au moment de reprendre la rencontre, les Normand pouvaient s'offrir un petit moment de répit face à des Jokers volontaires mais parfois en manque d'inspiration. Là où les Dragons s'étaient montrés confus au premier tiers, cette fois, c'est la fatigue qui se faisaient sentir avec une nette baisse de régime dans le camp jaune et noir. Un bel alanguissement qui n'empêchait pas toutefois les protégés de Rémi Peronnard de se montrer particulièrement robuste défensivement. Si le tableau d'affichage de la patinoire de l'Ile Lacroix peinait à s'illuminer en dépit des efforts de Louis Bailleul qui amenait le score à 3-0 à la dernière second du tiers (39'59), irréfragablement, la solidité défensive des Dragons était un motif de satisfaction à l'image du gardien rouennais Matteo Scotto Di Pompeo parti pour marcher dans les traces de patins de son alter ego Léo Tanésie auteur d'un précieux blanchissage samedi à Cergy.


Encore vingt minutes à négocier pour les deux formations, une dernière ronde pour cette double confrontation face à Cergy qui tournera largement à la faveur des locaux. Les chaines détachées des patins à la pause, c'est une équipe seino-marine plus fringante qui traversera ce dernier vingt minutes. A l'mage du défenseur Gabriel Lehmann, en taille patron, qui donnait le ton de la période en inscrivant le 4ème but rouennais (43'32), les Rouennais diaboliquement efficaces en profiteront pour faire grimper le score dans des proportions plus conséquentes. Ainsi, au quatrième but de Gabriel Lehmann, l'attaquant Louis Bailleul rétorquait en y allant du doublé (51'54) alors que dans les dix dernières minutes de la rencontre, l'offensive jaune et noir frappera de façon régulière. A raison d'un but toutes les deux minutes, Raphaël Opoma Ngombo (54'06) et Papys Da Silva (56'03) complétant la liste des buteurs rouennais, les Normands boucleront leur deuxième rencontre amicale de la saison sur le même score que la veille 7-0.


Deux matchs, deux victoires, 14 buts marqués, aucun encaissé, un premier week-end encourageant pour les rouennais avant d'aborder un autre rendez-vous intéressant la semaine prochaine avec un tournoi disputé chez les Drakkars de Caen, vendredi, samedi et dimanche. De savoureuses nouvelles aventures en perspective.

 

Amical U17 Elite (22 août 2021) T1 T2 T3 Prol. Tab Final
Dragons de ROUEN
2  1 4 - - 7
Jokers de CERGY
0 0 0 - - 0

  Feuille de match
10'05 1-0 Rou Paul Le Lem (Tim Aubry, Anatole De Mali)
19'39 2-0 Rou Aaron Stemper (sans assistance)
39'59 3-0 Rou Louis Bailleul (Anatole De Mali)
43'32 4-0 Rou Gabriel Lehmann (Anatole De Mali)
51'54 5-0 Rou Louis Bailleul (Tim Aubry, Anatole De Mali)
54'06 6-0 Rou Raphaël Opoma (sans assistance)
56'03 7-0 Rou Papys Da Silva (Paul Le Lem, Aaron Stemper)
         
Pénalités :
18 minutes (4 - 14 - 0)

Arbitrage :

Mr -

4 minutes (2 - 0 - 2)

 

 

Né à Gonesse, mais formé chez les Ours de Villard-de-Lans, le défenseur international Gabriel Lehmann a rejoint les Dragons rouennais, il y a maintenant 4 saisons. Solide tout au long du week-end, positif, "Gab" aurait fait preuve de leadership pour ces deux rencontres face à Cergy. De quoi lui offrir le casque du travailleur du week-end.

 
     

 

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :