"Nil Satis Nisi Optimum"
Champions : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017, 2019 ...

  U15B Bilan 2018-2019


 

Vainqueurs la saison dernière (bilan 2017-2018) de la Poule B1, c'est avec l'ambition de conserver son trophée que les U15B rouennais abordaient une nouvelle confrontation au sein de cette poule B1. Sur une formule à l'identique avec un premier aller-retour suivi d'une scission en deux poules, une play-offs pour les quatre premiers, une play-down pour les quatre suivant, à l'inverse de la saison précédente où les Dragons avaient dominé de la tête et des épaules la première phases, cette fois, ils devront batailler fort pour arracher dans un premier temps leur place au sein de la Poule Play-offs au terme des quatorze matchs de saison régulière. En match d'ouverture de la saison, c'est un quadruplé à domicile de l'attaquant rouennais Martin Delabrière qui animait cette première rencontre des Dragons face aux Lions de Compiègne. Taquins avec les Dragons la saison dernière en les querellant au classement jusqu'aux dernières encablures de la saison, cette fois, les oisiens ne pourront résister à l'envie de bien faire jaune et noir. Un large succès 7-2 qui lançait parfaitement la saison pour les Dragons. Passée l'euphorie d'un début de saison avec tambours et fanfare, c'est un violent stop qui allait sceller les patins des Dragons dans la glace pendant trois matchs. Vaincus 2-0 (résumé) sur un doublé de Bastien Finas pour les Français Volants, les Normands connaissaient déjà la défaite au bout de deux journées. Doublé toujours, cette fois du coté des Lions de Wasquehal pour Hamish Diedrichs qui permettait à son équipe de prendre le point du match nul aux Dragons, coupables, certes, mais capables néanmoins de s'accrocher en proposant deux buts également par Hugo Jaafar-Hanot et Tim Aubry (résumé) A l'arrêt depuis deux matchs, ce n'est pas l'expédition dans les Hauts-de-France qui allait remonter le moral des Dragons. A Dunkerque, équipe invaincue après deux rencontres, les rouennais n'auront guère l'occasion d'exister. Ouvrant pourtant le score par Eliott Maillard, les Dragons prendront un solide retour de bâton. Portés par l'inévitable tueur de gardien, Timon Davranche auteur de trois points, les Corsaires, à l'abordage croqueront tendrement des Dragons trop crédules pour un revers 6-3 (résumé). Diablerie. Très éloignés de leurs objectifs avec une décevante cinquième place au classement et seulement trois petits points en quatre matchs. Avec ce bilan en déséquilibre, l'heure était à la mobilisation pour la troupe jaune et noir au moment d'aborder la réception d'Amiens (2) Parmi les rares équipes à se situer derrière au classement, les Dragons devaient éviter de se faire doubler par son homologue et si possible mettre fin à cette disette de points. Projetés par l'ouverture du score de Gabriel Lehmann après une première période vierge de but, les Seino-Marins, sans fioritures, parviendront à soutenir le rythme pour s'imposer logiquement et modestement 3 buts à 1 (résumé). L'essentiel était là, rétablir une dynamique de victoire.


Notamment grâce à un doublé de Tim Aubry, face à la lanterne rouge, Boulogne / Meudon (2), les Dragons parviendront cette fois à capitaliser leur victoire précédente. Un succès propre, 4-0 (résumé) et une belle affaire au classement. En effet, derrière le duo des Hauts-de-France, Dunkerque, Wasquehal, les rouennais se hissaient à la troisième place, désormais, avec un match en plus, néanmoins, sur son premier poursuivant, Compiègne / Valenciennes à un point, justement le prochain adversaire des Dragons. Dans sa quatorzaine de matchs la saison dernière, les rouennais étaient parvenus à sortir un bilan impressionnant de 13 victoires pour 1 seule défaite, une unique défaite à Compiègne 6 but à 2. Terre hostile pour les Dragons, une nouvelle fois la « Ville Impériale » ne sera guère propice aux rouennais. Un set blanc, 6-0, les Lions interrompaient la belle série jaune et noir en les dévorant sans vergogne. Pile à mi-chemin, de retour à la cinquième place, Rouen ne s'en laissera pas compter pour autant au moment de se rendre à Wasquehal, dauphin de Dunkerque au classement. Déjà contraints au match nul 2-2 sur l'Ile Lacroix, là encore, les Normands iront chaparder le point du match nul chez les Lions. Pourtant, en dépit d'un bon point pris, c'est avec des regrets qu'ils quitteront la cité wasquehalienne. En effet, avec un doublé de Felix Gaultier et un but de Hugo Jaafar-Hanot, au moment de clore le deuxième tiers de la partie, les Dragons se trouvaient en belle position en menant 3-0. A ce moment, presque pour l'anecdote, à 32 secondes de la sirène du deuxième tiers Gabriel Dequenec réduisait le score à 3-1. Un retour au score plus important qu'il n'y paraissait puisqu'il était le point de départ de la révolte wasquehalienne du troisième tiers qui conduira Hamish Diedrichs, tout comme le match aller, à signer le doublé pour un retour à parité à 3-3. Décembre crispant, janvier souriant pour les rouennais avec un premier mois de l'année 2019 tonitruant pour la formation jaune et noire. Avec un mois de janvier qui conduira les Dragons à affronter les trois derniers du classement, les attaquants jaune et noir s'en donneront à cœur joie.

 

A commencer à Amiens dans l'impossibilité de tenir en respect une équipe rouennais victorieuse 6-2, mais pour les Dragons le plus agréable était à venir en ce beau mois de janvier. Au lendemain de sa première victoire en championnat face à Evry / Viry (2), Boulogne / Meudon (2) passait à la moulinette rouennaise avec un improbable score de 20-0. Sept points pour l'attaquant Tim Aubry (5 buts) et le défenseur Gabriel Lehmann (4 buts), six pour Malik Grenier avec un triplé à la clef, une irrépressible avalanche offensive qui se poursuivra avec la réception d'Evry / Viry (2) Tout comme leurs voisins de Boulogne, Evry / Viry ne gardera pas un souvenir impérissable de la rencontre face aux Dragons. Un nouveau spectacle du jeune défenseur villardien Gabriel Lehmann avec cinq buts participera fortement au succès rouennais 15-0 sur des franciliens totalement débordés et incapables de colmater les fuites défensives. Un dernier match en janvier avec une nouvelle victoire 11-2, cette fois à Evry / Viry (2) permettait aux Dragons d'être désormais solidement accrochés à la quatrième place au classement avant d'aborder son dernier match face aux Corsaires de Dunkerque, le patron de la poule. Restant sur un dithyrambique 23-1 face à Amiens (2), les Corsaires assurés de terminer à la première place tomberont sur un os en se déplacement en Normandie. Le souvenir bien présent du 6-3 subi dans le Nord en début de saison, les Dragons avaient à cœur de prouver que leur classement ne tenait pas uniquement qu'à leurs victoires sur les mals classés. Par deux fois, les Dragons mèneront de deux buts face aux Dunkerquois, 2-0, 4-2. Par deux fois, les Corsaires trouveront les ressources pour revenir à parité, 2-2, 4-4 mais en dépit de la pugnacité nordiste, les Dragons auront le dernier mot avec un cinquième et dernier but inscrit par Tim Aubry pour une victoire 5 buts à 4. Faire tomber le leader avant les matchs de play-offs, une joie que les rouennais partageront ensemble avec ce parcours de haute volée menée depuis le début de l'année 2019. Quatrième à un point de l'association Compiègne / Valenciennes, Rouen n'aura pas l'occasion de griller la politesse aux oisiens au finish, sa dernière rencontre face aux Français Volants reportée à plusieurs reprises ne sera finalement jamais jouée, sans importance pour le déroulement du championnat avec une poule play-offs qui remettait les compteurs à zéro.


Zone Nord-Est (Poule B1 - Résultats & Classement - Compteurs)

 

1er : Corsaires de Dunkerque
(effectif - statistiques)

5èmeFrançais Volants de Paris

(effectif - statistiques)
2ème : Lions de Wasquehal (effectif - statistiques) 6ème : Gothiques d'Amiens (2) (effectif - statistiques)
3ème : Compiègne / Valenciennes
(effectif - statistiques)

7ème : Evry / Viry (2)

(effectif - statistiques)
4ème : Dragons de Rouen (2) (effectif - statistiques) 8ème : Boulogne / Meudon (2)
(effectif - statistiques)

 

 

Alors qu'au regard du début de saison des Dragons, tout incitait à la prudence quant aux objectifs fixés, au fil de la saison et des bons résultats décrochés notamment au mois de janvier, d'autres ambitions sont nées et ont prospéré au sein des jaune et noir surtout après l'ultime succès face aux Corsaires de Dunkerque. Et au moment de la remise à zéro des compteurs, avec trois matchs à jouer, Rouen pouvait espérer conserver les lauriers du premier décrochés la saison dernière. Encore fallait-il être en mesure de traverser au mieux cette poule play-offs en compagnie de Dunkerque, Wasquehal et Compiègne / Valenciennes, que des gros bras qui auront bouclé leur première devant les Dragons au classement. Alors que dans la poule play-down, les Français Volants feront la loi devant les Gothiques d'Amiens (2), en play-offs, les premières escarmouches apportaient les premiers enseignements. Dunkerque, vainqueur de Compiègne 5-1 prenait les devants, tandis que les Dragons rouennais en déplacement à Wasquehal décrochait le précieux point du match nul 4-4. Tour à tour menant au score ou mené au score, les rouennais chez les lions verront l'histoire du verre à moitié plein ou à moitié vide avec l'égalisation à 4-4 à dix minutes de la fin alors que les rouennais semblaient maîtriser la situation. En se présentant sur l'Ile Lacroix pour la deuxième journée, les Corsaires de Dunkerque ne pensaient sans doute pas vivre pareil naufrage sur les rives paisibles de la Seine.

 

 

Débarquant pourtant à Rouen avec ses meilleurs clients offensifs, Timon Davranche, Brice Lavogier et Logan Ducrocq, les nordistes n'existeront que le temps de la première période. Auteur de l'ouverture du score, Matteo Putrino lançait la dynamique dunkerquoise. Même si Yann Barat pour Rouen égalisait à 1-1, le deuxième but de Théo Vermeesch donnait à nouveau l'ascendant aux Corsaires à la fin du première tiers. Après une poignée de minutes soporifiques dans le deuxième tiers, alors que Gabriel Lehmann égalisait pour les Dragons à 2-2, rien ne laissait présager de la suite de la rencontre. En cinq minutes, Rouen trouvait le chemin des filets à cinq reprises, emportant tout sur son passage. Et lorsque Logan Ducrocq inscrivait le troisième but de Dunkerque pour réduire le score à 3-6, là encore les Dragons répliquaient par un septième but pour Tim Aubry. Tous deux précieux avec quatre points, Tim Aubry et Grégory Fulachier contribueront fortement à l'impérieux succès jaune et noir avec un troisième tiers surréaliste qui verra les rouennais ajouter cinq nouveaux buts pour une improbable victoire 12-3. Aussi sensationnel était le succès des Dragons sur Dunkerque, l'histoire n'était pas terminée pour la formation jaune et noir. Un dernier match restait à négocier et tout était encore possible au classement. En s'imposant 3 buts à 1 face à Wasquehal, Dunkerque faisait le jeu des rouennais au classement en évinçant les lions de la course à la première place mais pour les rouennais, le plus difficile arrivait avec un nouveau déplacement à Compiègne. Humiliés lors des deux dernières sorties dans l'Oise (6-3, 6-0), il n'y aura pas de troisième set pour la formation oisienne. Avec un 5-0 affiché au tableau d'affichage de la patinoire de Compiègne à la faveur des Dragons, le ton et les intentions des rouennais étaient clairement affiché. Rien n'empêchera les Dragons de filer vers la première place avec un large succès 11-1 ponctué d'un quadruplé de Benjamin Benoist et d'un triplé pour Malik Grenier. 11-1, 2 points qui portent le total à 5 pour les Dragons, suffisant pour devancer au classement les trois équipes des Hauts-de-France, dans l'ordre, Dunkerque, Wasquehal et Compiègne / Valenciennes.

 

 

Zone Nord-Est (Poule Play-Offs - Résultats & Classement)

Zone Nord-Est (Poule Play-Down - Résultats & Classement)

1er : Dragons de Rouen (2) (statistiques)

1er : Français Volants de Paris

(statistiques)
2ème : Corsaires de Dunkerque (statistiques) 2ème : Gothiques d'Amiens (2) (statistiques)
3ème : Lions de Wasquehal (statistiques)

3ème : Boulogne / Meudon (2)

(statistiques)
4ème : Compiègne / Valenciennes (statistiques) 4ème : Evry / Viry (2) (statistiques)
       
Zone Nord-Est (Poule B2 - Résultats & Classement) Zone Nord-Est (Poule Est - Résultats & Classement)
1er : Anges de Colombes (effectif - statistiques) 1er : EHC Epinal
(effectif - statistiques)
2ème : Drakkars de Caen (2) (effectif - statistiques) 2ème : Huskies de Luxembourg (effectif - statistiques)
3ème : Dammarie / Saint-Ouen (effectif - statistiques) 3ème : Belfort / Besançon (effectif - statistiques)
4ème : Jokers de Cergy (2)
(effectif - statistiques) 4ème : Entente Hockey 68 (2)
(effectif - statistiques)
5ème : Coqs de Courbevoie (2)
(effectif - statistiques) 5ème : Red Dogs d'Amnéville
(effectif - statistiques)
6ème : Argenteuil / Asnières
(effectif - statistiques)
 
7ème : Cléon / Le Havre
(effectif - statistiques)    
8ème : Champigny / Fontenay
(effectif - statistiques)    
       
Zone Sud-Est (Poule B - Résultats & Classement) Zone Sud-Est (Poule C - Résultats & Classement)
1er : Brûleurs de Loups de Grenoble (2) 1er : Marseille / Toulon  
2ème : Chambéry / Vaujany
  2ème : Rapaces de Gap (2)  
3ème : Bouquetins de la Vanoise
  3ème : Aigles de Nice  
4ème : Avignon / Valence
  4ème : Diables Rouges de Briançon  
5ème : Hockey 74 (3)
     
       
Zone Ouest (Résultats & Classement)    
1er : Orléans / Poitiers
     
2ème : Ducs d'Angers (2)
     
3ème : Corsaires de Nantes
     
4ème : Le Mans / Saint-Brieuc
     

 



Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :