"Nil Satis Nisi Optimum"
Champions : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017, 2019 ...

(U17) Au bout du suspense à Gap


Le sport a cette constante de tout remettre en question à chaque nouvelle épreuve. C'est ainsi qu'au moment d'aborder leur troisième match de la saison chez les Rapaces de Gap, il n'était désormais plus question de leur bon début de saison ponctué de deux victoires face à Amiens et Hockey 74 sur les bords de Seine.


Premier déplacement, premier test loin de la maison face au leader de la poule B auteur d'un excellent début de saison ponctué de trois victoires pour une seule défaite, à Grenoble (1-3) Si les Dragons, de part leur statut de pensionnaire de la poule A partaient avec les faveurs des pronostics, le début de la rencontre contredisait les bookmakers avec l'ouverture du score haut-alpine à mettre au crédit d'Evan Chappa en avantage numérique à la concrétisation d'un rebond concédé par le portier rouennais (07'54) Dans l'incapacité de convertir leurs deux premières séquences en avantage numérique (08'59 & 11'32), un brin mollassonne, l'équipe jaune et noir tardait à enclencher la première vitesse. Pourtant titulaires d'un excellent 34.8% de réussite en avantage numérique depuis l'entame de la saison, dans cette première période, la réussite n'était pas au rendez-vous pour des rouennais qui laisseront passer leur chance d'égaliser une troisième fois en avantage numérique (16'20) Pas de quoi pavaner au moment où la sonnerie de la fin de tiers tintait pour signifier le retour au vestiaire.


Moins de cinq minutes seront nécessaires dans le tiers médian pour le banc jaune et noir retrouve un brin de sourire. Là où les enjeux sont importants, dans le coin, la bataille faisait rage derrière le but des Rapaces de Gap. Malin et surtout habile de la crosse, Kaylian Leborgne chapardait le palet à son vis à vis gapençais pour glisser le palet dans la zone de vérité à destination de Jordan Hervé tout heureux d'égaliser d'une gifle du revers (1-1 à 24'39) Le reste du tiers sera nettement moins excitant de part et d'autre. « On joue le palet messieurs » était obligé de rappeler l'arbitre de la rencontre alors que sur quelques actions le morceau de caoutchouc était le dernier des soucis des gapençais bien plus intéressés par les genoux rouennais ou autres, les Dragons de leur coté, un brin ulcérés, choisissaient la mauvaise option en tentant de se faire justice eux-mêmes. Pas de quoi hurler au pugilat mais les mauvais gestes ici ou là de part et d'autres laissaient entrevoir un dernier tiers particulièrement tendu.


Si la musique adoucit les mœurs, loin d'être sur que de proposer Kendji Girac aux deux équipes à la reprise du troisième tiers soit la solution idoine pour calmer les esprits. Fort heureusement couvert par le bruit des crosses pour signifier le début de la dernière manche, « la belle andalouse » finissait par se taire et le jeu reprendre ses droits. Lien de cause à effet ou pas, quoiqu'il en soit, une chose est sure, le début de la troisième manche s'annonçait guère aguichante, les deux équipes se montrant particulièrement prudentes offensivement. Une façon habile de dire que l'on s'ennuyait ferme dans la patinoire de Gap alors que la barrière des dix dernières minutes de jeu s'approchait sans aucun entrain. Réveillant tout le banc gapençais avec un but qui sera finalement refusé par l'arbitre parfaitement placé et prompt dans sa décision, le match entamait son dernier galop avec dix minutes tout pile pour déterminer un vainqueur dans la partie au risque d'emmener tout ce petit monde en prolongation. Sous pression avec la nécessité de disputer une séquence de deux minutes en infériorité numérique (53'31), les Dragons, en dépit de quelques perles de frayeurs, passaient à travers les mailles du filet et manquaient le peu le but de la victoire sur une tentative à bout portant bien soldée par le portier gapençais Swan Belnisi à trois minutes de la fin du match.


Plus rien ne sera marqué avant la prolongation, synonyme d'au moins un point perdu par les uns et les autres. De la tension, il était désormais clairement question alors que les gapençais facilitaient la vie des Dragons en offrant sur un plateau d'argent une supériorité numérique (60'51) Jusqu'alors particulièrement malhabiles dans ce registre, cette fois, les Dragons ne laisseront pas passer l'aubaine. Vingt secondes après la sentence irrévocable donnée par l'arbitre, Jordan Hervé s'offrait une jolie tentative que Tommy Perret plein centre déviait du bout de la palette pour tromper la vigilance du portier gapençais, offrant ainsi la victoire aux rouennais, dans la douleur certes, mais précieux succès que voilà.


U17 Elite (7ème journée, samedi 05 octobre 2019) (classement & résultats - compteurs U17A - compteurs Rouennais)

Rapaces de Gap vs Dragons de Rouen 1-2 (1-0 / 0-1 / 0-0 / 0-1) (feuille de match)

07'54, 1-0, Gap : Evan Chappa (Jérémie Roche, Léo Faure) [ 5 contre 4 ]

24'39, 1-1, Rouen : Jordan Hervé (Kaylian Leborgne)

61'11, 1-2, Rouen : Tommy Perret (Jordan Hervé) [ 4 contre 3 ]



Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :