"Nil Satis Nisi Optimum"
Champions : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017, 2019 ...

U18E Bilan 2015-2026


Avec un championnat U18 Elite à 10 équipes, la deuxième division, le U18 Elite B à 12 équipes et enfin 34 équipes lancées dans course au championnat U18 Excellence, le moins que l'on puisse c'est que la catégorie U18 proposait pléthore de confrontations à tous niveaux à commencer par le troisième échelon nationale, le U18 Excellence qui proposait pas moins de trente journées avec un total exorbitant de 257 matchs de saison régulière repartis sur les quatre poules géographiques. Alors que lors deux éditions précédentes, les titres étaient tombés dans l'escarcelle d'équipe 2, Grenoble (2) en 2015, Amiens (2) en 2014 pour cette édition 2015-2016, c'est un tout autre champion qui sera consacré au terme d'une saison idyllique.


Dans la poule Ouest, c'est une domination sans partage de Cholet qui rythmera les matchs de cette poule scindée en deux avec un play-offs à la fin pour déterminer l'élu qualifié pour le carré final national. Avec quatorze matchs à disposition, les Dogs se tailleront la part du lion y compris face à ses adversaires directs pour les futurs play-offs de zone. Avec des choletais totalement détachés au classement, c'est dans leur sillage qu'il faudra chercher l'incertitudes avec trois en équipes en lice pour deux places qualificatives en play-offs. Longtemps placés dans le sillage de Cholet, les Corsaires de Nantes finiront par céder pas à pas face aux assauts répétés de La Roche / Rennes et Angers (2) Un premier revers 6-2 subi à la Roche-sur-Yon faisait basculer le podium, Nantes glissant à mi-parcours avec néanmoins une avance de trois points sur son poursuivant angevin. Alors que la deuxième équipe des Ducs faisait une bonne opération comptable en s'imposant 8-4 à la fin décembre face à La Roche / Rennes permettant au passage le retour des nantais sur la deuxième marche du podium, le classement basculait au début du mois de février avec la victoire 5-4 d'Angers (2) sur Nantes. Trois équipes se tenant en un point entre la deuxième et la quatrième place, le dénouement de l'affaire se situera à la dernière journée, au dernier match qui voyait le revers à domicile 5-6 de Nantes face à La Roche / Rennes. La défaite de trop pour les nantais qui dégringolaient à la quatrième place, la Roche se faufilant sur la troisième marche du podium juste derrière Angers (2) et bien sur Cholet. Dans l'autre conférence, Bordeaux et Toulouse se livreront un duel tout relatif. En grande difficulté lors de ses confrontations avec la conférence A avec quatre défaites en six matchs, les joueurs de « Ville Rose » gaspilleront beaucoup trop de points pour espérer concurrencer des bordelais réguliers qui ne perdront que trois rencontres dans leur parcours. Alors qu'en plus, Toulouse lâchait des points face à Brive (4-4) et Niort / Poitiers (2-4), lors des confrontations directes entre les deux formations, les girondins s'octroieront deux victoires (5-3 & 3-1) pour une seule défaite face aux Toulousains (5-6) Evincés de la course aux play-offs de la zone ouest, les Toulousains assisteront en spectateur aux quarts de finale qui consacraient Cholet vainqueur de La Roche 8-2 et Angers (2) habiles face à Bordeaux (4-1) Sans surprise, face aux Ducs d'Angers (2), Cholet ira décrocher sa place en finale nationale au prix d'un succès 5-2.


Une seule place qualificative en finale directement pour le vainqueur de la Poule Sud-Est. Entre Clermont-Ferrand, Lyon, Chambéry voire Avignon, le cœur balancera le temps que les Sangliers Arvernes de lancer la la machine notamment dès la deuxième journée avec une éclatante défaite 7-3 sur leur futur dauphin Lyon qui succombera une deuxième fois quelques semaines plus tard à domicile 1-2 face aux Clermontois. Dans le sillage des sangliers, l'éléphant de Chambery parvenait à tenir le rythme notamment au prix d'une victoire 5-4 sur Lyon. Avec deux points de retard sur Clermont après six rencontres jouées, les savoyards géraient plutôt habilement leur parcours avec comme point d'orgue le mi-décembre et un match remporté à Clermont-Ferrand 5-4 et une première place chapardée à la différence de but. Une joie de courte durée, le point perdu du match nul 5-5 à Avignon remettant les Eléphants à la deuxième place, Chambery à un point de Clermont-Ferrand, se retrouvait sous pression alors que Clermont bénéficiait de plusieurs matchs d'avance gagnés. Finalement, c'est un mois de mars sanglant qui aura raison des espoirs chambériens. Avec un premier revers subi à Lyon (2-1), les Eléphants perdaient mathématiquement toute chance de se qualifier en finale, Clermont-Ferrand étant l'élu, pire pour les savoyards, au moment de s'incline 4-5 à domicile face à Clermont-Ferrand, c'est Lyon qui s'infiltrait à pas feutrés à la deuxième place, les Eléphants devant se consoler avec la troisième place de la poule.


Avec deux défaites seulement dans la zone Ile-de-France / Nord, Dunkerque / Wasquehal et Colombes / Deuil / Garges auront régné sans partage sur le classement même si les Coqs de Courbevoie tenteront tant bien mal de se mêler à la lutte entre les deux ténors. En effet, alors que dans les confrontations directes entre les deux équipes de tête les points de la victoire seront partagés équitablement, Dunkerque s'inclinant une première fois 5-4 à Colombes avant de prendre sa revanche sèchement dans le Pas-de-Calais 6-0, les Coqs iront décroché un succès chez l'un et chez l'autre. Toutefois, en dépit d'une victoire 6-2 sur Dunkerque / Wasquehal et 8-2 face à Colombes / Deuil, souverains à domicile, les joueurs de Courbevoie commettront deux faux-pas pernicieux qui leur couteront leurs espoirs de se mêler au plus près à la lutte pour la qualification en demi-finale. Abandonnant le point du match nul 3-3 à Champigny / Neuilly avant de connaître la défaite dans le Nord chez les Diables Rouges de Valenciennes, les coqs avec ces trois petits en moins espéreront longtemps que les deux patrons de la poule ne musardent en cours de chemin en perdant quelques points. En vain, le classement en tête de la poule établi dès les premières journées restera en l'état jusqu'à la sirène finale de cette première phase consacrant les qualifications en demi-finale pour Dunkerque / Wasquehal et Colombes / Deuil / Garges accompagnés par les deux vainqueurs de la Poule Est.


Là encore à l'Est, c'est trois équipes pour deux places qui se livreront batailles tout au long de la phase de poules. Entre Epinal, Luxembourg et Strasbourg (2), la bataille sera rude même si septembre sera noir pour l'Etoile de Strasbourg avec trois défaites contre ses principaux opposants, 1-9 et 3-9 contre Epinal et 4-5 contre Luxembourg. Un départ catastrophique pour les Alsaciens qui pèsera lourd dans la balance jusqu'à la fin de la première phase. Si octobre s'avérait moins décevant pour Strasbourg au gré de deux succès notamment face à Amnéville, après cinq journées jouées, ils comptaient tout de même six points de retard sur le leader indéboulonnable Epinal et quatre sur Luxembourg. Alors qu'ils enchaînaient les matchs d'avance, cinq au plus fort de leur avance sur Epinal, trompeusement à la fin du mois de décembre Strasbourg prenait la tête de la poule mais frappait un gros coup au début du mois de janvier en s'offrant la tête d'Epinal, battu pour la première fois de la saison. Gaspillant l'usufruit de leur succès spinalien en s'inclinant à Dijon, Strasbourg commettait alors le faux pas de trop. Terminant leur course effrénée à la fin du mois de janvier sur un succès au Luxembourg 4-3, avec vingt points, l'Alsace était au sommet avec respectivement quatre et six points d'avance sur Epinal et Luxembourg avec cinq matchs à jouer encore les deux poursuivants. Une marge de manœuvre large et confortable qu'Epinal exploitera aisément en capitalisant quatre victoires pour un match nul 2-2 face à Luxembourg. Passé leader à deux matchs de la fin des matchs, Epinal ne lâchera pas l'affaire en terminant en trombe avec notamment un succès sur Luxembourg 3-2 décisif pour la première place avec quatre points d'avance sur Luxembourg, deuxième in-extremis avec un tout petit point d'avance sur Strasbourg (2), celui accroché à Epinal en février.


Deux équipes qualifiées en finale directement : Cholet et Clermont-Ferrand, quatre équipes devant s'expliquer en demi-finale : Epinal, Luxembourg, Colombes et Wasquehal avec une surprise dès la première journée avec un revers surprenant aux tirs aux buts d'Epinal face à Luxembourg alors que dans le même temps, en démonstration, Colombes s'imposait 8-3 sur Dunkerque / Wasquehal. Epinal en grande difficulté pour la qualification en demi-finale hypothéquera totalement ses chances à l'occasion de la deuxième journée et une deuxième défaite cette fois face à Dunkerque / Wasquehal 2-4 . Qualifiés dès la deuxième journée au gré de son probant succès 6-1 sur Luxembourg, les joueurs de Colombes / Deuil galvauderont leur dernier match avec une défaite 4-5 sans conséquence sur Epinal. Si la capitale des images restera qualifié pour la fin le temps que le dernier match se déroule, inévitablement la deuxième place qualificative se jouerait entre Dunkerque / Wasquehal et Luxembourg. Favoris de la rencontre au regard des deux premières journées jouées, les Nordistes ne manqueront pas le rendez-vous en s'imposant 5-4.

 

C'est en Auvergne à Clermont-Ferrand que les quatre qualifiés s'étaient donnés rendez-vous pour le carré finale U18 Excellence avec une première journée qui permettra de tirer quelques enseignements. Face à Clermont-Ferrand, Cholet prendra une belle option dans ce carré final en s'imposant 5 buts à 3 grâce notamment au trio Louison Pelletreau – Arthur Prouzat – Thomas Cornu particulièrement prégnant sur la rencontre avec douze points à eux trois. Plus tendue sera la confrontation entre Colombes et Wasquehal avec une dramaturgie en deux temps, un premier acte totalement nordiste avec deux buts, l'un pour Nathan Thomm, l'autre pour Corentin Cruchandeau et un deuxième acte tellement parisien avec trois buts Tom Douville, Maxance Dehayes et surtout Enzo Queiros auteur du but vainqueur de Colombes / Deuil / Garges à 3-2. Dès la deuxième journée, la couronne de champion de France U18 Excellence sera posée sur le casque du vainqueur du duel entre Cholet et Colombes. Tous deux vainqueurs de leur première rencontre, à deux reprises sur un doublé de Thomas Cornu, les Dogs de Cholet prendront la main dans la partie mais à chaque fois ils trouveront en réponse un but de Louis Delestre. Un doublé de chaque coté, une égalité à 2-2 et un but décisif à quinze de minutes de la fin pour Lilian Menu, le but du titre de champion de France pour Cholet. Avec comme enjeu désormais les places d'honneur, Dunkerque / Wasquehal prendra une belle option en disposant de Clermont-Ferrand 5-4 grâce à un but décisif de Corentin Cruchandeau lors de la séance de tirs aux buts. Privés pour leur dernier match de leur talentueuse ligne minime, Pierre Pelletreau, Hugo Barbier et Hugo Proux, les Dogs de Cholet, sans autre enjeu que le plaisir ouvriront le score par Marcolino Paredes avant de se faire reprendre de volée par un doublé de Corentin Cruchandeau. Vainqueurs 2-1, Dunkerque / Wasquehal, après un début chaotique, terminait sur une bonne note avec la médaille d'argent. Dernier métal à être attribué, le bronze. Pourtant promis aux franciliens, il n'en sera finalement rien au terme d'une partie rocambolesque. Partis en trombe avec un doublé de Jan Sahagun, les Clermontois feront la course en tête en menant jusqu'avec trois buts d'avance pour une victoire finale 8 buts à 6 et une troisième place pour les Sangliers Arvernes.

 

 

U18 Excellence - Saison régulière (Résultats & classement)

 

"Poule Ouest" (Conférence A) "Poule Nord - Ile de France" "Poule Est" "Poule Sud-Est"
1er : Dogs de Cholet
1er : Dunkerque / Wasquehal
1er : Gamyo d'Epinal 1er : Sangliers de Clermont
2ème : Ducs d'Angers (2) 2ème : Colombes / Deuil / Garges
2ème : Huskies de Luxembourg 2ème : Lions de Lyon
3ème : La Roche / Rennes 3ème : Coqs de Courbevoie
3ème : Etoile Noire de Strasbourg (2) 3ème : Eléphants de Chambéry
4ème : Corsaires de Nantes 4ème : Champigny / Neuilly
4ème : Ducs de Dijon (2) 4ème : Castors d'Avignon
5ème : Brest / Saint-Brieuc 5ème : Asnières / Argenteuil 5ème : Amnéville / Troyes 5ème : Ours de Villard-de-Lans (2)
6ème : Orléans / Le Mans 6ème : Diables de Valenciennes 6ème : Belfort / Besançon 6ème : Vipers de Montpellier
  7ème : Cergy / Compiègne   7ème : Renards de Roanne
"Poule Ouest" (Conférence B) 8ème : Français Volants / Fontenay   8ème : Nice / Toulon
1er : Boxers de Bordeaux
9ème : Dammarie / Evry / Viry   9ème : Spartiates de Marseille
2ème : Bélougas de Toulouse
     
3ème : Niort / Poitiers
     
4ème : Grands Ducs de Brive
     
       

U18 Excellence - 1/2 Finale (Résultats & Classement)

U18 Excellence - Finale (Résultats & Classement - Compteurs)

"1/2 Finale Ouest" "1/2 Finale Nord-Est" "Carré Final - Clermont-Ferrand"  
1er : Colombes / Deuil / Garges 1er : Dogs de Cholet 1er : Dogs de Cholet (Statistiques)
2ème Dunkerque / Wasquehal 2ème : Ducs d'Angers (2) 2ème : Dunkerque / Wasquehal (Statistiques)
3ème : Gamyo d'Epinal 3ème : La Roche / Rennes 3ème : Sangliers de Clermont (Statistiques)
4ème : Huskies de Luxembourg 3ème : Boxers de Bordeaux 4ème : Colombes / Deuil / Garges (Statistiques)

 



Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :