"Nil Satis Nisi Optimum"
Champions : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017, 2019 ...

U18B Bilan 2011-2012

 

Extension du championnat U18 Excellence pour la troisième année consécutive, après avoir consacré pour sa première édition Dijon en 2010 et Amiens (2) en 2011, pour cette édition 2011-2012, les douze équipes issues des tours de qualification U18 Excellence (bilan 2011-2012), toujours réparties en deux poules de six équipes étaient parées à affronter les dix matchs de poule pour décrocher la qualification en quart de finale (présentation)


Huit places disponibles, quatre par poule et un gros morceau pour les Dragons dans la Poule Ouest avec l'encombrante présence des Gothiques d'Amiens qui donnaient le ton dès la première journée avec une fessée collée à Meudon-la-Forêt 16-3 avant de récidiver dans la foulée à Champigny-sur-Marne pour un cinglant 6-0. Plus mesurés, les Dragons débuteront également leur tournée de dix matchs face aux Comètes de Meudon. Dans une partie acrobatique qui voyait les Dragons prendre les devants à 3-1 par l'entremise du doublé de Jérémy Delbaere et Daniel Babka Jr avant d'être rejoint à 3-3 après trente minutes de jeu, il en fallait de opiniâtreté aux Dragons pour s'imposer 7-5 après une large course poursuite au score (résumé). Grand vainqueur de la confrontation, Jérémy Delbaere et ses quatre buts aura largement participé à offrir les trois premiers points aux rouennais. Confrontés à un épineux problème dans la foulée avec la réception de l'ogre amiénois, les rouennais feront l'impasse sur cette rencontre déséquilibrée. Avec cinq buts marqués en l'espace de quarante minutes, les Gothiques d'Amiens (2) poursuivront leur travail de destruction massive au troisième tiers. Promis à la première place de la poule, les picards feront honneur à leur statut en s'imposant 9-2 sur l'Ile Lacroix, Julien Guillaume, 5 points et Guillaume Leclerc, 4 points se taillant la part du lion en ripaillant sur le cadavre tout chaud d'un Dragon absent. A peine le temps de digérer l'affront du match aller que déjà pour les rouennais se profilait le match retour disputé au Coliséum d'Amiens. Un bis repetita terrible pour les rouennais avec une nouvelle offensive lyrique amiénoise. Toujours soutenue par les quatre points de Guillaume Leclerc et le triplé de Gaëtan Petrieux, l'artillerie amiénoise frappera fort à nouveau avec un sixième succès de suite pour des rouge & noir imperturbables. Dans la tourmente avec deux défaites de suite face à Amiens, pas le temps de respirer pour les rouennais en déplacement au Haras d'Angers pour leur quatrième match. Alors qu'ils auraient du affronter une plus abordable équipe de Viry, la rencontre étant reportée en raison de la météo capricieux, les rouennais devaient s'acquitter d'une rencontre face à la seule équipe à avoir été en mesure de chaparder le point de la défaite aux tirs aux buts face à Amiens. Si pendant la première moitié du match, les Dragons ne seront guère effrayés par des Ducs sans arguments, avec trois buts d'avance célébrés par Valentin Jacques, Alexis Lang et Yoann Coubret, les rouennais n'imaginaient pas vivre pareille désillusion avec un retour de flamme terrible qui conduira les Ducs à égaliser à 3-3 à la fin du deuxième tiers. Particulièrement taquins, les ligériens pousseront le vice jusqu'au bout en désignant Alexis Tollis pour aller marquer le but victorieux, le quatrième des Ducs à seulement vingt-et-une secondes de la fin du match (4-3, résumé) Dégringolés à la cinquième place du classement de leur poule à six, les rouennais vivront un nouveau cauchemar à domicile face à l'association Champigny / Neuilly. Perdre contre Amiens et Angers est une chose, s'incliner face aux modestes parisiens en est une autre. En dépit de l'ouverture du score de Yoann Coubret, les rouennais seront emportés par une vague parisienne irrépressible. Alors que dans un premier temps, les Normands étaient en mesure de contenir les vagues en égalisant à 2-2 par Romain Solloy, rapidement, la noyade sera au programme avec trois buts franciliens qui donneront la victoire à l'association parisienne 5 buts à 3, Alexis Lang marquant un bien anecdotique troisième but sans saveur en toute fin de match. Trois points en cinq matchs, un désastre comptable pour les Dragons au classement avec une cinquième place triste et dix-sept points de retards sur le leader amiénois.


En cendres à mi-parcours, pas à pas l'édifice jaune et noir sera reconstruit au fil des matchs avec une véritable résurrection qui s'opérait à la mi-février avec la réception des Ducs d'Angers. L'histoire ne dira pas si le Saint-Esprit était de la partie mais quoiqu'il en soit, ressuscités, les Dragons rendront la monnaie aux ducs d'Angers. Violentés au Haras, les Normands se vengeront sur les bords de Seine. Si le score restait congelé à 2-2 après quatorze minutes de jeu, dans un début de partie farfelu, avant le quart d'heure de jeu, Julien Msumbu s'illustrait en portant le score à 3-2. Sa proie fermement tenaillée dans la mâchoire, le Dragon jaune et noir profitera des assauts imprudents des Ducs pour prendre par deux fois les contres, l'un pour Bastien Maia, l'autre par Jérémy Delbaere pour une céleste victoire 5-2. Toujours sur la corde raide de la qualification en play-offs, les rouennais feront un pas de géant lors d'un gros week-end ponctué de deux victoires à domicile face à Viry-Châtillon (5-4) et Meudon (6-2) Sous la menace au classement de Viry-Châtillon, à deux points et surtout Champigny / Neuilly à cinq points mais avec trois matchs en moins, les rouennais s'offriront une nouvelle bouffée d'oxygène en déplacement à Neuilly-sur-Marne. Malgré une rencontre totalement décérébrée qui offrira aux rouennais une avance de deux buts, 4-2, après quinze minutes de jeu seulement, menant puis mené, les Dragons s'en remettront au tir au but vainqueur de Dylan Aubé pour célébrer une victoire aux pénaltys 8 buts à 7. Tombant en dépression, Champigny / Neuilly ne parviendra plus à remporter le moindre match avant la fin de la saison régulière laissant la voie royale aux Dragons. Qualifiés avant leur dernier match, avec une dernière opposition remportée à Viry 4-3 en prolongation grâce à l'attaquant Bastien Maia, les rouennais sauvaient l'essentiel avec la troisième place scellée derrière Amiens (2) évidemment et d'étonnants détonnants Ducs d'Angers.


Dans l'autre poule, mis à part Anglet totalement hors sujet avec deux faméliques victoires en dix rencontres, les cinq autres équipes se livreront une bataille homérique avec au terme des dix matchs de saison régulière, un écart de deux points entre le premier et le cinquième. Dindon de la farce à la cinquième place, les Ducs de Dijon regretteront longtemps leur match perdu aux tirs aux buts 3-2 à Anglet. Deux points bêtement perdus qui signeront la fin des espoirs dijonnais dans la poule dès les premières encablures. Pourtant auteurs de quelques coups intéressants à Strasbourg, Villard-de-Lans ou Annecy, seul Mont-Blanc (2) se montrant intraitable avec deux victoires sur les bourguignons, jamais les dijonnais ne pourront faire réellement leur retard. Evincés sur un coup de dé, les Ducs laisseront filer les quatre autres équipes en play-offs avec comme leadership une équipe haut-savoyarde du Mont-Blanc, loin d'être invincible avec quatre défaites au compteur. Une relative proximité sportive entre l'ensemble des équipes qui se perpétuera lors de la phase des play-offs. En effet, en quart de finale, le tableau ne croisera pas entre les poules mais proposera deux oppositions inter-groupe. Premier contre quatrième, deuxième contre troisième dans chaque poule, le premier tour des play-offs offrira son lot de chocs intenses exception faite de la partie mettant aux prises Amiens (2) à Viry-Châtillon.

 

U18 Elite B (saison régulière) (résultats & classement - compteurs)
 
Poule "Ouest"
 
 
1er : Gothiques d'Amiens (2) (statistiques) Meilleure attaque : Amiens (2) avec 76 buts (Rouen : 44 buts)
2ème : Ducs d'Angers (statistiques) Meilleure défense : Amiens (2) avec 20 buts (Rouen : 48 buts)
3ème : Dragons de Rouen (2) (statistiques)    
4ème : Jets de Viry-Châtillon (statistiques) Meilleur compteur : Guillaume Leclerc (Amiens, 26 points)
5ème : Champigny / Neuilly
(statistiques) Meilleur buteur : Benoît Idiart (Anglet, 17 points)
6ème : Comètes de Meudon
(statistiques) Meilleur passeur : Guillaume Leclerc (Amiens, 13 passes)
    Meilleur buteur AN : Jérémy Pigeot (Viry, 4 buts)
Poule "Est"
  Meilleur buteur DN : Guillaume Leclerc (Amiens, 4 buts)
1er : Hockey 74 (2) (statistiques)    
2ème : Etoile Noire de Strasbourg (statistiques) Meilleur compteur (Rouen) : Jérémy Delbaere (12 points)
3ème : Ours de Villard-de-Lans (statistiques) Meilleur buteur (Rouen) : Jérémy Delbaere (6 buts)
4ème : Chevaliers du Lac d'Annecy (statistiques) Meilleur passeur (Rouen) : Jérémy Delbaere (6 passes)
5ème : Ducs de Dijon (statistiques) Meilleur buteur AN (Rouen) : Daniel Babka Jr (4 buts)
6ème : Hormadi d'Anglet
(statistiques) Meilleur buteur DN (Rouen) : Jérémy Delbaere (1 but)

 

 

Heureux les Dragons qui a la dernière journée auront évité une impossible confrontation en quart de finale face à Amiens. Laissant sa place aux Jets de Viry, les rouennais assisteront non sans une pointe de compassion pour les parisiens à la grandiloquente victoire picarde 8 buts à 2. Quatre points pour Julien Guillaume et Henri Pépin, 3 pour Adrien Josse et Thibault Thuillier, les deux points acquis par Guillaume Leclerc paraissaient presque frugaux pour une équipe d'Amiens dithyrambique offensivement et quasiment injouable. Alors que dans l'autre poule, Hockey 74 (2) et Villard-de-Lans batailleront fort pour s'imposer respectivement 4-3 sur Annecy et 5-4 aux pénaltys à Strasbourg, les Dragons de Rouen, pour leur quart de finale, ne réussiront pas à venir à bout de coriaces angevins. Menés 3 buts à 1 après quinze minutes de jeu, les Normands passeront l'essentiel de leur rencontre à courir après le score.

 

Toujours proches de revenir à 3-2 puis 4-3, il manquera un petit quelque chose systématiquement aux rouennais pour rentrer concrètement au score. S'appuyant sur les doublés de Nathan Bouvier et Louison Courcol-Bertrand, les Ducs d'Angers écourteront la saison des Dragons en s'imposant 5-3 (résumé) Sans surprise en demi-finale, les Gothiques d'Amiens (2) s'imposeront sur leur glace 5-2 face à Angers. Rejoints en finale par Hockey 74 qui se débarrassera difficilement de Villard-de-Lans 3-2, les picards n'auront de la peine qu'au premier match de la finale. Distancés à 2-0 avant que Gaetan Petrieux par deux fois et Felix Fusillier ne renversent le match, les rouge et noir s'imposeront difficilement 3 buts à 2. Champion de France la saison précédente, Amiens (2) n'aura aucun mal à se succéder à lui-même avec un deuxième match diablement maitrisé ponctué de sept points pour Gaëtan Petrieux et un large, très large, trop large succès 11-4.

 

U18 Elite B (play-offs) (résultats & classement - compteurs)
 
1er : Gothiques d'Amiens (2) (statistiques : play-offs - saison) Meilleur compteur (play-offs) : Gaëtan Petrieux (Amiens, 11 points)
2ème : Hockey 74 (2) (statistiques : play-offs - saison) Meilleur buteur (play-offs) : Gaëtan Petrieux (Amiens, 8 buts)
3ème : Ducs d'Angers (statistiques : play-offs - saison) Meilleur passeur (play-offs) : Julien Guillaume (Amiens, 7 passes)
4ème : Ours de Villard-de-Lans (statistiques : play-offs - saison)    
5ème : Etoile Noire de Strasbourg (statistiques : play-offs - saison) Meilleur compteur (saison) : Guillaume Leclerc (Amiens, 32 points)
6ème : Chevaliers du Lac d'Annecy (statistiques : play-offs - saison) Meilleur buteur (saison) : Gaëtan Petrieux (Amiens, 22 buts)
7ème : Dragons de Rouen (2) (statistiques : play-offs - saison) Meilleur passeur (saison) : Guillaume Leclerc (Amiens, 17 passes)
8ème : Jets de Viry-Châtillon (statistiques : play-offs - saison)  
    Meilleur compteur (Saison) (Rouen) : Jérémy Delbaere (14 points)
Non qualifiés pour les play-offs   Meilleur buteur (Saison) (Rouen) : Jérémy Delbaere (8 buts)
9ème : Ducs de Dijon (statistiques : saison) Meilleur passeur (Saison) (Rouen) : Vincent Nesa (8 passes)
10ème : Champigny / Neuilly (statistiques : saison)  
11ème : Hormadi d'Anglet (statistiques : saison)  
12ème : Comètes de Meudon
(statistiques : saison)    

 



Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :