"Nil Satis Nisi Optimum"
Champions : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017, 2019 ...

(U17A) 2ème round


Vaincus la veille in extremis sur le score de 5-4, les rouennais U17A auront pris leur revanche face à Grenoble en s'imposant, toujours sur l'Ile Lacroix, sur le même score mais en prolongation.


Il flottait comme un air de revanche sur l'Ile Lacroix après le match de la veille bien resté en travers de la gorge des Dragons suite à leur deuxième revers de la saison après celui concédé face à Hockey 74. Même si au classement les rouennais bénéficient d'une marge d'avance substantielle, gaspiller des points en route n'est que peu opportun pour la troupe jaune. Et cela, l'attaquant rouennais Théo Quitteville l'avait bien compris en ouvrant le score à peine deux minutes après l'entame de la partie (02'07) Tout comme la veille, c'est du tac au tac que les isérois répondront. Une intense partie de ping-pong au tableau d'affichage qui durera jusqu'à la sirène finale et même au delà. Ainsi, en avantage numérique, Alexis Dogement faisait parler son splendide et percutant lancer de la bleue pour l'égalisation à 1-1 (06'54) Sept minutes plus tard, c'est un furieux déboulé de Benjamin Benoist qui redonnait l'avantage aux dragons (13'50) avant que, bien entendu, le très habile Matias Bachelet ne vienne redonner la parité dans cette rencontre en exploitant à nouveau un jeu de puissance isérois (2-2 à 18'35)


C'est dans la troisième période que les affaires offensives se poursuivront entre les deux équipes après un deuxième tiers un brin nonchalant où personne ne sera en mesure de se faufiler sur le chemin des filets adverses. Il n'en était pas de même à la reprise de la sixième période en deux jours. Déjà fort à l'aise au premier tiers avec un saisissant deux en deux, c'est à nouveau sur le power-play que Grenoble fera parler la poudre. Inévitablement par l'intermédiaire de Matias Bachelet (41'09) dès la reprise, les Brûleurs de Loups prenaient la main à 3-2 pour la première fois de la partie. Moment trouble pour les Dragons qui avaient encore en tête la dénouement de la veille où menés au score pour la première fois de la partie au début du troisième tiers, jamais ils n'avaient été en mesure de revenir au score. Cette fois, les affaires seront différentes, l'échine du Dragon ne restera pas longtemps courbée. Relançant la rencontre par Jordan Hervé, décisif dans l'égalisation à 3-3 (45'53), les rouennais s'appuyaient dans la foulée sur Johanès Avonde tout seul face à la cage pour porter l'estocade à 4-3 (48'21) Estocade, certes, mais pas finale puisqu'une minute plus tard, toujours en avantage numérique, Antonin Clerc ramenait le score à 4-4 (50'31)


Hésitant à se ruer à l'assaut du but adverse au risque de se faire gifler en contre-attaque, les deux formations passeront les dix dernières minutes du troisième tiers à se toiser du regard sans trop se découvrir. C'est donc en prolongation que les deux équipes s'expliqueront une dernière fois avec pour les rouennais, une belle opportunité offerte en avantage numérique sur un évidence cinglage (60'28) Alors que les Grenoblois se trouvaient titulaires d'un impressionnant 4 sur 6 en avantage numérique (67% de réussite), il n'en était pas de même pour les Dragons. En trois tentatives, aucun but et ce n'est pas le quatrième essai en prolongation qui changera la donne pour les rouennais en mal de réussite dans ce secteur de jeu. Quoiqu'il en soit, à cinq contre cinq, la donne était bien différente puisque deux secondes après la fin de la prison grenobloise, Matéo Bussat et Jordan Hervé combinaient avec Tommy Perret pour permettre à ce dernier d'inscrire le but vainqueur, libérant les rouennais, 5-4.


2 points pour Rouen, 4 pour Grenoble sur l'ensemble des deux confrontations. Un ratio négatif pour les rouennais mais suffisant pour leur permettre de conserver leur première place avec une substantielle marge de huit points d'avance. 8 points d'avance avec un match en plus et un parcours sobre : Gap, Villard, Hockey 74 à domicile, Angers, Anglet à l'extérieur alors que Grenoble aura le droit à Angers, Amiens, Hockey 74 et Anglet à domicile pour deux déplacements à Villard et Anglet. Suspense garanti.


Dragons de Rouen vs Brûleurs de Loups de Grenoble 5-4 (2-2 / 0-0 / 2-2 / 1-0)

02'07, 1-0, Rouen : Théo Quitteville (sans assistance)

06'54, 1-1, Grenoble : Alexis Dogemont (Hugo Galvez, Marin Foray) [ 5 contre 4 ]

13'50, 2-1, Rouen : Benjamin Benoist (Johanès Avonde)

18'35, 2-2, Grenoble : Matias Bachelet (Thomas Maguin, Arille Dupont) [ 5 contre 4 ]

41'09, 3-2, Grenoble : Matias Bachelet (Paul Siraudin, Hugo Nogaretto) [ 5 contre 4 ]

45'56, 3-3, Rouen : Jordan Hervé (Kaylian Leborgne)

48'21, 4-3, Rouen : Johanès Avonde (Fabian Riu, Gabriel Potier-Ménard)

50'31, 4-4, Grenoble : Antonin Clerc (Hugo Galvez, Marin Foray) [ 5 contre 4 ]

62'30, 5-4, Rouen : Tommy Perret (Jordan Hervé, Matéo Bussat)



Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :