"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20:

U20 Pas de jaloux !


Plaisir garanti, saveur aboutie et tutti quanti, un derby en Somme entre les deux rivaux de la plaine, Rouen et Amiens, sur l'Ile Lacroix, réunis à l'occasion de cette première manche des ½ Finales U20.


Inutile de préciser le caractère crucial des premières coups de patin dans cette double confrontation avec un leitmotiv partagé par les deux équipes prendre la main le plus rapidement possible dans la rencontre pour faire douter son adversaire. Et à ce petit jeu là, les Dragons s'en sortaient avec les honneurs sitôt passée la barrière des dix minutes dans la période. Passée une première ronde en avantage numérique (00'35) où seul le chronomètre de la patinoire semblait en action, la deuxième tentative en power-play était la bonne pour Mathieu Mony qui décalait parfaitement pour le lourd lancer de Benjamin Bérard. Laissé seul à la déviation devant la cage, Nicolas Plaquevent avait tout le loisir de couper la trajectoire du palet et inscrire le premier but du match (10'19) Etincelle de la période, ce but le seul du premier vingt minutes tant les deux formations se neutraliseront le reste de la période. Certes par intermittence, les uns ou les autres sollicitaient les portiers adverses mais les réguliers coups de sifflet du zébré en chef avaient pour conséquence de hacher copieusement le jeu, laissant un goût d'irrégulier dans le rythme d'une partie qui ne demandait qu'à décoller.


Combattifs dans les bandes, les Dragons dérangeaient ostensiblement leurs voisins amiénois dans leur sortie de zone. Sous pression, la défense d'Amiens avait toutes les peines du monde à s'en sortir sans faire de faux-pas. A tel point que consécutivement à un dégagement interdit sur un geste trop précipité, l'engagement suivant remporté par Antonin Germond en zone défensive amiénoise créait à nouveau le danger au prix d'une haute lutte dans le coin dans lequel était impliqué le défenseur Lucas Villain et son compère Bastien Zago qui en sortait vainqueur avec le deuxième but (27'52) Sans outrageusement dominer la rencontre, les Dragons, pas à pas, sérieux et besogneux, creusaient l'écart au tableau d'affichage alors que de son côté le portier rouennais Gaëtan Richard s'amusait à contrarier chacune des tentatives amiénoises en contre jusqu'à celle de Tom Pagnod-Rossiaux à la mi-match qui plombait l'ambiance chez les rouennais. Nul doute qu'un troisième but rouennais aurait pu être fatal à cette série alors que le retour en grâce amiénois relançait totalement l'intérêt d'une partie qui n'en manquait pas pour autant. Derechef, quatre minutes tard, la parité était de rigueur à nouveau après le passage de Clément Garrido heureux de ramener le score à 2-2 (34'01) et de remettre les pendules à l'heure amiénoise. Totalement déboussolés, les rouennais se laissaient emportés, débordés, chavirés par la vague rouge et noire qui embarquait tout sur son passage y compris le troisième but inscrit par Théophile Prevost (35'18) Qu'elles seront longues les minutes séparant les dragons de la pause tant attendue pour se poser et faire le bilan d'un deuxième tiers bien compliqué.


Malheur à celui qui prendra le but suivant. Un quatrième but amiénois ou un retour à parité des rouennais. Chacun sur son banc, chacun dans son coin savait pertinemment que les vingt dernières minutes pourraient s'avérer tueuses en cas d'audace excessive alors qu'il reste encore soixante minutes à négocier le lendemain. Dans cette configuration à, il ne fallait guère s'attendre à des excès d'envolées offensives de part et d'autre. Plus préoccupés à défendre leur pré carré qu'à tenter de conquérir le terrain adverse. C'est ainsi que les minutes défileront lascivement, massivement sans que le score ne bouge jusqu'aux deux dernières minutes de jeu qui voyait le troisième trio rouennais Cherkaoui – Broutin – Pelletreau s'illustrer en marquant le fameux but égalisateur à 3-3 par l'intermédiaire du dernier cité. Qu'il était important ce diable de but. Qu'il était important pour le moral des Dragons avant le match retour programmée dimanche à 14h40... Avec cette fois un vainqueur obligatoire et une place en finale.



U20 Elite (½ Finale – 1er match, samedi 23 mars 2019)


Dragons de Rouen vs Gothiques d'Amiens 3-3 (1-0 / 1-3 / 1-0)

10'19, 1-0, Rouen : Nicolas Plaquevent (Benjamin Bérard, Mathieu Mony) [ 5 contre 4 ]

27'52, 2-0, Rouen : Bastien Zago (Lucas Villain, Antonin Germond)

30'28, 2-1, Amiens : Tom Pagnod-Rossiaux (sans assistance)

34'01, 2-2, Amiens : Clément Garrido (Lucas Herrera-Mione, Lucas Besson)

35'18, 2-3, Amiens : Théophile Prevost (Antonin Plagnat, Yohann Coulaud)

58'11, 3-3, Rouen : Pierre Pelletreau (Joseph Broutin, Yannis Cherkaoui)

 

Pénalités :

Rouen : 12 (6 / 2 / 4)

Amiens : 14 (10 / 2 / 2)

 

 

 

 


 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :