"Nil Satis Nisi Optimum"
Champions : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017, 2019 ...

(U15A) Réveil douloureux


Bien embusquée derrière le leader rouennais et ses cinq victoires consécutives, l'équipe des Coqs de Courbevoie sera sortie du sous-bois pour se mettre dans la lumière et cueillir subtilement les rouennais à domicile sur le score de 5-4.


Alors que jusqu'alors les Dragons n'avaient pas connu le goût de la défaite, il en était de même pour leur adversaire du jour, Courbevoie qui n'avait concédé que le point du match nul 4-4 à la première journée face au Pole France Féminin. Déjà titulaires de trois victoires (Boulogne / Meudon, Neuilly-sur-Marne & Evry / Viry), les franciliens auront réalisé le coup parfait en s'imposant sur l'Ile Lacroix. Pourtant, même si l'ouverture du score était parisienne sous la houlette de Warren Nguenti (08'15), la première période se révèlera plutôt souriante pour les Dragons. A l'ouverture du score francilienne, Tim Aubry répondait du tac au tac en égalisant (11'56) alors qu'en treize secondes tout pile, Paul Alexis Hausherr signait le doublé (17'24 & 17'37) pour laisser une belle marge confortable aux rouennais (3-1) Sur une série de cinq victoires consécutives face à Courbevoie, huit victoires lors des dix dernières confrontations face aux Coqs au moment où Paul-Alexis Hausherr signait son triplé personnel (24'37) dans le deuxième tiers portant ainsi l'avance des rouennais à trois buts, difficile d'imaginer à cet instant la suite de la rencontre et l'incroyable scénario qui animera le troisième tiers.


Battre une équipe de Rouen U15 est une chose, inverser trois buts d'écart en une période à Rouen en est une autre et c'est l'exploit que réalisera les Coqs de Courbevoie dans ce troisième tiers. Relancés dans la première minute de la dernière période par Luca Perkins (40'33), les parisiens, indéniablement, montraient plus d'envie sur la glace de l'Ile Lacroix. Il suffira d'un bloc de Courbevoie surexcité pour emporter tout sur son passage y compris une équipe de Rouen muette de stupeur. Ainsi, après le retour à 4-2, Yann Cédric Semengue s'illustrait en profitant par deux fois du travail du duo Gauthier Lebrun – Warren Nguenti pour trouver le chemin des filets (43'47 & 48'14) En huit minutes, les Coqs de Courbevoie étaient parvenu à faire fondre l'avance des rouennais comme neige au soleil et lorsque Warren Nguenti, à six minutes de la sirène finale, se présentait face au portier jaune et noir pour inscrire le 5ème but francilien (54'11), c'est en toute logique que les parisiens prenaient les devants au tableau d'affichage. En tout et pour tout, Courbevoie aura mené au score 9'30 dans cette partie contre plus de trente minutes pour les Normands. Suffisant pour remporter une juste victoire face à des Dragons qui n'auront pas craché beaucoup de feu dans une troisième période dont il faudra tirer les enseignements avant la réception de la lanterne rouge, Neuilly-sur-Marne la semaine prochaine.


U15 Elite (7ème journée, dimanche 10 novembre 2019)

Dragons de Rouen vs Coqs de Courbevoie 4-5 (3-1 / 1-0 / 0-4)

08'15, 0-1, Courbevoie : Warren Nguenti (Gauthier Lebrun)

11'56, 1-1, Rouen : Tim Aubry (Louis Bailleul)

17'24, 2-1, Rouen : Paul-Alexis Hausherr (sans assistance)

17'37, 3-1, Rouen : Paul-Alexis Hausherr (Grégory Fulachier)

24'37, 4-1, Rouen : Paul-Alexis Hausherr (sans assistance)

40'33, 4-2, Courbevoie : Luca Perkins (Yann Cédric Semengue)

43'47, 4-3, Courbevoie : Yann Cédric Semengue (Gauthier Lebrun, Warren Nguenti)

48'14, 4-4, Courbevoie : Yann Cédric Semengue (Warren Nguenti, Gauthier Lebrun)

54'11, 4-5, Courbevoie : Warren Nguenti (Luca Perkins, Aurélien Miralles)



Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :