"Nil Satis Nisi Optimum"
Champions : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017, 2019 ...

(U20 Exc) Un quintuplé & 3 points


Leader de la Poule U17 Excellence à égalité de points avec Compiègne et Français Volants mais avec un match en plus, l'équipe jaune et noir avec la réception des Anges de Colombes, mal classés, pouvaient espérer prendre un peu de distance sur ses rivaux justement opposés pour cette 7ème journée.


Mal embarqués avec une ouverture du score rapide dans les deux premières minutes du match d'Arthur Iche pour les parisiens (01'57), les Dragons ne s'attendaient pas à être pris aussi fortement à la gorge d'entrée de jeu. Alors que Martin Delabrière, intenable tout au long de la rencontre remettait les pendules à l'heure rouennaise (04'05), peu après la mi-match, une double accélération parisienne aura raison des belles intentions naïves des rouennais. Ainsi, déjà alimenté, sur le premier but, par Thomas Derniame, Arthur Iche dans la même configuration s'offrait le deuxième but des siens avant de voir débouler quatorze secondes plus tard, Louis Mosconi-Jouhannet, pour le but du break à 1-3 (10'55) Dans la pénombre depuis le début de la rencontre, les rouennais ne pouvaient rester en l'état au risque de perdre très cher avec ce match à domicile bien qu'avant la pause, Martin Delabrière ne glisse un deuxième palet lourd de sens et de conséquences pour la suite de la rencontre (16'45)


Lourd de conséquence à tel point qu'il relancera totalement les rouennais dans une partie où ils semblaient à l'abandon. Revenus à point nommé à la fin du deuxième tiers, les normands mettront à profit le tiers médian pour afficher un tout autre visage, bien plus radieux, bien plus opportuniste offensivement et surtout réaliste à l'image de Tim Aubry, auteur du but égalisateur dès l'entame du tiers . Le décor posé, les Anges de Colombes, après une excellente première période, auront du mal à ne pas mal paraître face à des rouennais déchaînés. En effet, excités par leur retour en veine à 3-3, les rouennais n'en resteront pas là et feront en sorte de basculer le match avant la barrière des quarante minutes. Ainsi, à la mi-match Antoine Cauliez (30'07) montrait le chemin avec un but précieux, celui du 4-3 donnant pour la première fois de la rencontre la main aux Dragons, mainmise renforcée dans la foulée par le cinquième but jaune et noir compilé par Raphaël Cacheux à quelques cinq minutes de la sirène final du deuxième tiers (34'59)


Un premier tiers pour le moins laborieux, un deuxième joyeux, restait à identifier la nature du troisième tiers rouennais qui débutait sur un rayon de soleil porté à nouveau par Martin Delabrière (42'27) Déjà auteur de trois buts depuis le début de la rencontre, l'attaquant rouennais ne comptait pas en rester là et animera copieusement la fin du match. Les patins en feu, l'esprit vif offensivement, tout réussira à Martin Delabrière, qui moins de deux minutes après avoir complété son triplé, s'octroyait le quadruplé (44'09) Avec désormais un score de 7-3, synonyme de quatre buts d'avance au tableau d'affichage pour les rouennais, c'est avec une certaine décontraction que les Dragons accueilleront la réduction du score à 7-4 signée par Louis Mosconi-Jouhannet (52'12) De révolte francilienne, il n'y aura pas ou plus pour cette fin de match, les Rouennais assureront l'essentiel en prenant les points de la victoire avec un dernier but au passage à mettre à l'actif, vous l'aurez compris, de .. Martin Delabrière, auteur d'un bien joli quintuplé sur cette rencontre (57'57)


Dragons de Rouen (2) vs Anges de Colombes 8-4 (2-3 / 0-3 / 3-1)

01'57, 0-1, Colombes : Arthur Iche (Thomas Derniame)

04'05, 1-1, Rouen (2) : Martin Delabrière (Tim Aubry)

10'41, 1-2, Colombes : Arthur Iche (Thomas Derniame)

10'55, 1-3, Colombes : Louis Mosconi-Jouhannet (sans assistance)

16'45, 2-3, Rouen (2) : Martin Delabrière (sans assistance)

21'36, 3-3, Rouen (2) : Tim Aubry (sans assistance)

30'07, 4-3, Rouen (2) : Antoine Cauliez (Raphaël Cacheux, Gabriel Lehmann)

34'59, 5-3, Rouen (2) : Raphaël Cacheux (sans assistance)

42'27, 6-3, Rouen (2) : Martin Delabrière (Mattéo Germond, Tim Aubry)

44'09, 7-3, Rouen (2) : Martin Delabrière (Tim Aubry, Mattéo Germond)

52'12, 7-4, Colombes : Louis Mosconi-Jouhannet (sans assistance)

57'57, 8-4, Rouen (2) : Martin Delabrière (Hugo Jaafar, Tim Aubry)



Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :