"Nil Satis Nisi Optimum"
Champions : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017, 2019 ...

(U17) La preuve par neuf


Un peu moins efficace que leurs cadets U15, heureux vainqueurs 11-2 de leurs voisins amiénois dimanche dernier, les U17 n'auront, néanmoins, pas cédé leur part aux chiens à l'occasion de leur première sortie officielle en championnat avec à la clef une belle envolée offensive conclue sur le score de 9 buts à 3.


Passer neuf buts à Amiens en cadet est un plaisir non négligeable lorsque l'on a du sang jaune et noir qui coule dans les veines. A l'instar de la saison dernière où à l'occasion de la 6ème journée, les Seino-marins s'imposaient 9-2 au Coliséum, cette fois, c'est sur l'Ile Lacroix que la presque decima se déroulera. Si l'on fait référence au score fleuve subi par la troupe picarde la saison dernière, il serait bien malhonnête d'oublier le dénouement de la fin de l'opus dernier où les amiénois s'offriront l'ultime jouissance d'humilier le dragon sur sa glace en quart de finale. Conclusion, une belle victoire face à Amiens qu'il faut savourer à sa juste mesure sans fioriture ni chamarrure.


Pourtant mal embarqués avec l'ouverture du score précoce d'Ilies Djemel (02'23), les rouennais ne se laissaient pas le temps de cogiter outre-mesure. Rapidement revenus dans le bain sous l'impulsion de l'inévitable et décisif Jordan Hervé (03'07), c'est au forceps qu'ils regagneront le vestiaire en menant au score 2 buts à 1 suite à la tentative réussie de Matéo Bussat en avantage numérique (07'18) Des vingt premières minutes du match, il fallait retenir la domination rouennaise teintée comme souvent d'un manque d'opportunisme aussi flagrant que dérangeant. Bien que bégayant offensivement sur le premier tiers, en deuxième période, les Dragons se montreront nettement plus soucieux de leur efficacité Alors que Jordan Hervé impulsait le rythme d'une deuxième période totalement jaune et noir (3-1 à 22'06), autour de la mi-match la rencontre basculait définitivement à l'avantage de la troupe normande. Antoine Addamo (29'26) puis Tommy Perret (30'53) célébraient comme il se doit la moitié du match en portant le score à 5 buts à 1.


Nécessairement satisfaits du score en leur faveur, certains détails bien plus importants tendaient à prouver un nouvel état d'esprit chez les Dragons. De l'altruisme de Kaylian Leborgne qui distribuait sa quatrième passe décisive à Matéo Bussat en avantage numérique (33'16), à l'abnégation de Thomas Malhouitre, incroyable de pugnacité en désavantage numérique sur une longue séquence où son esprit belliqueux fera merveille, en passant par la volonté de bien faire de Tommy Perret qui, sur chaque palet perdu, donnait le coup de patin supplémentaire pour rattraper son erreur. Autant de petits signes que l'on pourrait continuer d'énumérer et étendre à d'autres joueurs qui laisseront un joli goût à l'issue de la rencontre, bien plus que le score en lui-même alors qu'Hugo Maillard, les neurones a peu prêt remis en place après un violent câlin avec la bande de la patinoire, retrouvait le sourire en concluant la marque du deuxième tiers à 7-1 (37'06)


Totalement débordés dans le deuxième tiers, les Gothiques auront le mérite de garder la tête haute pour l'ultime manche. Réduisant la marque par deux fois, Owen Dugas (48'01) puis Ilies Djemel (55'16), la troupe rouge et noir ne relançait certes pas la rencontre mais redonnait un peu d'allant à une partie à sens unique. De quoi piquer l'orgueil d'un Dragon, un brin relâché sur le début du dernier vingt, qui mettra un point d'honneur à juguler rapidement la tentative de révolte amiénoise en ajoutant deux buts, l'un pour Matéo Bussat, le troisième de sa soirée, l'autre pour Iann Bouvier en avantage numérique pour conclure la fin de la rencontre sur un score juste et robuste.


U17 Elite (1ère journée, samedi 21 septembre 2019)

Dragons de Rouen vs Gothiques d'Amiens 9-3 (2-1 / 5-0 / 2-2)

02'23, 0-1, Amiens : Ilies Djemel (Trystan Thelier, Yaniss Moktari)

03'07, 1-1, Rouen : Jordan Hervé (sans assistance)

07'18, 2-1, Rouen : Matéo Bussat (Fiorenzo Villard, Kaylian Leborgne) [ 5 contre 4 ]

22'06, 3-1, Rouen : Jordan Hervé (Kaylian Leborgne)

29'26, 4-1, Rouen : Antoine Addamo (Hugo Maillard, Thomas Vandeputte)

30'53, 5-1, Rouen : Tommy Perret (Kaylian Leborgne)

33'16, 6-1, Rouen : Matéo Bussat (Kaylian Leborgne, Jordan Hervé) [ 5 contre 4 ]

37'06, 7-1, Rouen : Hugo Maillard (Tommy Perret)

48'01, 7-2, Amiens : Owen Dugas (Antoine Salomez, Ilies Djemel) [ 5 contre 4 ]

55'16, 7-3, Amiens : Ilies Djemel (Antoine Salomez)

56'57, 8-3, Rouen : Matéo Bussat (sans assistance)

59'31, 9-3, Rouen : Iann Bouvier (Antoine Addamo, Thomas Malhouitre) [ 5 contre 4 ]



Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :