"Nil Satis Nisi Optimum"
Champions : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017, 2019 ...

(D2) On se voit demain !


Battus en prolongation la semaine dernière à Roanne, l'espoir était de mise chez les Dragons à l'heure d'aborder le match retour, cette fois sur les bords de Seine, dans la maison jaune et noir. Si bien sur avec ces différents atouts, le renard restaient un animal rusé prêt à jouer un tour pendable aux rouennais, c'est avec la volonté de marquer l'histoire de la D2 jaune et noir que les rouennais aborderont cette partie. Allez chercher la victoire ce samedi soir pour espérer disputer le match d'appui le lendemain avec l'espoir fou de se qualifier pour la première fois de l'histoire en quart de finale.


Avant de faire des plans sur la comète, soixante minutes devaient être négociées au mieux par les rouennais avec une entame de partie particulièrement amère pour les locaux avec l'ouverture du score de Nicolas Bellerose dans les cinq premières minutes de la rencontre (03'46) A nouveau en difficulté avec leur jeu de puissance, c'est à parité numérique que les Dragons parviendront à rivaliser en égalisant par Arthur Zavani au rebond sur un lancer de Yohann Alzon (08'39) En dépit de trois possibilités en avantage numérique (04'08, 09'15 & 15'40), Rouen loupait le coche pour prendre la main. Diamétralement opposée au match aller où les rouennais avaient ouvert le score avant de se faire égaliser puis dépasser au tableau d'affichage, cette fois, c'est le scénario inverse qui se déroulait avec un début de deuxième tonitruant des rouennais qui donnait l'occasion de doubler la mise par l'intermédiaire de Joran Reynaud (26'50) Dans une partie serrée jouée sur un rythme peu enlevé, les occasions n'étaient pas légions et il faudra se contenter de ce score de 2 buts à 1 à la fin de la deuxième sirène. Une bonne opération en soi pour les Dragons soutenus par l'inévitable Tribune G dans une patinoire plus garnie qu'à l'accoutumée.


A vingt minutes d'aller chercher le troisième match, les rouennais n'avaient que peu de marge de manœuvre face aux roannais bien plus expérimentés et plus prompts à gérer ce genre de situation. Attaquer pour créer le break, essayer de conserver son maigre pécule, toute une histoire pour les rouennais avec ce choix cornellien. Sans se ruer à l'attaque, les Dragons choisissaient d'essayer de gérer leur avance et de profiter des quelques opportunités laissées par leurs adversaires. Du coup, c'est poussivement que le palet évoluait sur la glace de l'Ile Lacroix. Exploiter la moindre possibilité de marquer pour se mettre à l'abri, Théo Gueurif l'avait bien compris. Le meilleur compteur de la saison U20 régulière ne loupait pas l'occasion de porter le score à 3-1 à une poignée de minutes de la fin du match (53'22) Plein de maitrise, les Dragons parviendront à contrôler le reste de la rencontre pour s'imposer à la sirène 3 buts à 1. 3262 sans victoire en play-offs, on vous disait la semaine dernière... C'est désormais une série terminée. Reste aux Dragons de poursuivre l'aventure dès demain 15h00 avec le match décisif toujours face à Roanne.


Division 2 – Play-offs (1/8ème de finale, match 2, samedi 22 février 2020)

Dragons de Rouen (2) vs Renards de Roanne 3-1 (1-1 / 1-0 / 1-0)

03'46, 0-1, Roanne : Nicolas Bellerose (Vladislavs Leschov, Mathieu Touveron)

08'39, 1-1, Rouen (2) : Arthur Zavani (Yohann Alzon)

26'50, 2-1, Rouen (2) : Joran Reynaud (sans assistance)

53'22, 3-1, Rouen (2) : Théo Gueurif (Quentin Tomasino, Bastien Zago)





Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :