"Nil Satis Nisi Optimum"
Champions : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017, 2019 ...

U15B Bilan 2015-2016


Jusqu'alors cantonnée à une lutte entre les équipes de Normandie et du Nord de la France, une refonte complète des championnats offrait la possibilité aux Dragons U15B d'évoluer dans un tout nouvel univers avec la présence des équipes d'Ile-de-France. Une nouvelle adversité bonne pour la formation qui laissait aux rouennais quatorze matchs pour essayer de se placer le plus haut possible au classement dans cette toute nouvelle poule à huit équipes.


Plongée dans le grand bain dès l'entame du championnat avec un week-end à haut-risques pour les rouennais avec une double confrontation face au Havre. S'ils l'ignoraient encore à ce moment là de la saison, les Dragons, d'entrée de jeu, devaient affronter le futur vainqueur de la poule. En déplacement à la Porte Océane, c'est une entrée en fanfare que les rouennais feront. Excités par les triplés de Tomas Simonsen et de Konstantin Kebets, l'euphorie gagnera rapidement les rouennais avec une probante victoire 7 buts à 2 sur des Havrais décontenancé, sans doute pas prêt à prendre l'orage de la sorte (résumé). Si au premier match, les Dock's avaient pris la foudre, cette dernière ne laissera que peu de traces le lendemain sur l'Ile Lacroix. Quasi muet la veille avec « seulement » deux buts, le truculent atout offensif havrais, Tom Dallon aura de la suite dans les idées au deuxième match. Dans une partie à l'allure diamétralement opposée à la précédente, l'attaquant havrais offrira aux dragons et surtout à leur gardien un récital offensif orné de cinq buts. Ne pouvant que répliquer par l'intermédiaire du défenseur Charles Crevon, cette fois, c'est Rouen qui prendra l'eau de toute part, impossible d'écoper avec au final un naufrage 7-1 (résumé) Décidément très pressés, c'est à nouveau les Dragons qui faisaient la tête d'affiche du troisième match de la saison. Alors que les autres équipes mettront encore quelques jours à se lancer dans leurs premières batailles, les rouennais, déjà rodés avec deux matchs joués, marcheront sans vergogne sur leurs voisins caennais. Le défenseur Léonard Baril et les attaquants Théo Quitteville et Tomas Simonsen s'illustrant avec six points chacun, onze des quatorze joueurs de champ rouennais auront le plaisir de savourer au moins un point avant de célébrer un succès fleuve 15-2 (résumé) Leader au milieu du désert avec trois matchs joués contre deux pour Le Havre, un pour Caen et aucun pour les cinq équipes restantes, les rouennais finiront par se faire rejoindre par Le Havre à la quatrième journée. En s'imposant à Meudon, 7 buts à 2 avec un nouveau triplé pour Tomas Simonsen (résumé), les Seino-Marins semblaient se lancer à cet instant de la saison dans un duel fratricide avec leurs voisins havrais. Mais derrière à commencer par les Jokers de Cergy et un parcours fleuri de trois victoires en trois rencontres, la résistance se préparaient ardemment pour empêcher le couple rouenno-havrais de prendre trop de distance. Si les deux comparses enchaînaient les bons résultats à l'image de la victoire havraise à Meudon (3-0) et celle des Dragons à domicile face aux Français Volants de Paris (6-3, résumé), avec deux matchs d'avance sur les autres participants, le couple infernal ne devait pas se laisser griser par leurs succès au risque de déchanter rapidement.

 

A raison de deux matchs par week-end quasiment systématiquement, sur un rythme endiablé, les rouennais avalaient les rencontres avec enthousiasme mais laissaient de nombreuses forces dans la bataille à l'image de ce premier week-end de novembre où les Dragons devront batailler fort pour maintenir leur suprématie au classement. En effet, à la maison face à Caen, de premières failles seront visibles dans le camp rouennais même si ces derniers raviront à nouveau les deux points de la victoire. Face à la modeste équipe de Caen (2) toujours orpheline de points, les rouennais se feront accrocher tout au moins le premier tiers avec deux égalisations caennaises à 1-1 puis 2-2. Si deuxième tiers sera plus prolixe offensivement avec six buts marqués pour deux concédés, les rouennais sur l'ensemble du match encaisseront tout de même six buts bien que largement vainqueurs 11-3. Dès le lendemain, il fallait prendre la route pour Dunkerque pour y croiser les crosses avec les Corsaires en association avec leurs voisins de Wasquehal. Les lions corsaires, sur leur terrain gelé, donneront du fil à retordre aux rouennais. Bien que dans la pénombre avec une seule victoire en trois rencontres, les nordistes vendront chèrement leur peau en chassant le score sans jamais s'épuiser. Alors que Rouen caracolait en tête depuis l'ouverture du score d'Anthony Demay dans les deux premières minutes de jeu, Dunkerque s'accrochait jusqu'au passage de la mi-match, moment où le momentum basculait. Devant au tableau d'affichage à 5-2, en se faisant perforer par trois fois, les Dragons voyaient leur avance chèrement gagnée prendre la poudre d'escampette et lorsqu'au début du troisième tiers, Mathias Thomas ramenait le score à 5-5, c'est un tout autre match qui débutait alors même si la réaction rouennaise se faisait efficace avec les buts d'Hugo Maillard et Jordan Hervé. 7-5 puis 7-6 avec une nouvelle réduction du score dunkerquois et huit minutes de matchs restantes qui sembleront une éternité pour des dragons sous pression finalement victorieux 7-6 au forceps. Rendus à la mi-novembre avec sept matchs déjà joués contre trois pour leur prochain adversaire, Cergy, il ne restait plus que deux matchs pour que les rouennais clôturent leur année 2015. Face à Cergy, les failles entrevues précédemment seront désormais bien saillantes. Electrisés par le triplé de leur attaquant vedette, Paul Schmitt, les Jokers de Cergy mettront un terme à la belle série de victoires jaune et noir. 5 succès de suite pour les Dragons interrompus par la victoire cergyssoise 5 buts à 4. Si ce deuxième revers de la saison ne fera pas office de stop rédhibitoire pour les Dragons avec dans la foulée un large succès sur l'association Deuil / Garges 8 buts à 1 (résumé) avec un festival offensif de Tomas Simonsen et Léonard Baril, tous deux titulaires de cinq points, avec la longue interruption de deux mois de compétition pour les Dragons au regard de son avance en terme de matchs, les autres équipes s'en donneront à cœur joie pour rattraper leur retard au mois de décembre.

 

A tel point qu'au moment d'aborder les premières joutes de 2016, Rouen conservait sa première place d'un fil à égalité de points avec Le Havre mais un match en plus alors que derrière les furieux se rapprochaient avec la marche en avant de Cergy-Pontoise et Deuil / Garges. Encore trois semaines à patienter pour les Dragons avant de retrouver la piste à domicile face à Dunkerque en attendant Le Havre en profitait pour chaparder la première place aux rouennais, les Jokers de Cergy revenait à hauteur des Dragons à 14 points et en embuscade Deuil / Garges n'était plus qu'à un point derrière. Il était vraiment temps que les Dragons reprennent le flambeau des matchs face à l'entente nordiste. Le temps d'un tiers de remise en route avec un score vierge de 0-0 et les rouennais retrouvaient de l'élan notamment grâce à Konstantin Kebets affamé avec un triplé qui permettaient aux Dragons de s'imposer 7 buts à 3 (résumé) A quatre matchs de la fin de la saison, Rouen venait de vivre son dernier moment de joie. Si la sentence était lapidaire c'est qu'elle convenait parfaitement à la situation. A quatre matchs de la fin de la saison, toujours en lice pour aller chercher la première place, de façon inexplicable, les Dragons s’effondreront, leur classement avec. Il faut dire que déjà privés de deux moins de matchs entre décembre et janvier, à peine repris qu'une nouvelle vague de matchs sans dragon s'annonçait. Entre leur dernier succès face à Dunkerque et leur match retour à domicile face à Cergy, 46 jours s'étaient passés, 1 mois et demi, bien trop au moment d'aborder trois matchs en dix jours. Pourtant le contexte sportif se prêtait à une belle opération rouennaise, le Havre battu par Dunkerque, Cergy sur une série de deux matchs nuls, Deuil / Garges embourbé également dans les matchs nuls, l'horizon était dégagé pour des Dragons qui connaitront une belle déception à domicile face aux Jokers. Absents des débats, les rouennais se laisseront marcher dessus par des Cergyssois qui n'en attendaient pas autant. Balayés 5-2, les normands ne seront pas plus malins dans la foulée en déplacement à la patinoire de Deuil-la-Barre, alors qu'au match aller sur l'Ile Lacroix, les Dragons étincelaient en s'imposant 8-1, là en région parisienne, l'effondrement était total à nouveau avec un plombant 6-1 infligé par les parisiens à des Dragons désormais bien moribonds. Alors que Meudon aura la courtoisie d'offrir un match forfait aux Dragons les remettant un peu d'aplomb, toutefois, le mal était fait dans les rangs jaune et noir. Désormais intouchables, Le Havre s'imposait au classement devant les Jokers de Cergy alors que pour Rouen, une ultime chance restait à disposition pour coiffer au poteau Deuil / Garges à la troisième place à condition de s'imposer chez les Français Volants en match retard. Avec deux victoires sur l'ensemble de la saison, les Français Volants ne connaissaient pas la meilleure saison de leur histoire mais termineront sur une bonne note en infligeant une dernière gifle 8-3 à des rouennais qui auront totalement manqué leur fin de parcours en dépit d'une belle aventure conclue à la quatrième place... aux portes du podium.

 

Zone Nord-Est (Poule B1 - Résultats & Classement)

Zone Nord-Est (Poule B2 - Résultats & Classement)

1er : Le Havre / Cléon
 

1er : Gothiques d'Amiens (2)

 
2ème : Jokers de cergy   2ème : Castors d'Asnières (2)  
3ème : Deuil / Garges  

3ème : Pumas de Fontenay

 
4ème : Dragons de Rouen (2)   4ème : Anges de Colombes
 
5ème : Dunkerque / Wasquehal   5ème : Evry / Viry (2)  
6ème : Drakkars de Caen   6ème : Caribous de Dammarie  
7ème : Français Volants de Paris   7ème : Loups de Saint-Ouen  
8ème : Comètes de Meudon   8ème : Diables Rouges de Valenciennes
       
Zone Nord-Est (Poule Est - Résultats & Classement) Zone Ouest (Résultats & Classement)

1er : Reims / Châlons

 

1er : Albatros de Brest

 
2ème : Etoile Noire de Strasbourg (2)   2ème : Ducs d'Angers (2)  
3ème : Huskies de Luxembourg   3ème : Cormorans de Rennes  
4ème : Aigles de Besançon   4ème : Niort / Poitiers  
5ème : Amnéville / Metz   5ème : Renards d'Orléans  
       
Zone Sud-Est (Résultats & Classement)    
1er : Clermont / Roanne
     
2ème : Spartiates de Marseille
     
3ème : Hockey 74 (3)
     
4ème : Nice / Toulon
     
5ème : Albertville / Vanoise
     
6ème : Alpe d'Huez / Vaujany
     

 



Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :