"Nil Satis Nisi Optimum"
Champions : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017, 2019 ...

U15 Bilan 2019-2020


Auteurs d'un joli parcours la saison dernière avec une médaille d'argent arrachée à Grenoble, Hockey 74 s'offrant le titre de champion de France, à nouveau les Dragons étaient sur le pont pour tenter la « decima » , le 10ème titre de leur histoire, un record dans cette catégorie. Pour autant, derechef, avant de rêver à un titre et aux joutes des play-offs, une première phase de 24 matchs au sein d'une poule à neufs équipes était à parcourir par les Normands. Oubliée les formules alambiquées des saisons précédentes, rien de plus simple cette fois avec un double aller-retour entre toutes les équipes pour un total, donc de 24 matchs, un record dans cette catégorie qui pourrait rendre les jaloux les ainés en U17 et U20 avec seulement 20 matchs de saison régulière.


Malheureusement sur le papier, si la saison s'annonçait alléchante et souriante, des 24 matchs, les Normands n'en verront que 19. En effet, avec la crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19, à l'instar de l'ensemble des championnats de hockey sur glace, la saison n'ira pas à son terme et le 08 mars sera le dernier week-end de match. Pas de play-offs, pas de titre, une saison frustrante pour les rouennais d'autant plus qu'ils avaient laisser entrevoir lors de la première partie de la saison quelques promesses de lendemains chantants. En effet, animé par un inattendu duel face aux Coqs de Courbevoie, le début de parcours des Dragons sera rythmé par les échanges de politesse entre la Normandie et les Courbevoisiens. Sur une série de matchs sans défaite face à Amiens de 12 rencontres, il n'était pas surprenant de voir les Dragons débuter sur les chapeaux de roue face à l'ex-rival priviligé. Alors que Courbevoie connaissait un premier raté en concédant le match nul face au Pole France Féminin (4-4), les Rouennais se chargeaient des affaires courantes 11-2 face aux Gothiques d'Amiens. Bien que bataillant tout au long de la saison pour arracher la troisième place du podium, les Jokers de Cergy-Pontoise sur les bords de Seine ne parviendront pas non plus à tenir le rythme avec un revers 2-6. Dès lors Coqs et Dragons rivaliseront en monopolisant les succès jusqu'à la première confrontation entre les deux équipes le 10 novembre. Avec un match d'avance, les rouennais disposaient d'une avance de trois points mais en cas de défaite, ils se retrouveraient virtuellement délogés de la première place. Coutumiers des bons coups sur l'Ile Lacroix, les franciliens s'offriront une improbable victoire face à des rouennais qui auront le réveil difficile. Rapidement menés au score, les rouennais n'auront que peu de mal pour retourner le score à tel point qu'à la fin du deuxième tiers, la troupe jaune et noir menait 4 buts à 1. Sans explication rationnelle, un troisième tiers désastreux des rouennais, fabuleux des courbevoisiens laissera les Dragons sur le quai avec quatre buts marqués par les parisiens pour une victoire sensationnelle 5 buts à 4.


Toujours titulaires d'un match d'avance, les Dragons parviendront à sauvegarder leur première place virtuellement. Capables de s'imposer sur l'Ile Lacroix mais de perdre sur le score cinglant de 10-0 au début de mois de décembre, les Coqs se montraient particulièrement agréables avec les Dragons qui n'en attendaient pas tant. De fait, terminant l'année civile sans anicroche, les deux équipes conserveront leur place au classement, Rouen leader avec 20 points, 3 points d'avance sur Courbevoie mais avec un match en plus toujours. Abordant l'année sur un rythme endiablé avec de larges succès notamment face à Caen (12-2) et Boulogne / Meudon (21-0), les Dragons ne cèdaient aucune miette à leur adversaire gallinacé jusqu'à la deuxième confrontation programmée le 02 février. Vexés lors du match aller perdu sur l'Ile Lacroix, le match retour disputé à Courbevoie tournera cette fois largement à l'avantage des Dragons. Si jusqu'au début du deuxième tiers, le score restait étriqué avec une parité à 2-2, passée la mi-match, plus rien n'empêchera la tempête jaune et noir de s'abattre. Score final, victoire rouennais 8-2 et surtout une très belle option prise pour la première place au classement avec désormais une avance de cinq points pour les Dragons avec toujours ce fameux matchs en plus.

 

S'ils l'ignoraient à cet instant de la saison, il ne restait plus qu'un mois à l'ensemble des équipes avant de voir la saison s'éteindre prématurément. Battu à la mi-février par les Jokers de Cergy-Pontoise, Courbevoie abandonnait désormais toute chance d'aller titiller la première place des Dragons. Programmée le 14 mars, la troisième manche entre les Coqs et les Dragons n'aura jamais lieu alors que les Normands cédaient bêtement un point à Evry / Viry avec un match nul 6-6 décevant. Se reprenant aussitôt dès le lendemain avec un large succès à Boulogne-Billancourt (15-1), les Dragons venaient de jouer leur 19ème et dernier match de la saison totalisat 35 points soit quatre de plus que son principal rival Courbevoie.


 

U15A (Zone Nord-Est) (Résultats & Classement - Compteurs) (classement arrété au 08 mars 2020)
1er : Dragons de Rouen (effectif - statistiques)
2ème : Coqs de Courbevoie (effectif - statistiques) Meilleure attaque : Rouen avec 176 buts
3ème : Jokers de Cergy (effectif - statistiques) Meilleure défense : Rouen avec 52 buts
4ème : Drakkars de Caen (effectif - statistiques)
5ème : Evry / Viry (effectif - statistiques) Meilleur compteur : Louis Bailleul (Rouen, 48 points)
6ème : Pole France Féminin (effectif - statistiques) Meilleur buteur : Anatole De Mali (Cergy, 32 buts)
7ème : Gothiques d'Amiens (effectif - statistiques) Meilleur passeur : Gauthier Le Brun (Courbevoie, 24 passes)
8ème : Boulogne / Meudon (effectif - statistiques) Joueur le + pénalisé : Max Tilsley (Amiens, 74 minutes)
9ème : Bisons de Neuilly (effectifstatistiques)  

 

Dans la poule Est, là encore, il manquera quelques matchs pour boucler la saison régulière. Quoiqu'il en soit, il est fort probable qu'avec onze points d'avance au classement, le groupe n'aurait pas échappé aux Ducs de Dijon leaders intouchables devant un duo difficile à séparer, l'entente Hockey 68 (Colmar / Mulhouse) et l'étoile Noire de Strasbourg. Marquant d'entrée de jeu leur territoire en prenant les points de la victoire successivement face à Strasbourg (5-1) et l'Entente Hockey 68 (5-2) Pourtant vainqueur de la première confrontation face à Strasbourg (3-4), Mulhouse verra d'un bon œil la victoire dans la foulée de Strasbourg à domicile face à Dijon (8-4) Malheureusement pour l'entente, revenue ex-aequo avec les Ducs après six journées, une fin d'année civile ponctuée par trois défaites face à Dijon (1-3, 3-6, 2-7), plombera son classement au moment de clore l'année 2019.


Désormais largement distancés à huit point de la cime du classement, l'entente Hockey 68 n'avait plus qu'à se concentrer sur son duel face à Strasbourg pour la deuxième place. Alors que la pantalonade se poursuivait avec l'équipe de Luxembourg qui jouera toute la saison sans gardien de formation (284 buts pris en 16 rencontres!), l'Etoile Noire faisait une excellente affaire au classement en s'imposant 2-0 à la fin janvier face à l'EH 68. Alors que le dernier week-end de compétition avec l'interruption définitive des rencontres proposait un duel entre le Hockey 68 et Strasbourg, l'Etoile Noire avec un point d'avance sur son dueliste, se faisait souffler leur deuxième place in-extremis au gré d'un ultime revers 1-3 face aux Mulhousiens.

 

U15A (Poule Est – Résultats & Classement - Compteurs) (classement arrété au 08 mars 2020)

1er : Ducs de Dijon (effectifstatistiques) Meilleure attaque : Dijon avec 148 buts
2ème : Entente Hockey 68 (effectifstatistiques) Meilleure défense : Dijon avec 36 buts
3ème : Etoile Noire de Strasbourg (effectifstatistiques) Meilleur compteur : Sacha De Smitt (Dijon, 63 points)
4ème : HC Marnais (effectifstatistiques) Meilleur buteur : Sacha De Smitt (Dijon, 35 buts)
5ème : Huskies de Luxembourg (effectifstatistiques) Meilleur passeur : Sacha De Smitt (Dijon, 28 passes

 

Même sanction pour les zones Ouest et Sud-Est avec un championnat interrompu toujours ce funeste week-end du 08 mars. Au Sud-Est, c'est un quator qui se livrera bataille avec en tête de gondole les inévitables favoris, Grenoble et Hockey 74 accompagnés des challengers des Hautes-Alpes, Gap et Briançon. Dès le premier week-end de compétition, la Haute-Savoie était à l'honneur avec une victoire 5-3 de Hockey 74 sur Grenoble. Si les Brûleurs de Loups prendront leur revanche à la mi-octobre à domicile (7-5), les isérois coupables de quelques faux pas laisseront filer en tête Hockey 74 victime d'une seule défaite. Accrochés sans dégâts une première fois par Briançon (victoire 6-5), les Brûleurs de Loups finiront par céder le point du match nul (1-1) face aux Diables Rouges avant de trébucher une nouvelle fois face aux équipes hautes-alpines, cette fois Gap (défaite 3-6) Avec un match en moins et deux points d'avance, Hockey 74 remportait virtuellement cette phase tronquée devant Grenoble, Gap et Briançon.


Dans la zone Ouest, les protagonistes auront au moins eu l'opportunité de boucler la première phase, celle arrivant à échéance à la fin janvier pour déterminer les qualifiés en play-offs. Dans la poule 1, le duel entre Angers et Nantes fera rage. Si l'arbitrage de Brest / Rennes restera modéré, les Ducs angevins ne se priveront pas pour prendre l'ascendant sur les corsaires nantais par deux fois (6-2 & 5-3) Au Sud-Ouest, sans adversaire, Anglet traversera la poule sans adversaire. Relégués à 9 points du leader basque, les Taureaux de Feu de Limoges parviendront tout de même à arracher leur qualification aux play-offs loin derrière l'Hormadi qui décrochera un bilan de 10 victoires pour 1 match nul concédé à Limoges (2-2) Cinq matchs seront joués en poule play-offs avec une belle surprise la victoire de Nantes face à Anglet (6-3), Angers également en forme s'imposera face à Anglet (4-1) Mal embarqués, les Basques ne sauront jamais s'ils auraient été en mesure de renverser la tendance, troisièmes derrière Nantes et Angers. Idem pour les ligériens qui auraient pu également créer la sensation de cette saison U15 en sortant de la course le favori basque.

 

U15A (Zone Sud-Est)

U15A (Zone Ouest – Phase 1)

U15A (Zone Ouest – Play-Offs)

(Résultats & Classement)
(Résultats & Classement) (Résultats & Classement)
(classement arrété au 08 mars) "Poule Ouest" (classement arrété au 08 mars)

1er : Hockey 74

1er : Ducs d'Angers

1er : Corsaires de Nantes

2ème : Brûleurs de Loups de Grenoble

2ème : Corsaires de Nantes

2ème : Ducs d'Angers

3ème : Rapaces de Gap

3ème : Brest / Rennes

3ème : Hormadi d'Anglet

4ème : Diables Rouges de Briançon

4ème : Le Mans / Tours

4ème : Taureaux de Feu de Limoges

5ème : Entente HCLR

5ème : Dogs de Cholet

 

6ème : Ours de Villard-de-Lans

6ème : Aigles de La Roche sur Yon

 

7ème : Vipères de Montpellier

   

8ème : Brûleurs de Loups de Grenoble (2)

"Poule Sud"  

9ème : Hockey 74 (2)

1er : Hormadi d'Anglet

 
 

2ème : Taureaux de Feu de Limoges

 
 

3ème : Boxers de Bordeaux

 
 

4ème : Brive / Toulouse

 

 



Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :