"Nil Satis Nisi Optimum"
Champions : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017, 2019 ...

(D2) Rouen & sa bête noire


Après être parfaitement entrée dans la danse la semaine dernière chez les Gaulois de Châlons-en-Champagne (victoire 4-5) charge à la D2 jaune et noir de poursuivre son cercle vertueux à domicile face aux Français Volants de Paris. Défaite sèchement lors de la première journée par sans doute l'un des épouvantails de la poule, Meudon (2-10), difficile de situer cette équipe parisienne avant le début de la rencontre.


De la confiance et de la méfiance, les Dragons devaient aborder cette partie avec une relative mesure sachant que les Français Volants restaient sur une série de cinq victoires consécutives sur l'Ile Lacroix (1-5, 1-4, 1-6, 2-4, 2-3 ap) Avec deux maigres victoires sur les dix dernières confrontations des deux équipes entre 2011 et 2019, il n'était pas anodin de voir des rouennais sur la réserve en début de partie. Prompts à exploiter la moindre incartade défensive sans pour autant se découvrir outre mesure, c'est sur une séquence en power-play que les Dragons trouveront l'ouverture du score après un bon quart d'heure de jeu sans buts. A la baguette, Gabin Mainfray jouait les chefs d'orchestre en distribuant sur Théo Gueurif parfait pour armer le lance-missile de Lévy Raux, pourtant excentré mais parfait buteur pour le 1-0 (15'25) Bien en place dans leur plan de jeu, rares seront les occasions de trembler pour les Dragons avant la fin de la première période.


En ballotage favorable après vingt minutes, le tiers médian ne laissera pas aux rouennais le même goût de satisfaction. Cueillis à froid par l'égalisation parisienne (22'19) par un ancien de la maison du Dragon, Axel Benet, les rouennais auront toutes les peines du monde à mettre en déroute une équipe parisienne qui montait ostensiblement en puissance. S'enhardissant au fil des minutes suivant leur égalisation, c'est tout naturellement que les joueurs à la Tour Eiffel parviendront à prendre la main dans la rencontre, cette fois, sous l'impulsion de Mans Papaux (31'50) Un basculement de la rencontre qui bien que ne laissant pas les dragons sans réponse, les empêcheront toutefois de revenir au score en dépit de quelques tentatives éparses.


De la troisième personne, il sera question de course contre le tableau d'affichage et contre la montre pour les Dragons. Plus consistants que lors du tiers précédents, les rouennais nourriront, toutefois, quelques regrets à l'issue de la rencontre. Pourtant d'entrée de jeu, les seino-marins pensaient avoir fait le plus gros en égalisant via Bastien Zago, qui plus est en infériorité numérique (44'45) Une entrée de dernier tiers en fanfare qui ne sera malheureusement pas suivi d'effets pour les locaux. Rapidement de retour sous la menace des attaquants parisiens, les Dragons finiront par céder une troisième fois, cette fois, sous les coups de boutoir d'Oleg Kuzmin (49'21) A nouveau en dehors du tableau d'affichage avec un but de débours, la dizaine de minutes restant à disposition ne sera qu'une succession d'actes manqués. Plus pressants offensivement, ostensiblement volontaires, la réussite ne sourira pas à des rouennais engoncés dans leur costume de buteur. Rien n'y fera et les dernières tentatives en fin de rencontre ne feront que confirmer le score au tableau d'affichage et la victoire des Français Volants sur le score de 3 buts à 2. Série toujours en cours...


D2 (2ème journée, samedi 28 septembre 2019)

Dragons de Rouen (2) vs Français Volants de Paris 3-2 (1-0 / 0-2 / 1-1)

15'25, 1-0, Rouen (2) : Lévy Raux (Yohann Alzon, Gabin Mainfray) [ 5 contre 4 ]

22'19, 1-1, Français Volants : Axel Benet (Léo Cuzin)

31'50, 1-2, Français Volants : Mans Papaux (Jérémy Fritsch, Nicolas Chauveau)

44'45, 2-2, Rouen (2) : Bastien Zago (Antonin Germond) [ 4 contre 5 ]

49'21, 2-3, Français Volants : Oleg Kuzmin (Jérémy Fristch, Jean-Simon Bélanger)



Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :