"Nil Satis Nisi Optimum"
Champions : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017, 2019 ...

U17E Bilan 2016-2017


Enterré le championnat U18B qui n'avait plus lieu d'être avec le changement de catégorie en passant de U18 à U17 et la refonte des championnats avec une élite 2016-2017 à 20 équipes. Par ricochet, c'est un championnat U17 Excellence plus dense avec le retour de nombre d'équipe (2) à l'instar des Dragons de Rouen en lice pour prendre le relais du champion en titre, les Dogs de Cholet non candidat à leur propre succession (bilan 2015-2016)

Avec deux places qualificatives pour la demi-finale nord-est, le point perdu d'entrée de jeu 4-4 face à Amiens n'était pas nécessairement fâcheux pour les rouennais d'autant plus qu'ils étaient parvenus à se rattraper aux branches après un début de match compliqué en étant mené 0-2 puis 1-3. En revanche, au moment d'aborder la deuxième rencontre dans le nord, face à Hockey 59, les Dragons mèneront jusqu'à 3-0 à la mi-match avant de vivre un quatrième tiers apocalyptique avec quatre buts encaissés pour aucun rendu. Résultat, une défaite 4-3 décevante et une dernière place au classement au moment d'aborder sa troisième aventure face à Deuil / Colombes, situé juste devant la troupe jaune et noir au classement. Octobre décevant, novembre souriant pour les Normands, un large succès 13-0 face aux franciliens ponctué des quadruplés de points des défenseurs Yohann Alzon et Lucas Villain (résumé) permettait aux Dragons d'équilibrer leur bilan de l'année à une victoire pour une défaite et un match nul. Face au leader du championnat invaincu, les U17 Excellence feront de leur mieux pour tenir leur rang en dépit d'un deuxième tiers où le navire jaune et noir tanguera de toute part avec cinq buts encaissés espacés de seize minutes. Seul Jean Boitheauville, côté Dragon, parviendra à sauver la patrie mais indéniablement avec cette défaite 6-1 (résumé), les rouennais auront montré leurs limites face aux courbevoisiens clairement candidats à la première place de la poule. Soucieux de faire oublier leur lourde défaite face à Courbevoie, les rouennais parviendront à réagir en s'imposant à Amiens 3 buts à 1 (résumé) avant de recevoir sur l'Ile Lacroix la triple entente Dunkerque / Valenciennes / Wasquehal. Face aux nordistes qui avaient fortement plombés le début de saison des dragons, toujours empêtrés dans le fond du classement, les Dragons s'offriront une belle bouffée d'oxygène avec probant succès 6-0 et un doublé pour l'attaquant Pierre Pelletreau (résumé) Grâce à ce succès, Rouen sautait un pas au classement en se hissant à la deuxième place à égalité de points avec Amiens (2) et à quatre points des Coqs de Courbevoie. Désormais lancée sur les bons rails, l'excellence rouennaise profitera d'une double confrontation face à Champigny / Neuilly pour assoir sa position au classement. Sur l'Ile Lacroix, les rouennais, face aux franciliens, quatrième au classement, le suspense sera tué dans la première minute du match avec l'ouverture du score de Maxime Thomas qui initiait la dynamique d'une victoire 7-1 (résumé). En Ile-de-France, la semaine suivante, toujours face à Champigny / Neuilly, un nouveau succès 8-2 des Dragons fortement facilité par le triplé du défenseur Léonard Baril, leur permettait de faire le plein de confiance pour boucler l'année 2016 en beauté avec une deuxième place bien accrochée.

 

 

Pour débuter 2017, c'est un premier week-end chargé qui attendait les rouennais avec une double confrontation sur l'Ile Lacroix face au leader Courbevoie et face au premier poursuivant jaune et noir, Amiens (2) Un week-end clairement charnière et un bilan mitigé à son issu. Face aux Coqs, les Rouennais afficheront un meilleur visage que lors du match aller perdu 6-1. Ainsi, priés de grimper sur l'échafaud au début du deuxième tiers avec un score défavorable 1-3, les rouennais refuseront d'être exécuté aussi facilement et se rebelleront avec quatre buts qui leur permettaient de virer en tête à 5-3 à dix minutes de la fin. Hélas pour les rouennais, notamment grâce à un triplé d'Antoine Marguiles, les dix dernières minutes de la rencontre s'apparenteront à la montée du calvaire avec cinq buts encaissés pour une défaite à la sirène finale 5-8 (résumé) Assommant. Passés tout proche de faire tomber le leader pour la première fois de la saison, dès le lendemain, c'est Amiens qui prendra pleine face la frustration des rouennais. En proposant sept buteurs différents, c'est l'ensemble de l'équipe rouennaise qui se révoltera avec un large succès 9-3 maîtrisé du début à la fin du match (résumé). De fait, avec ce bilan mitigé, Rouen semblait désormais irrémédiablement lâché par Courbevoie à six points mais pouvait néanmoins se consoler avec le fait de s'être débarrasser de la présence encombrante des Gothiques à la troisième place. En route libre dans la foulée à domicile face à Colombes / Deuil-la-Barre, les rouennais se serviront des cinq points de Pierre Pelletreau dont un triplé pour assoir leur emprise sur une rencontre remportée 12-1 (résumé) Alors que cette même équipe francilienne ira chercher le point du match 3-3 à Courbevoie, les Dragons pourront nourrir quelques regrets sur l'appréhension des matchs face à Courbevoie. Après deux défaites de suite face aux Coqs, les Rouennais sur leur glace donneront enfin la réplique au leader du championnat. Si à nouveau la partie sera étroitement serrée avec l'ouverture du score de Courbevoie suivie d'une révolte rouennaise avec trois buts annihilés aussi sec par un triplé de buts courbevoisiens, au moment d'aborder le troisième tiers en étant menés 4-3, cette fois les Dragons trouveront les ressources pour faire plier les Coqs. Egalisant par Yannis Cherkaoui à 4-4 à un quart de heure de la fin, le doublé de Paul Levreux dans les cinq dernières minutes du match offrira aux rouennais un succès de prestige 6-5 (résumé) face au leader Courbevoie, désormais plus invaincu. Rapprochés à trois points de Courbevoie, les deux matchs restants ne seront pas suffisant pour les rouennais. Même si à Wasquehal, les Dragons remplissaient leur mission en s'imposant 7-3, Courbevoie ne craquait pas et tenait le rythme pour valider leur première place au classement juste devant les rouennais soucieux de bien finir avec une dernière victoire sérieuse 6-2 acquise face à Colombes / Deuil-la-Barre.

 

 

Qualifiés pour la demi-finale nord-est aux cotés des Coqs de Courbevoie, les Dragons rouennais attendaient désormais leurs adversaires issus de la Poule-Est avec une belle confrontation entre le Haut-Rhin et le Bas-Rhin. Ainsi, dominateurs tout au long de la poule, l'association Colmar / Mulhouse finira par prendre le dessus sur la deuxième équipe de Strasbourg. Dans ce duel arbitré par l'association Châlons / Reims, restée sur le quai à la troisième place, Mulhouse et Strasbourg (2) se neutralisaient dès la première journée 3-3. Alors que les deux équipes perdront le point du match à Epinal (2-2) pour Strasbourg et à Reims (5-5) pour Colmar / Mulhouse, le duel entre le haut et la bas Rhin tardait à livrer son verdict, à la défaite de Mulhouse à Belfort 5-6, Strasbourg faisait le jeu des mulhousiens en s'inclinant 3-4 à domicile face à Châlons / Reims. Avec son succès 3-2 à domicile sur Mulhouse, Strasbourg (2) prenait une fière option pour la première place à quelques matchs de la fin de la phase de poule mais gâchait rapidement son avantage acquis avec une défaite 2-4 face à Reims. C'est au début du mois de mars que définitivement le duel basculera au gré d'un large succès mulhousien 5-0 sur son rival strasbourgeois. Deux points d'avance qu'ils parviendront à tenir jusqu'à la fin de la phase de poule, sauvant leur première place devant Strasbourg (2) in extremis avant une nouvelle confrontation en demi-finale. Rejoints par Rouen (2) et Courbevoie, les protagonistes se livreront bataille à la patinoire de Strasbourg avec l'objectif de décrocher l'une des deux places qualificatives en finale (présentation) Deux places pour quatre équipes et un premier enseignements à l'issue de la première journée avec « la révolte des dauphins » Tous deux deuxièmes de leur poule, Rouen (2) et Strasbourg (2), dauphins de Courbevoie et Colmar / Mulhouse, renverseront la hiérarchie avec la victoire des Dragons 5-4 sur Courbevoie alors que les locaux à la maison disposaient des haut-rhinois largement 7-2. En allant chaparder un deuxième succès face à Strasbourg (2) 4-2, dès la deuxième journée, les rouennais se retrouvaient en position de force avec une qualification en finale actée d'autant plus que Courbevoie redressait la tête en s'imposant 4-1 face à Colmar / Mulhouse. Soucieux de rejoindre les Dragons en finale, les Coqs ne manqueront pas leur rendez-vous avec Strasbourg. Alors que les rouennais terminaient le travail en remportant une dernière victoire pour l'honneur 2-1 sur Mulhouse, Courbevoie s'arrachera pour décrocher sa place en finale 5-2 face à Strasbourg (2) laissant ainsi les deux équipes de l'Est sur le carreau.

 

 

Avant d'envisager la finale du championnat de France face aux inséparables Rouen (2) et Courbevoie, Alpe d'Huez / Grenoble / Vaujany et Bordeaux avaient à charger de disputer leur qualification directe en finale au sein respectivement de la poule sud-est et de la poule ouest. A l'ouest, les Boxers de Bordeaux auront une totale emprise sur le poule en dépit d'une belle résistance de La Roche / Rennes. Subissant leur unique défaite dès la première journée à domicile face aux Bélougas de Toulouse (4-5), les Girondins, hormis cet anecdotique faux-pas, livreront une partition sans fausses notes avec une série de quinze victoires consécutives dont deux face à La Roche-sur-Yon (4-0 & 5-4) qui leur permettront de se qualifier aisément devant La Roche / Rennes et un trio d'équipes enlacées en un point au classement, Nantes, Tours et Angers (2) Qualifié sans opposition en finale, les Girondins retrouveront en finale une triple entente de la montagne, Alpe d'-Huez, Grenoble (2) et Vaujany qui, elle non plus, ne connaîtra que peu d'écueil dans leur parcours de poule. Concurrencés principalement par la triple alliance Marseille / Nice / Toulon et la deuxième équipe de Hockey 74, l'association des Alpes ne connaîtra l'insuccès qu'à trois reprises Hockey 74 par deux fois (3-4 et 2-3) contre lequel il concèdera plus tard le nul 3-3 et Marseille / Nice / Toulon (8-7) Pourtant titulaire d'un bilan équilibré de deux victoires, un match nul et deux défaites face à Grenoble (2), Hockey 74 (2) précis lors des confrontations face au leader se privera de place en finale en se montrant particulièrement dilettante par ailleurs. Défaites face à Montpellier (2-4 & 6-3) à Chambery (6-4) à Marseille (6-4) autant de points perdus bêtement qui grèveront la saison de Hockey 74 (2) contraint de laisser seul en tête et en finale Alpe d'Huez / Grenoble / Vaujany devant Marseille / Nice / Toulon.

 

 

En finale à Méribel (présentation), Rouen (2) et Grenoble (2) se livreront une belle chicane pour le titre de champion de France U17 Excellence. Dès la première journée, les uns et les autres plaçaient leurs jalons. Ainsi, pour le match d'ouverture, les isérois devront faire preuve d'une belle opiniâtreté pour sortir du jeu des Coqs très accrocheurs. Menant par deux fois au score, 2-1 puis 3-2 à treize minutes de la fin, les Coqs finiront par craquer à un peu plus de dix minutes de la fin de match, un triplé de buts grenoblois dont deux dans les deux dernières minutes du match auront raison de la résistance de franciliens vaincus 5-3. Sans trembler face à Bordeaux, les rouennais feront un premier pas vers le graal. Bien que surpris de l'ouverture du score de Julien Bernard à l'entame du deuxième tiers, après un premier vingt minutes sans but, les Dragons ne mettront que quelques minutes pour réagir par Antoine Doré et Enrique Masseline, le buteur rouennais que l'on retrouvera à cinq minutes de la fin du match pour parfaire le travail d'un doublé avant un dernière but de Léonard Baril à trois minutes de la fin du match (1-4, résumé). Pour une entrée en matière, les rouennais rendaient plutôt une belle copie, de quoi faire le plein de confiance avant la confrontation décisive de la deuxième journée face à Grenoble (2) Grâce notamment à un festival offensive d'Adrien Sel auteur de deux buts et quatre assistances pour six points, dans le duel des vaincus de la première journée, les Coqs de Courbevoie se replaceront dans l'optique d'aller chercher la deuxième place du podium en s'imposant largement sur Bordeaux 7-4. L'argent au mieux seulement pour Courbevoie à moins d'un twist de fin chaloupé qui passait nécessairement par une victoire des rouennais face à Grenoble (2) Et les coqs seront entendus à l'occasion du choc entre les deux prétendants au titre, la vainqueur de la confrontation faisant un énorme pas pour la médaille d'or.

 

Si dès la deuxième journée, Grenoble (2) pouvait espérer être sacré au prix d'une victoire sur Rouen (2), l'affaire ne tournera pas à l'avantage de la triple entente. Autour de la septième du jeu, l'écheveau de la rencontre se dénouait peu à peu sous l'impulsion du premier but rouennais d'Arthur Papeil en avantage numérique suivi moins de trente secondes plus tard par la réalisation en solitaire du défenseur Maxime Durand. Alors que dans le deuxième tiers, Grenoble (2) réduira le score par Oscar Sciarini, un doublé de Yohann Alzon et Tomas Simonsen dans le troisième tiers permettra aux rouennais de franchir un cap dans ce carré final en s'imposant 4 buts à 1 face à l'un de ses principaux rivaux (résumé) Seuls en tête avec six points, les rouennais n'étaient pas sortis pour autant de l'affaire avec une troisième journée décisive à négocier. Avec la possibilité d'être coiffé au poteau par Courbevoie en cas de victoire des coqs et de défaite de Grenoble ou pire être embringués dans une éventuelle égalité à trois, les risques pour les rouennais étaient réels d'autant plus qu'ils devaient s'acquitter d'une dernière rencontre face à Courbevoie, la bête noire des Dragons en phase de poule. Malmenés par deux fois par les parisiens en saison régulière pour une seule victoire, les rouennais avaient su rétablir la balance à deux victoires de chaque côté en demi-finale avec un succès difficile 5-4. Pour la partie décisive, les rouennais s'en remettront à deux joueurs : leur meilleur compteur du week-end, Pierre Pelletreau et le meilleur buteur rouennais, Arthur Papeil. Le second ouvrant le score après huit minutes de jeu, le premier s'offrant le deuxième but face à Courbevoie. Et lorsque Arthur Papeil à nouveau se signalait en marquant le troisième but avant la mi-match, le dernier pas en or était presque effectué pour les Dragons même si quelques turpitudes viendront tenaillés les rouennais sur la fin du match avec un doublé de Romain Gardair qui permettait aux Courbevoie de revenir 2-3 à deux minutes de la sirène de fin. La couronne presque sur la tête, les rouennais ne céderont pas et s'accrocheront pour remporter un étriqué succès 3-2 (résumé), synonyme de titre de champion de France. En effet, Grenoble aura beau faire tout ce qu'ils pouvaient en s'imposant notamment 3-2 sur Bordeaux pour son dernier match, la défaite de la veille face à Rouen (2) coûtait le titre aux isérois et offrait la possibilité au club rouennais de faire le doublé Champion de France U17 Elite & U17 Excellence.

 

U17 Excellence - Saison régulière (Résultats & classement)

 

"Poule Nord - Ile de France" (A1)
 "Poule Ouest"
"Poule Est" "Poule Sud-Est"
1er : Coqs de Courbevoie 1er : Boxers de Bordeaux 1er : Colmar / Mulhouse 1er : Alpe d'H. / Grenoble / Vaujany
2ème : Dragons de Rouen (2)
2ème : La Roche / Rennes 2ème : Etoile Noire de Strasbourg (2) 2ème : Marseile / Nice / Toulon
3ème : Gothiques d'Amiens (2)
3ème : Remparts de Tours 3ème : Châlons / Reims 3ème : Hockey 74 (2)
4ème : Champigny / Neuilly 4ème : Corsaires de Nantes 4ème : Gamyo d'Epinal 4ème : Vipers de Montpellier
5ème : Hockey 59
5ème : Ducs d'Angers (2) 5ème : Huskies de Luxembourg 5ème : Chambéry / Valence
6ème : Colombes / Deuil / Garges 6ème : Bélougas de Toulouse 6ème : Amnéville / Troyes  
  7ème : Brest / Saint-Brieuc 7ème : Lions de Belfort  
"Poule Nord - Ile de France" (A2) 8ème : Brive / Limoge
   
1er : Français Volants de Paris 9ème : Niort / Poitiers    
2ème : Dock's du Havre      
3ème : Asnières / Compiègne      
4ème : Jokers de Cergy      
5ème : Pumas de Fontenay
     
       

U17 Excellence - 1/2 Finale (Résultats & Classement)

U17 Excellence - Finale (Résultats & Classement - Compteurs)

"1/2 Finale N-E - Strasbourg"
  "Carré Final - Méribel"  
1er : Dragons de Rouen (2)
  1er : Dragons de Rouen (2)
(Statistiques)
2ème : Coqs de Courbevoie   2ème : Alpe d'H. / Grenoble / Vaujany (Statistiques)
3ème : Etoile Noire de Strasbourg (2)    3ème : Coqs de Courbevoie  (Statistiques)
4ème : Colmar / Mulhouse   4ème : Boxers de Bordeaux (Statistiques)

 



Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :