"Nil Satis Nisi Optimum"
Champions : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017, 2019 ...

U15A Bilan 2008-2009

 

Au sortir d'un quadruplé rouennais (2005, 2006, 2007, 2008), c'est une page qui se tournait pour cette saison 2008-2009 avec la fin de l'hégémonie jaune et noir et le début d'une nouvelle ère, celle des Gothiques d'Amiens qui reprendront le flambeau du champion de France U15 en fin de saison.


Au sein de la poule Normandie, l'unique concurrence sera à chercher du coté des Drakkars de Caen et des Dock's du Havre pour les Dragons. Adversité limitée pour les rouennais avec deux rencontres remportées en trois matchs face à Caen, 8-0 et 4-0. Même bilan en fin de parcours face à son voisin havrais 15-1 et 9-0. Rapidement libérés au classement, c'est avec intérêt que la troupe jaune et noir assistera au duel pour la deuxième place qualificative en inter-COS entre les caennais et le Havre. Bien que bêtement battus par Caen (2) 2-12, les havrais prendront un premier ascendant en s'imposant 3-1 à domicile face à la première équipes des Drakkars. Incapables de se départager au nombre de points à l'image du match retour soldé sur un score de parité à 2-2, c'est à la différence de but générale que se dénouera le sac de nœud. Pourtant supérieurs lors des confrontations directes, les Havrais paieront cher leur différence de but calamiteuse. -19 pour les Havrais, -1 pour Caen et les bas-normands accompagneront les Dragons en poule inter-COS, les Dock's, troisièmes devant Rouen (2) et Caen (2) devant se contenter d'une poule de classement. Faisant preuve d'une certaine nonchalance pour son dernier match, Rouen (1) concluait son parcours sur un improbable revers à domicile 0-2 face à Caen (2) et devaient désormais patienter pour retrouver ses adversaires en poule inter-COS avec les qualifiés de la poule Nord et de la poule Ile-de-France.


Au nord, sans surprise au sein des deux poules, deux équipes se détacheront rapidement et gagneront le droit de disputer la poule inter-COS. Dans la première poule, les Gothiques d'Amiens s'imposeront sans sourciller en devançant dans l'ordre les Corsaires de Dunkerque, les Gaulois de Châlons-en-Champagne et enfin les Diables Rouges de Valenciennes. Dans l'autre poule, l'alter-ego amiénois sera rémois avec une première place chapardée par les Phénix au détriment d'Amiens (2) et la ligue Champagne-Ardennes composée des clubs de Charleville-Mézières, Troyes et les équipes réserves de Châlons-en-Champagne et Reims. Intéressés par la ligue « Ile de France » au regard des trois places qualificatives pour le championnat d'inter-COS, les Dragons suivront avec attention le déroulement des trois poules de première phase. Ainsi, bien que concédant un revers à Boulogne (4-3) et à Courbevoie (5-4), les Jets de Viry mettront à profit les six autres matchs de leur première phase pour arracher directement leur place pour l'inter-COS. Six victoires pour les castelvirois et une première place au classement qui leur permettra de devancer, Boulogne et Courbevoie, respectivement deuxième et troisième de la poule. Bien que concédant le match nul 3-3 chez les Angers de Colombes, les Tigres de Boulogne parviendront à tenir à distance les Coqs courbevoisiens en partageant les points lors des confrontations directes. Une victoire de Courbevoie à Boulogne (6-1), une victoire de Boulogne à Courbevoie (9-1) et deux places acquises sur le podium au détriment de Colombes et Asnières. Viry en inter-COS, Courbevoie et Boulogne en poule finale « Ile de France » avec à la clef deux places pour les quart-de-finales, la poule A livrait un verdict attendu tout comme dans les autres poules, B et C avec respectivement les Français Volants de Paris et Meudon-la-Forêt comme qualifiés pour le championnat inter-COS en compagnie des vainqueurs des ligues du Nord et Normandie. En poule finale « Ile-de-France », Cergy et Orléans les deux protagonistes de la Poule B classés sur le podium étaient accompagnés de leurs homologues de la poule C, deux associations, Deuil-la-Barre / Garges et Champigny-sur-Marne / Fontenay-sous-Bois. Alors que dans la poule de classement, Neuilly-sur-Marne devancera un trio composé dans l'ordre de Colombes, Asnières & Dammarie-les-Lys, en poule play-offs, la bataille fera rage entre Champigny / Fontenay, Deuil / Garges et Courbevoie pour décrocher les deux places qualificatives pour les play-offs nationaux. En dépit d'une défaite surprise à la quatrième journée face aux Tigres de Boulogne (0-1), rapidement Champigny / Fontenay se hissera vers le sommet de la poule en compagnie de Deuil / Garges, Courbevoie et Boulogne. Un quatuor dans un premier temps puis progressivement, pas à pas, une échappée pour Deuil / Garges à mi-chemin avec cinq matchs joués, qui comptait quatre points d'avance sur Courbevoie et Boulogne, cinq sur Champigny / Fontenay, légèrement décrochés. Première équipe à lâcher prise, Boulogne avec deux défaites de suite face à Courbevoie (4-10) et Deuil / Garges (7-2), cédait trop de terrain pour rester dans la course alors que Courbevoie en souffrance s'accrochait désespérément à la troisième place avec un débours de deux points sur Champigny / Fontenay, auteur d'une deuxième partie de parcours bien plus saignante. Ce n'est qu'à la dernière journée que le jugement glacé sera rendu au prix d'un dernier mano a mano qui amenait les Coqs de Courbevoie à s'imposer à domicile contre Deuil / Garges 4-3. Revenus un temps à hauteur de Champigny / Fontenay à la deuxième place, Courbevoie ne réussira, néanmoins, pas à coiffer au poteau l'entente francilienne. Bien au contraire, vainqueur des Jokers de Cergy 4-5, Champigny / Fontenay délogeait Deuil / Garges de la première place à la différence de but particulière, les deux protagonistes se qualifiant tout de même pour les quarts de finale.


Les qualifiés de la poule inter-COS enfin connus, c'est une nouvelle bataille qui s'engageait entre les différents protagonistes pour offrir aux heureux élus les différents billets pour les play-offs. Vainqueurs respectivement de la Poule Nord et Normandie, Amiens, Reims et Rouen trusteront le podium devant l'armada parisienne plus en retrait. Avec une seule défaite au compteur, le match retour joué au Coliséum face à Rouen (1-3), les Gothiques d'Amiens pourront célébrer leur première place un bilan épique de sept victoires pour une défaite et surtout une différence de but emphatique de +100 (123 buts marqués pour 23 encaissés) Symbole de cette omnipotence rouge et noir, le succès remporté sur l'Ile Lacroix 7-4. Bien que partageant les victoires lors des deux confrontations directes face à Amiens, Rouen, par deux fois, commettra un faux-pas rédhibitoire pour la première place. Ainsi, au Français Volants, les rouennais concèderont le match nul 4-4 avant d'aller perdre à nouveau des points en Champagne face à Reims 4-2. Menacés à la deuxième place par Meudon-la-Forêt, au gré de deux succès 8-4 et 8-2 face aux Comètes, les rouennais s'assuraient la deuxième place du classement devant Reims, auteur d'une céleste remontée sur la deuxième partie de parcours. Avec une formule, un tantinet obscure qui offrait les places qualificatives géographiquement, Rouen, meilleure équipe classée de Normandie avec treize points d'avance sur Caen prenait la place normande en quart de finale alors que pour les équipes Ile de France, Meudon, meilleure équipe francilienne s'adjugeait la place en demi-finale directement alors que les Français Volants et Viry devaient s'acquitter par un passage en quart de finale. Enfin, au nord, Amiens et Reims se retrouvaient propulsés également en quart de finale. Finalement, avec six équipes qualifiées en play-offs pour sept équipe, seule l'équipe de Caen se retrouvait en ballottage avec un barrage à jouer avec le vainqueur de la poule de classement. En compétition avec Amiens (2) et Caen (2) avec deux victoires pour un match nul et une défaite, les Dock's du Havre privés de poule inter-COS principale trouveront comme revanche la première place de la poule de classement et le droit de disputer le barrage face aux Drakkars de Caen. Pourtant vainqueurs des bas-normands 3-2 au match aller à Caen, les Havrais ne parviendront pas à valider leur qualification au match retour joué au Havre. Balayés 4-0 par des caennais euphoriques, la saison se terminait pour les Dock's sur ce revers, Caen filant en quart de finale.


Les qualifiés des poules Nord, Normandie et Ile-de-France connus, dans les autres poules géographiques de l'hexagone les différentes formules parfois alambiquées livreront également au fil des semaines leur verdict. Spécificité de la ligue « Pyrénées », c'est avec les équipes espagnoles que les équipes du sud-ouest disputaient le morceau de caoutchouc avec pour cette saison quatre équipes ibériques opposées à quatre équipes tricolores. Parmi elles, Anglet et Bordeaux qui se livreront à une belle bataille avec les frontaliers de San Sebastian et les joueurs d'Aragon de Jaca. Largement dominée en début de parcours par les espagnols avec un trio Txuri Urdin, Majadahonda et Jaca propulsé en tête du classement, la ligue Pyrénées ne se montraient guère conciliante avec les français relégués au second plan jusqu'aux premiers bons coups réalisés par les basques d'Anglet. Victorieux 6-2 de San Sebastian à domicile, Anglet s'en donnait à cœur joie en enchaînant les succès face aux madrilènes de Majadahonda 8-0 puis 4-0 sur Jaca. Sur la belle envolée de ses résultats, les Basques se retrouvaient propulsés à la première place juste devant leurs compatriotes de Bordeaux avec trois matchs en plus. Au bénéfice des matchs en retard rattrapés, Bordeaux parviendra à tenir sa deuxième place à égalité de points avec Jaca, à quatre points d'Anglet et un point de San Sebastian à trois matchs du terme de la première phase. Grappillant point après point dans le « money-time » de la ligue « Pyrénées », le Txuri Urdin San Sebastian doublait dans un premier temps Bordeaux battus 2-1 par les ibériques avant de s'offrir successivement un succès d'estime face à Toulouse 8-1 et surtout une envolée offensive 6-2 face à Anglet décroché du coup de la cime du classement à la dernière journée par Txuri Urdin. Les Espagnols non concernés par les play-offs français, Anglet et Bordeaux héritaient des deux billets pour les huitièmes de finale avec la ligue de l'Ouest. Justement à l'Ouest, suspense de courte durée, dans la ligue pour la qualification en poule play-offs. Rapidement trustées par Angers et Brest, les deux premières places seront hors d'atteinte de Rennes et La Roche / Nantes. Toutefois, pour la première place, il faudra attendre la sixième et dernière journée pour déterminer le vainqueur au classement. Se neutralisant à 3-3 à la première journée, Albatros et Ducs se livreront à une ultime bataille à la dernière journée avec à la victoire surprise 5 buts à 2 des Brestois. Dans la deuxième poule, c'est une domination sans partage de Tours qui viendra brider le classement. En huit rencontres, huit victoires dont deux face à son poursuivant Brive / Limoges (11-0 & 7-3) et des miettes laissées à l'entente briviste qui ne connaîtra guère plus de difficulté avec un parcours sans faute ou presque. Hormis les deux larges défaites face aux tourangeaux, Brive / Limoges ne concédera que le nul face à Cholet (7-7) sans pour autant hypothéquer leur place en poule finale. Pour Brive / Limoges, l'essentiel était fait et la poule finale se résumera au rôle de sparring-partner des autres équipes. Toujours omniscients, les tourangeaux traverseront cette poule sans vivre la défaite. D'entrée de jeu leader au prix d'une victoire 9-6 sur Angers, principal concurrent à la première place, le décor était planté pour des Diables Noirs qui enchaîneront six succès de suite. Tout comme dans la première poule, c'est le duel entre Angers et Brest qui viendra égayer la course aux deux places qualificatives les huitièmes de finale. Echaudés par la première phase, les Ducs d'Angers ne commettront pas la même erreur prenant l'ascendant 4-0 sur les Albatros pour la première opposition. Victorieux au 1er mars en Bretagne 2-5, les ligériens décrocheront leur place en play-offs juste derrière d'impressionnants Diables Noirs de Tours.


Avec six matchs pour se qualifier pour la poule play-offs de la ligue « Est », musarder n'était pas une option pour espérer chaparder l'une des deux places qualificatives pour les play-offs. A l'image d'Epinal qui, après quelques cartons mémorables comme un 33-0 offert à Colmar, ne connaîtra qu'une seule fois la défaite à mi-parcours à domicile 1-2 face à l'Etoile Noire de Strasbourg. Surpris par Amnéville / Luxembourg (4-3) en toute fin de parcours, les alsaciens conserveront leur deuxième place mais ne parviendront pas à contester le leadership spinalien. Encore plus frugal le menu de l'autre poule avec cinq matchs pour trois équipes et une grand chelem pour les Dijonnais avec cinq victoires. Derrière, la deuxième place se jouera entre Besançon et Mulhouse avec un avantage pour les bisontins vainqueurs à deux reprises (3-2 & 9-2) des mulhousiens pour un seul succès des scorpions (6-5) En poule finale, si tout commençait pour le mieux pour les dijonnais avec un premier succès d'estime 7-1 à Strasbourg, rapidement les bourguignons étaient stoppés dans leur élan avec un premier revers dans la saison à domicile face à Dauphins spinaliens contraints au match nul 1-1 face à Strasbourg dans la foulée. Dans une formule où cette deuxième phase ne servait pas à grand chose hormis la quatrième place obligeant son détenteur à jouer un barrage contre le vainqueur de la poule play-down, les équipes s'écharperont tendrement en attentant le 1/16ème de finale est. Epinal s'imposant à nouveau sur Dijon 5-3 s'offrira la première place et un certain avantage psychologique sur les bourguignons, deuxièmes devant Strasbourg, Besançon, seul perdant de l'histoire, était contraint de disputer un barrage face à Mulhouse. Dindons jusqu'au bout les bisontins en paieront le prix fort en s'inclinant 5 buts à 3 abandonnant aux alsaciens toute chance de disputer le huitième de finale.


Enfin, dans les Alpes, avec trois places qualificatives pour la poule play-offs dans chacun des deux groupes, une relative quiétude règnera pour cette première phase, à commencer par la première poule où trois équipes se détacheront rapidement. Dans l'ordre, Gap, Mont-Blanc, Villard-de-Lans, les trois se livreront bataille avec à la ligne d'arrivée, une victoire des Rapaces de Gap, auteurs d'un parcours presque sans faute avec une seule défaite face à Hockey 74 (1-4) La revanche prise face aux hauts-savoyards au match retour 3-1, les Rapaces, à la première place, laisseront leur dauphin Hockey 74 à trois points. Trois points de retard pour Hockey 74, ceux perdus lors des trois matchs nuls qu'ils seront contraints de concédés face à Villard-de-Lans par deux fois sur le score de 3-3 et de façon plus surprenante à domicile face à Lyon (6-6) Dans l'autre poule, c'est un duel entre Grenoble et Briançon qui fera rage avec une première confrontation entre les deux protagonistes dans les Hautes-Alpes qui se soldait sur un score de parité 2-2. Dans le sillage des gros bras, Chamonix se fera une place une soleil à la troisième place en s'imposant systématiquement face à ses poursuivants Annecy et Nice. Incapables de prendre le dessus sur Grenoble (défaites 2-4 & 0-4) et Briançon (défaites 1-5 & 0-5), les Chamoniards s'en sortiront avec quatre succès, deux sur Annecy, deux sur Nice. Une relative stabilité dans les résultats qui amènera Grenoble à la première place de la poule au bénéfice de son succès 5-1 sur Briançon à l'occasion du match retour.


En poule finale, l'affaire débutait avec un coup de Trafalgar avec la victoire, à domicile, des Diables Rouges de Briançon 1-0 face à Grenoble. Si avec quatre places qualificatives pour les quarts de finale, les Brûleurs de Loups de Grenoble n'étaient pas nécessairement en danger, pour l'honneur, les Isérois répondaient aussi sec en dynamitant 7-1 les hauts-savoyards de Hockey 74. Décevant à Villard-de-Lans avec un score de parité à 2-2, Briançon ne parviendra pas à tenir le rythme imposé par Gap et Grenoble. Imperturbables à Hockey 74 (1-3), puissants à domicile face à Grenoble (3-1), les Rapaces de Gap ne connaîtront qu'une seule défaite à Briançon (4-2) et un match nul, le retour à Grenoble (2-2) Largement détaché, le trio de tête, Gap, Grenoble, Briançon à mi-chemin, était d'ores et déjà quasi assuré d'être qualifié en quart de finale. Ce qui était loin d'être le cas de Hockey 74 en perdition avec trois défaites en autant de match et une victoire salvatrice à Villard-de-Lans 4-2. Menacés par les Ours à la quatrième place, les haut-savoyards consolideront leur quatrième place en s'imposant pour la rencontre retour 6-3. En s'imposant à l'avant-dernière journée à Gap 4-2, Briançon faisait office de favori pour la deuxième place derrière Gap d'autant plus que Grenoble devait s'acquitter à domicile d'un dernier match face aux Rapaces. Patatras pour Briançon, déboutés à Hockey 74 (5-4), les Diables Rouges boiront le calice jusqu'à la lie avec le point arraché du match nul de Grenoble face à Gap (2-2) Un twist ultime pour l'anecdote, le classement exact n'ayant aucune importance pour la distribution des accessits.

 

U15 Elite (Ligue "Normandie")

U15 Elite (Ligue "Nord")

U15 Elite (Ligue "Ile-de-France")

"Ligue Normandie" (1ère phase)
"Ligue Nord" (Poule A)
"Ligue Nord" (Poule B) "Ligue Ile-de France" (Poule A)
1er : Dragons de Rouen
1er : Gothiques d'Amiens
1er : Phénix de Reims
1er : Jets de Viry
2ème : Drakkars de Caen
2ème : Corsaires de Dunkerque
2ème : Lions de Compiègne
2ème : Tigres de Boulogne
3ème : Dock's du Havre
3ème : Gaulois de Châlons
3ème : Gothiques d'Amiens (2)
3ème : Coqs de Courbevoie
4ème : Dragons de Rouen (2)
4ème : Diables Rouges Valenciennes
4ème : Ligue Champagne-Ardennes
4ème : Anges de Colombes
5ème : Drakkars de Caen (2)
    5ème : Castors d'Asnières
       

U15 Elite (Ligue "Ile-de-France")

"Ligue Ile-de France" (Poule B) "Ligue Ile-de France" (Poule C) "Ligue Ile-de France" (Play-Offs) "Ligue Ile-de France" (P-Down)
1er : Français Volants de Paris
1er : Comètes de Meudon
1er : Champigny / Fontenay 1er : Bisons de Neuilly
2ème : Jokers de Cergy
2ème : Deuil / Garges
2ème : Deuil / Garges 2ème : Anges de Colombes
3ème : Renards d'Orléans
3ème : Champigny / Fontenay
3ème : Coqs de Courbevoie 3ème : Castors d'Asnières
4ème : Caribous de Dammarie
4ème : Bisons de Neuilly
4ème : Jokers de Cergy 4ème : Caribous de Dammarie
    5ème : Tigres de Boulogne  
    6ème : Renards d'Orléans  
       

U15 Elite (Inter-COS : ligue "Normandie", "Nord" & "Ile-de-France)

U15 Elite (Ligue "Pyrénées")  
"Inter-COS" (Play-offs) "Inter-COS" (Classement) "Ligue "Pyrénées" (Poule A)  
1er : Gothiques d'Amiens 1er : Dock's du Havre 1er : Txuri Urdin (Esp)  
2ème : Dragons de Rouen
2ème : Gothiques d'Amiens (2) 2ème : Hormadi d'Anglet
 
3ème : Phénix de Reims 3ème : Drakkars de Caen (2) 3ème : Boxers de Bordeaux
 
4ème : Comètes de Meudon
4ème : Jaca CH (Esp)
 
5ème : Français Volants de Paris   5ème : Bélougas de Toulouse
 
6ème : Drakkars de Caen   6ème : Majadahonda (Esp)
 
7ème : Jets de Viry   7ème : Aigles de Font-Romeu
 

  8ème : Barcelone FC (Esp)
 
       

U15 Elite (Ligue "Ouest")

 

"Ligue Ouest" (Poule A) "Ligue Ouest" (Poule B) "Ligue Ouest" (Play-Offs) "Ligue Ouest" (Play-Down)
1er : Albatros de Brest 1er : Diables Noirs de Tours 1er :  Diables Noirs de Tours 1er : La Roche / Nantes
2ème : Ducs d'Angers
2ème : Brive / Limoges
2ème : Ducs d'Angers 2ème : Lames affûtées de Niort
3ème : La Roche / Nantes
3ème : Dogs de Cholet
3ème : Albatros de Brest 3ème : Dogs de Cholet
4ème : Cormorans de Rennes
4ème : Lames affûtées de Niort 4ème : Brive / Limoges 4ème : Cormorans de Rennes
  5ème : Dragons de Poitiers
  5ème : Dragons de Poitiers
       
U15 Elite (Ligue "Est")
"Ligue Est" (Poule A) "Ligue Est" (Poule B) "Ligue Est" (Play-Offs) "Ligue Est" (Play-Down)
1er : Dauphins d'Epinal
1er : Ducs de Dijon
1er : Dauphins d'Epinal 1er : Scorpions de Mulhouse
2ème : Etoile Noire de Strasbourg
2ème : Aiglons de Besançon
2ème : Ducs de Dijon 2ème : Amnéville / Luxembourg
3ème : Amnéville / Luxembourg
3ème : Scorpions de Mulhouse
3ème : Etoile Noire de Strasbourg 3ème : Belfort / Colmar
4ème : Belfort / Colmar
  4ème : Aiglons de Besançon  
       
U15 Elite (Ligue "Alpes")  
"Ligue Alpes" (Poule A) "Ligue Alpes" (Poule B) "Ligue Alpes" (Play-Offs) "Ligue Alpes" (Play-Down)
1er : Rapaces de Gap 1er : Bruleurs de Loups de Grenoble
1er : Rapaces de Gap 1er : Lions de Lyon
2ème : Hockey 74
2ème : Diables Rouges de Briançon 2ème : Bruleurs de Loups Grenoble 2ème : Pingouins de Morzine
3ème : Ours de Villard-de-Lans 3ème : Chamois de Chamonix 3ème : Diables Rouges de Briançon 3ème : Lynx de Valence
4ème : Lions de Lyon 4ème : Chevaliers du Lac d'Annecy 4ème : Hockey 74 4ème : Chevaliers du Lac d'Annecy
5ème : Pingouins de Morzine 5ème : Aigles de Nice 5ème : Ours de Villard-de-Lans 5ème : Clermont / Roanne
6ème : Lynx de Valence   6ème : Chamois de Chamonix 6ème : Aigles de Nice
      7ème : Vipers de Montpellier

  

Echues les phases de poules plus ou moins jouées d'avance, place désormais aux play-offs avec une entrée maquée par les huitièmes de finale « Ouest » et « Est » Avant d'aborder les quatre quarts de finale, au pays basque à Anglet, les qualifiés des ligues « Ouest » et « Pyrénées » s'adonneront à une jolie joute symbolisée par une première journée estampillée duel géographique. Ainsi, dans le duel du Sud-Ouest, Bordeaux créait la surprise face à Anglet, pourtant à domicile, en s'imposant 5-4 tandis que pour la confrontation de l'ouest, Tours, sans vergogne, allumait sévèrement les Ducs d'Angers 6-0. Sortant vainqueur des battus de la première de la journée en dominant 3-2 Angers, l'Hormadi d'Anglet se replaçait au classement à trois points de la première place fermement tenue par Bordeaux victorieux face à Tours (7-6) Les Girondins d'ores et déjà qualifiés au soir de la deuxième journée, galvaudera son dernier match en s'inclinant face à Angers (4-2) sans pour autant changer la donne au classement. Leader et qualifié en quart de finale, Bordeaux sera accompagné par l'équipe de Tours. Impressionnants en phase de poule, les Diables Noirs de Tours ne manqueront pas le rendez-vous des quarts en sortant du jeu Anglet 8-2. Déception pour l'Hormadi pourtant à domicile. A l'est, dans la capitale de l'horlogerie à Besançon, en terrain neutre, les Ducs de Dijon traverseront leur huitième de finale sans coup férir. Faciles face à Mulhouse (12-1), dithyrambiques contre Strasbourg (10-0), concernés face à Epinal (3-0), les bourguignons n'auront que peu de peine pour décrocher leur billet en quart de finale. Pour la deuxième place qualificative, le suspense sera également de courte durée. Bien qu'étriquée, la victoire 2-1 d'Epinal face à Strasbourg à la première journée donnait une belle option aux Dauphins d'autant plus que dès le lendemain face au vainqueur du barrage face à Besançon, Mulhouse, les spinaliens n'auront que peu de compassion pour les alsaciens avec un cinglant 9-0. Le classement connu dès la deuxième journée, l'explication entre Strasbourg et Mulhouse ne servira qu'à animer le derby entre le Haut-Rhin et le Bas-Rhin avec à la clef un succès pour les haut-rhinois mulhousiens 3-1.


Restant sur une série de quatre consécutifs (2005, 2006, 2007, 2008), un record pour le championnat minime, les Dragons de Rouen abordaient la dernière ligne droite de cette édition 2008-2009 avec l'ambition de faire la passe de 5. Une "manita" surréaliste pour l'équipe rouennaise qui passait par les deux tours de qualification avant la grande finale couronnant le champion de France 2009. A commencer par ce premier tour, en quart de finale, disputé au Havre face à Bordeaux, Caen et Tours. Patinoire originale pour les quatre prétendants avides d'en découdre pour attraper l'une des deux places en demi-finale. Lancée sur les rails du succès face à Caen et une victoire limpide 14 buts à 2, les Dragons partis sur une allure de TGV dérailleront violemment lors de la deuxième journée, jetant une ombre inquiétante sur l'avenir de cette équipe jaune et noire. Peu habitués à figurer sur les podiums en minime, l'équipe de Tours posera de gros problèmes aux Dragons dans ce tour, se permettant même l'outrecuidance de chaparder la première place à l'issue des trois jours de compétition. Parvenant à se jouer en ouverture de tournoi des Dogs de Bordeaux (8-4), les ligériens de Tours s'offriront le scalp du Dragon pour leur deuxième match. Après une partie neutralisée sur le score de 4 buts à 4, Tours en prolongation réalisera une solide performance en faisant chuter le quadruple champion de France en titre. Une vrai exploit lorsque l'on se tourne sur les quatre dernières saisons des Dragons en play-offs. Entre 2005 et 2008, les Dragons auront disputé 13 tournois. 13 tournois pour 39 matchs. 13 tournois pour 39 victoires. 13 tournois qui ne porteront pas bonheur aux Dragons, la série s'interrompant face à Tours. Point de 40ème victoire pour les Dragons mais un retour sur terre qui ne l'empêchera pas de boucler le tournoi sur un sourire 6-0 face à Bordeaux, leur permettant de décrocher tout de même leur place en demi-finale à Rouen.


Dans les trois autres quarts de finale, de nombreuses surprises viendront émailler les résultats et les qualifications des équipes. Non pas en Ile-de-France où Champigny / Fontenay confirmera son statut de leader de la région parisienne en s'imposant dans son quart de finale mais du coté de l'est avec en guise de première surprise l'élimination de l'équipe de Dijon. Impériaux en huitième de finale, c'est une grosse désillusion que vivront les Ducs Bourguignons à Amiens. Balayés 5-2 d'entrée de jeu par les Dauphins d'Epinal, dans une situation compliquée, les Ducs dijonnais parvenaient à se relancer en s'imposant 7-2 face à Reims. Pouvant s'appuyer sur les résultats efficaces d'Amiens vainqueurs tour à tour de Reims (8-2) et surtout d'Epinal (3-2), Dijon pouvait encore espérer à l'orée de la dernière journée une qualification sur le fil au prix d'un scénario alambiqué qui tombait quasi à l'eau dès le match que remportait Epinal face à Reims 3 buts à 1. Amiens et Epinal à six points, Dijon à trois, Reims éliminé, une dernière chance se présentait à Dijon avec la confrontation avec Amiens. Avec la possibilité d'une égalité à trois équipes, les Ducs se devaient de battre les Gothiques par au moins trois buts d'écart pour se qualifier. Une galéjade pour les Bourguignons tant Amiens survolera les débats avec un nouveau succès rouge et noir 8-1. Qualifiés en compagnie d'Epinal, Amiens connaissait déjà ses deux adversaires de la poule sud-est jouée quelques jours plus tôt. Vainqueurs de la première phase dans leur groupe, deuxièmes derrière Gap en Poule play-offs, les Brûleurs de Loups de Grenoble ne pensaient sans doute prendre un pareil virage au moment d'aborder le premier match de son quart de finale à Megève. Sèchement battus par Briançon 3-5 contre toute attente, les Isérois, bien que se relançant face à Mont-Blanc 3-0, connaitront un deuxième revers 2 buts à 1 contre Gap cette fois sur leur glace de Pole Sud. Les Diables Rouges largement en tête avec trois victoires et huit points étaient d'ores déjà qualifiés avant même la dernière journée alors que derrière entre Gap, Grenoble et Mont-Blanc l'affaire était loin d'être réglée et tout restait possible. Contrairement aux autres tours, une journée supplémentaire était programmée avec deux rencontres, le premier Briançon face au quatrième Mont-Blanc, les Hauts-savoyards s'imposant 5-4 en prolongation et le deuxième Gap face au troisième Grenoble pour une victoire 1-0 des Rapaces. Coup de tonnerre tonitruant, ni Grenoble, ni Hockey 74 ne passaient le cut des quarts de finale, les deux clubs hauts-alpins s'offrant tous deux une place au soleil.


Vexés lors du tour précédent disputé au Havre avec la fin d'une série de 39 victoires d'affilée suite à une défaite en prolongation face à Tours, les Dragons rouennais entendaient bien profiter des demi-finales à domicile pour faire payer le prix aux ligériens. Si face à Champigny, Meudon et Tours, la qualification des Dragons en finale ne devait pas souffrir d'aucune discussion, il n'en restait pas moins pour les Normands que l'envie de faire oublier leur revers tourangeau était fort. Pourtant, à nouveau face à Tours, les Dragons auront toutes les peines du monde à s'imposer face aux ligériens. A nouveau il faudra s'en remettre à une prolongation pour départager les deux formations. Cette fois, ce sont les Dragons qui décrocheront la timbale 3 buts à 2 en prolongation, sans vraiment se rassurer au final. Des deux dernières journées restantes, il faudra retenir le duel à distance opposant Tours à Rouen. Si les Dragons en s'imposant lors du match d'ouverture disposaient d'un solide avantage, l'équipe de Tours ne lâchera pas l'affaire et compostera son billet pour la finale en remportant ses deux dernières rencontres face à Champigny (4-2) et face à Meudon (12-0) De quoi garder sous pression l'équipe rouennaise qui assurera l'essentiel face aux clubs franciliens. Faciles vainqueurs 16-0 face à Meudon pour la deuxième journée, les Dragons valideront leur troisième victoire pour la dernière journée face à Champigny 8 buts à 2. Dans l'autre demi-finale, c'est un mini événement qui allait émailler ce tournoi amiénois. Si à la première journée tout semblait conforme à la logique des tours précédents avec les victoires d'Amiens sur Epinal (6-1) et Briançon sur Gap (3-2 après prolongation) mais dès le deuxième jour, l'affaire virait à la surprise avec le succès des Rapaces de Gap sur Amiens (3-2) Alors qu'Epinal avec deux défaites était désormais hors du coup, les Gothiques d'Amiens se trouvaient en grande difficulté au classement avec une troisième place bien éloignée de leurs ambitions à un point de Gap et deux de Briançon. Les Rapaces validant leur qualification à la dernière journée en s'imposant 6-1 sur les Dauphins d'Epinal, l'ultime rencontre entre Briançon et Amiens célèbrerait le dernier billet en finale. Malheur au vaincu, bonheur au vainqueur et à la clef une victoire diablement importante d'Amiens 4-0 sur les Diables Rouges. Couperet passé tout proche des Gothiques qui auraient pu vivre l'humiliation d'organiser une finale sans y participer.

 

Avec deux confrontations difficiles jouées en prolongation face à Tours en quart de finale puis en demi-finales, les Dragons de Rouen, au moment d'aborder leur finale, avait une confiance mesurée en leur chance de remporter un cinquième titre historique. Moins fringants que lors de leurs quatre derniers succès remportés, la formation jaune et noire devait se méfier fortement de son voisin picard, plus que jamais en position pour rafler la précieuse timbale. Si les Dragons hésitaient encore pour désigner son plus tenace adversaire, nul doute que la victoire 5-0 des Gothiques sur Gap dissipait les doutes. Une chose est sure pour les Hautes Normands, il faudra compter sur la formation picarde pour titiller le Dragon lors de la deuxième journée et la solide victoire rouennaise sur Tours 6-2, n'était pas superflue pour se rassurer avant la grosse confrontation face aux Picards. Malheureusement pour les Rouennais, leurs rêves de quintuplé exploseront lors de la deuxième journée. Un cinquième titre passant nécessairement par un résultat face à Amiens, les quatre buts encaissés par les Dragons pour un seul rendu, sonnaient le glas des espoirs jaunes et noirs. Etrillés 4 buts à 1 par Amiens, le rêve jaune et noir prenait fin avec ce cruel revers qui laissait les Dragons dans l'obligation de se contenter d'une deuxième place. Tandis qu'Amiens, avec sa victoire 7-4 face à Tours, décrochera son troisième titre après ceux de 1976 et 2003, les Dragons, toujours l'amertume fortement présente, parviendront à redresser le casque face à Gap avec une victoire 3-0 synonyme de deuxième place. Une médaille d'argent, certes valeureuse, mais au goût fort amer pour une équipe haut normande qui aurait tant rêvé de décrocher un cinquième titre de suite.

 

U15 Elite (1/8ème de Finale)

 

 

"1/8è de Finale Ouest" (Anglet)
"1/8è de Finale Est" (Besançon)    
1er : Boxers de Bordeaux
1er : Ducs de Dijon
   
2ème : Diables Noirs de Tours
2ème : Dauphins d'Epinal
   
3ème : Hormadi d'Anglet
3ème : Scorpions de Mulhouse
   
4ème : Ducs d'Angers
4ème : Etoile Noire de Strasbourg
   
       

U15 Elite (1/4 de Finale)

"1/4 de Finale Ouest" (Le Havre) "1/4 de Finale IDF" (Paris) "1/4 de Finale Nord-Est" (Amiens) "1/4 de Finale Sud-Est" (Megève)
1er : Diables Noirs de Tours 1er : Champigny / Fontenay 1er : Gothiques d'Amiens
1er : Diables Rouges de Briançon
2ème : Dragons de Rouen
2ème : Deuil / Garges
2ème : Dauphins d'Epinal 2ème : Rapaces de Gap
3ème : Boxers de Bordeaux 3ème : Français Volants de Paris
3ème : Ducs de Dijon 3ème : Avalanche du Mont-Blanc
4ème : Drakkars de Caen
4ème : Jets de Viry 4ème : Phénix de Reims
4èmeBrûleurs de Loups Grenoble
       

U15 Elite (1/2 Finale)

   
"1/2 de Finale Ouest" (Rouen) "1/2 de Finale Est" (Amiens)    
1er : Dragons de Rouen
1er : Rapaces de Gap    
2ème : Diables Noirs de Tours 2ème : Gothiques d'Amiens
   
3ème : Comètes de Meudon 3ème : Diables Rouges de Briançon
   
4ème : Champigny / Fontenay 4ème : Dauphins d'Epinal    
       

U15 Elite (Finale)

 

"Carré Final" (Amiens)
     
1er : Gothiques d'Amiens
     
2ème : Dragons de Rouen      
3ème : Rapaces de Gap      
4ème : Diables Noirs de Tours      

 

 



Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :