"Nil Satis Nisi Optimum"
Champions : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017, 2019 ...

CHAR Premiers secours...


Savez-vous à quel moment appeler les secours ? Savez-vous combien de compressions cardiaques de suite faut-il faire dans le cadre d’un massage cardiaque ? Si l’on vous dit DSA, qu’est ce que cela vous inspire ? Toutes ces questions auront trouvé réponses pour une dizaine de joueurs du Centre de Formation des Dragons de Rouen aujourd’hui lors d’une réunion de sensibilisation aux premiers secours proposé dans le cadre du partenariat qui lie le Club Sportif de la Gendarmerie de Haute-Normandie avec la Mairie de Rouen.


Les plus concernés vous diront qu’obtenir l’attention d’une dizaine de hockeyeurs pendant deux heures n’est pas mince affaire. Et Pourtant, ce mercredi 29 mai, les deux gendarmes de la brigade fluviale de Rouen, spécialistes du secourisme purent compter sur des jeunes concentrés et à l’écoute. Bien que confrontés régulièrement au monde médical du fait de la pratique d'un sport où les commotions, traumatismes en tout genre sont finalement monnaie courante, savoir réagir encore d'urgence est une toute autre histoire. D'où cette réunion de sensibilisation autour des premiers secours dans un climat d'interaction et de cas concrets : la fameuse PLS, position latérale de sécurité, l'utilisation d'un défibrillateur, le massage cardiaque de réanimation, les numéros à appeler en cas d'urgence. Autant de thèmes évoqués, discutés que de questions jusqu'alors sans réponses et désormais clarifiées, autant de geste de premiers secours ignorés et pourtant si importants.


Ce serait se dire animé d'un pessimisme certain que d'évoquer un potentiel accident, le fait que le dicton « on ne sait jamais » était aujourd'hui au centre de débats. Retenons juste qu'en France, plus de 50 000 personnes sont victimes d'un arrêt cardiaque par an et seuls 3% y survivent, en cause notamment la méconnaissance des gestes de premiers secours. Au fait, DSA, ça veut défibrillateur semi-automatique, et un jour, peut-être, malheureusement, il pourrait être votre meilleur ami.



Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :