"Nil Satis Nisi Optimum"
Champions : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017, 2019 ...

(D2) 7 à la maison !


Au moment d'entamer sa rencontre de la 11ème journée face aux Coqs de Courbevoie à domicile, plusieurs idées traînaient dans la tête des joueurs de la D2 rouennaise : gérer au mieux cette rencontre face à l'un des mal-classés de la poule, poursuivre cette historique série de victoire portée à six la semaine dernière et surtout retrouver la troisième place du podium perdue dans la soirée au profit des Français Volants victorieux d'Amnéville 6 buts à 4.


Tout un programme pour les Dragons privés de ses internationaux moins de 20 ans en rassemblement à Amiens mais renforcés par des licences bleues venues de Caen qui joueront un rôle capital dans le désormais septième succès rouennais. En effet, à chacune des périodes jouées, les rouennais parviendront à placer leur pion avec succès. D'entrée de jeu, sur la première supériorité numérique du match qui permettait à Konstantin Kebets d'ouvrir le score pour les locaux (06'03) mais surtout lors du tiers médian que les normands mettront à profit pour se mettre à l'abri. Alors que le premier vingt minutes n'avait offert qu'un but exclusif pour les rouennais, le début du deuxième tiers se montrait plus ouvert offensivement à l'image de Joran Reynaud qui se chargeait de troubler la sérénité du portier parisien en portant le score à 2-0 après moins de 90 secondes jouées (21'21) Et lorsqu'une minute plus tard, le caennais Théophile Miquelot plaçait une solide accélération pour porter le score à 3-0 (22'26) vraisemblablement avant la mi-match, la rencontre semblait avoir basculé à la faveur des Dragons.


Pas très fins en concédant aux Dragons une double supériorité numérique à l'entame du troisième tiers, les Coqs parisiens en payaient le prix fort avec la réalisation de Théo Gueurif (43'58) 4-0. Systématique, à chaque entame de période, les rouennais avaient fait en sorte de marquer au moins un but dans les premiers instants du tiers. De quoi mettre dans le trouble des franciliens qui finiront néanmoins par sortir de leurs gonds en réagissant enfin. Alors que lors des deux tiers précédents, les Coqs étaient restés cois offensivement cette fois, il n'en sera pas de même. Roméo Samyn dans un premier temps (48'43) en infériorité numérique puis Aki Uola quelques secondes plus tard (51'00) réduisaient copieusement le score à 4-2, mettant même les Dragons sous pression à une poignée de minutes de la fin de la rencontre.


De la pression chez les Dragons, il n'en sera finalement question qu'une minute et dix secondes, le temps pour Théophile Miquelot de signer le doublé (52'10). Rassurés, relancés, il n'en fallait pas plus pour les Rouennais se remettent en route à l'image de Jonas Lemetais, auteur du sixième but, bien alimenté par Konstantin Kebets, auteur d'une belle partie à 3 points (57'31) 6 buts marqués, 2 encaissés, le compte y est pour les rouennais et c'est une septième victoire consécutive enregistrée avant le prochain périple à Valenciennes, le week-end prochain.


D2 (11ème journée, samedi 07 décembre 2019)

Dragons de Rouen (2) vs Coqs de Courbevoie 6-2 (1-0 / 2-0 / 3-2)

06'03, 1-0, Rouen (2) : Konstantin Kebets (Joran Reynaud, Antonin Germond) [ 5 contre 4 ]

21'21, 2-0, Rouen (2) : Joran Reynaud (Levy Raux, Joshua Davenel)

22'26, 3-0, Rouen (2) : Théophile Miquelot (sans assistance)

43'58, 4-0, Rouen (2) : Théo Gueurif (Antonin Germond, Konstantin Kebets) [ 5 contre 3 ]

48'43, 4-1, Courbevoie : Roméo Samyn (Aki Uola) [ 4 contre 5 ]

51'00, 4-2, Courbevoie : Aki Uola (Mathieu Derruelle)

52'10, 5-2, Rouen (2) : Théophile Miquelot (sans assistance)

57'31, 6-2, Rouen (2) : Jonas Lemetais (Konstantin Kebets, Théo Gueurif)



Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :