"Nil Satis Nisi Optimum"
Champions : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017, 2019 ...

U20Ex Bilan 2019-2020

  

Médaillée de bronze la saison précédente (bilan 2018-2019), pour la deuxième année consécutive, l'équipe U20 excellence se présentait sur la ligne de départ pour tenter de conquérir le plus beau métal. Néanmoins, au gré d'une première menée cahin-caha, les rouennais traverseront la saison bercés entre espoirs et regrets, entre bons résultats et réelles déceptions. Avec toujours douze maigrelets match au programme, pour attraper l'une des deux places qualificatives pour la finale nationale, le moindre point perdu ici ou là pouvait s'avérer rédhibitoire et dès la première rencontre, les rouennais tombaient à terre, sur leur glaçon de l'Ile Lacroix. Jouer à domicile pour son premier match de championnat est sans nul doute un avantage lorsque l'on part à la pêche aux points. Avoir comme premier gros poisson à attraper dans ses filets, l'association Dunkerque / Wasquehal est nettement moins enthousiasmant pour une équipe U20 excellence rouennaise courageuse mais qui finira par rentrer bredouille de sa sortie sur les bords de Seine. Avec un seul joueur d'année d'âge U20, la jaune équipe rouennaise jouera crânement sa chance en ouvrant le score par Thomas Malhouitre peu après le début du deuxième tiers. Dans une partie serrée à l'issue incertaine, un joueur fera la différence pour les joueurs des Hauts-de-France, partis quelques jours plus tôt rejoindre la partie nordiste, le désormais ex-attaquant Rouennais, Joseph Broutin fera preuve d’espièglerie en plantant sèchement deux buts dans les dix dernières minutes de la rencontre, faisant ainsi basculer le match pour une victoire 2-1 de l'entente Dunkerque / Wasquehal (résumé) Victimes d'un retard à l'allumage avec cette première rencontre perdu, les Rouennais corrigeront rapidement le tir avec une nouvelle passe d'armes face à Dunkerque, cette fois dans flambante neuve patinoire « Michel Raffoux » Alors que les trente premières minutes du match ne seront pas suffisante pour trouver l'ouverture, passée la mi-match Yannis Cherkaoui et Jonas Lemetais se relayaient pour tromper par deux fois le portier nordiste. Si Benjamin Clou réduisait le score, il n’empêchera pas néanmoins la marche en avant des Dragons, auteur d'un triplé sur la rencontre, Jonas Lemetais pesait lourd dans la balance alors que le jeune Johanès Avonde se faufilait à son tour pour enregistrer un but. Alors qu'en toute fin de match, Pierre Vervoort réduisait le score, si l'intention était louable, elle était bien insuffisante pour empêcher les rouennais de s'imposer 5 buts à 2 (résumé) Chez les Français Volants, la semaine suivante, les rouennais ne capitaliseront pas leur retour en selle. Décidément bien inconstants, les rouennais se feront désarçonnés par des parisiens habitués à ces si charmantes joutes du dimanche soir en région parisienne. Avec l'ouverture du score d'Antoine Addamo, pour l'unique fois de la rencontre, les Dragons mèneront au score le temps de dix minutes. Reprenant dès le deuxième tiers, le fil de la conversation offensive, les parisiens se montreront particulièrement prégnant sur la cage rouennais. Tandis que les rouennais s'évertuaient à résister notamment en égalisant à 2-2, un trou d'air dans le troisième tiers ponctué de trois buts parisiens aura raison des espoirs jaune et noir avec au final un nouveau revers 6-3 (résumé)

 

Après trois matchs joués, lointains étaient les espoirs de gloire pour les Dragons avec au quart de la saison jouée une bien épineuse cinquième place très écartée des objectifs de qualification. Dans cette période de vache plus ou moins maigre, la visite de l'improbable association Courbevoie / Neuilly-sur-Marne / Le Havre arrivait à point nommé pour donner du baume au cœur aux rouennais. Dans la nécessité de prendre des points, la troupe jaune et noir le fera avec la manière en s'imposant 13-0 sur sa glace de l'Ile Lacroix (résumé). Un triplé pour Jonas Lemetais, le doublé pour Iann Bouvier et Hugo Maillard, un peu d'air frais dans la tête des rouennais qui les emmènera vingt jours plus tard à enchainer un deuxième succès d'affilée. Avec douze journées étalées jusqu'au premier week-end d'avril, de nombreux temps morts viennent plomber les dynamiques des uns et des autres. Une difficulté supplémentaire pour la jeune équipe rouennaise qui ne l'empêchera pas de se jouer à domicile d'une nouvelle triple entente originale : Amiens (2) / Compiègne / Valenciennes. Conquérants face au Havre précédemment, les rouennais le seront tout autant sur la banquise de l'Ile Lacroix avec une belle liste de buts, six au total avant la fin du deuxième tiers. Maitrisant la rencontre sans sourciller, la réduction du score de la triple entente ne privera pas les Normands d'une deuxième victoire de suite 7-1 (résumé) Un mois pile plus tard, c'est deux matchs en deux semaines que les rouennais devront négocier pour clore leur parcours en 2019. Et pas des moindres, avec un rendez-vous à domicile face à l'intenable leader, les Français Volants succédant à un épineux déplacement chez son dauphin, les Jokers de Cergy. Si le déplacement à l'Aren'Ice de Cergy est toujours un plaisir, il n'en reste pas moins que les rouennais, seuls les points de la victoire compte et là les affaires seront nettement moins charmantes. Une première escarmouche permettait à Yannis Cherkaoui de répondre à l'ouverture du score de Nicolas Ferreira mais indéniablement les franciliens feront mal aux Dragons en enchainant trois buts de suite. A 4-1 à la mi-match à la faveur des Cergyssois, les réductions du score successives d'Hugo Maillard et Yannis Cherkaoui à nouveau, ne seront pas acceptables pour contrarier des jokers vainqueurs 4-3 (résumé). Désormais très éloignés du podium avec des Français Volants menant un train d'enfer avec Dunkerque et Cergy dans leur sillage, les rouennais vivront un mois de décembre funeste pour leurs objectifs de qualification en finale. Sur l'Ile Lacroix, après un premier set remporté 6-3 en début de saison, les Français Volants se feront plaisir en remportant le deuxième set sur le même score (résumé). 6-3 / 6-3, une chose est sure pour les Dragons, le match face aux Français Volants était nettement perdu et au moment de faire le bilan de fin d'année 2019, l'enthousiasme était, pour le moins, mesuré chez les rouennais. A mi-parcours, Rouen était déjà relégué à huit points du leader parisien, cinq sur Cergy et quatre sur Dunkerque. Un joli défi en perspective pour amorcer l'année 2020.

 

 

Pour fêter au mieux l'année 2020, c'est en fanfare que les Dragons aborderont leur mois de janvier avec deux matchs cruciaux remportés avec panache. Ainsi, chez des Anges de Colombes moribonds avec aucun point glâné, les rouennais ne tomberont pas dans un mielleux sentimentalisme. Soutenu par son duo U17, Kaylian Leborgne (6 points) et Jordan Hervé (5 points), Rouen fera la différence rapidement et rarement ils seront en danger face à des franciliens débordés et contraints d'offrir la défaite aux rouennais 14-3. Une semaine plus tard, c'est à Valenciennes que l'aventure rouennaise se poursuivait. Dans le Hainaut, face à une équipe nordiste qui avait la particularité d'occuper la dernière place au classement avec un total de points négatifs suite à deux matchs perdus par forfait, implacables à nouveau les rouennais prendront l'ascendant. Et pour se faire, les Dragons confieront les clefs de la maison à l'un de leur défenseur Thomas Malhouitre, taulier de cette rencontre avec six points. Présent sur chaque but enregistré par les Dragons, avec trois buts et trois passes, le jeune défenseur marquera de son empreinte la partie en n'ayant de cesse de sourire à pleine dent. A la sirène finale, les rouennais pouvaient célébrer leur sniper mais également un intéressant succès 6-2 (résumé), bon pour le classement. Avec un seul match programmé en février, le premier week-end, à trois matchs de la fin de la première phase, toujours bloqués à la quatrième place, il faudra un sacré concours de circonstance pour que les Dragons puissent arracher ne serait-ce que la deuxième place pour se qualifier en finale. A Neuilly-sur-Marne, face à la fameuse originale entente Neuilly / Courbevoie / Le Havre, les Dragons ne pourront plaider que la culpabilité au moment du décompte final. Pourtant conscient de l'enjeu, une incroyable turbulence au deuxième tiers ponctuée de six buts encaissés, aura raison des espoirs rouennais. Tournant à la Bérézina, la partie perdue 9-4 plombera définitivement le bilan rouennais de cette 2019-2020. Avec deux derniers matchs à jouer le week-end du 04 & 05 avril face à Asnières / Colombes et Cergy-Pontoise, au 8 mars avec six points de retard sur le couple Français Volants - Dunkerque, mathématiquement les Dragons étaient hors jeu pour la qualification. Le 8 mars, une date clef pour l'ensemble des championnats du hockey français, puisqu'en raison de l'épidémie de Covid-19, l'ensemble des championnats y compris bien entendu le U20 Excellence, seront mis en congélation avant d'être tout bonnement annulés.

 

 

Zone Nord - Normandie - IDF (Résultats & Classement) (compteurs)

Zone Est (Résultats & Classement)

(classement arrêté au 08 mars 2020) (classement arrêté au 08 mars 2020)
1er : Dunkerque / Wasquehal (effectif - statistiques)

1er : Annecy / Chambéry

(effectif - statistiques)
2ème : Français Volants de Paris (effectif - statistiques) 2ème : Entente HCLR (2) (effectif - statistiques)
3ème : Jokers de Cergy
(effectif - statistiques)

3ème : EHC Epinal

(effectif - statistiques)
4ème : Dragons de Rouen (2) (effectif - statistiques) 4ème : Bourgogne Franche-Comté
(effectif - statistiques)
5ème : Courbevoie / Le Havre / Neuilly (effectif - statistiques)    
6ème : Amiens / Compiègne / Valenciennes (effectif - statistiques)    
7ème : Asnières / Colombes (effectif - statistiques)    
       
Zone Ouest (Résultats & Classement)  
(classement arrêté au 08 mars 2020)    
1er : Remparts de Tours
     
2ème : Angers (2) / Cholet / La Roche
     
3ème : Corsaires de Nantes
     
4ème : Brest / Rennes
     
5ème : Orléans / Poitiers      

 



Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :