"Nil Satis Nisi Optimum"
Champions : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017, 2019 ...

U17 Amiens persiste et signe...


Vainqueurs d'un but la veille (2-3), les Gothiques d'Amiens seront venus à bout d'une équipe de Rouen dans la difficulté, décrochant ainsi son billet pour les demi-finales. Nul besoin de se cacher derrière des excuses, les Gothiques auront mérité leur qualification et c'est vaillamment que les amiénois auront joué ce quart de finale sur l'Ile Lacroix face à des Dragons qui auront eu le mérite de ne jamais lâcher offrant à la patinoire rouennaise un suspense insoutenable.


Déjà placée en ballotage favorable à l'issue de la première rencontre, Amiens et le premier tiers de la deuxième manche aura raison des espoirs de la troupe jaune et noir. En effet, après un bon quinze minutes où les deux équipes tergiversaient balançant entre conserver le résultat acquis pour les uns et se jeter à l'abordage pour les autres, l'étincelle surgissait du coté amiénois dans la crosse de Tomas Simonsen, altruiste et inspiré qui préférait la passe au lancer sur un deux contre un. Bien lui en prenait puisqu'à la réception de l'offrande, Ilies Djemel trouvait l'ouverture du score (15'12) Une douche froide sur le banc rouennais, un coup de massue qui laissera les jeunes rouennais sans réaction. Visiblement dans le trouble, les normands bégaieront leur hockey plus par peur de mal faire qu'autre chose mais quoiqu'il en soit au terme d'une série d'imprécisions et de pertes de palet, Colin Delatour chapardait le palet pour inscrire un saignant deuxième but (19'42)


C'est avec trois buts de retard au cumul des deux rencontres que les Dragons abordaient le tiers médian. Difficile d'avoir le moral dans ces conditions là et pourtant le destin faisait un clin d'oeil aux Rouennais en leur offrant la chance de se relancer avec un divin cinq contre trois d'entrée de jeu (21'41) Malheureusement pour les rouennais en dépit d'une réelle envie de sortir du brouillard, rien n'y faisait et les minutes défileront sans que le portier amiénois, Sacha Binanzer, ne soit réellement inquiété. Pourtant, loin de se résigner les rouennais feront abstraction du score pour se porter à l'assaut du but amiénois. Si les premières tentatives se montraient infructueuses, la récompense finissait par surgir dans la crosse de Konstantin Kebets qui réduisait le score en avantage numérique (27'26) Revigorés, c'est un véritable siège du but amiénois que les Dragons feront. Hélas à trop d'enthousiasme les rouennais se faisaient piéger en contre sur une offensive rondement menée en break par Colin Delatour (1-3 à 31'29) Mais là encore, Rouen se refusait à mettre genou à terre alors que Théo Quitteville avec panache relançait à nouveau la partie en ramenant le score à 2-3 (33'07)


2 buts, 20 minutes à jouer. A la fois peu et beaucoup pour la formation jaune et noir qui n'avait plus beaucoup de questions à se poser au moment d'aborder le sprint final. Si les premiers coups de patin étaient hésitants, le momentum allait changer de crosse alors que Matéo Bussat, sur une succession de tentative, parvenait enfin à égaliser à 3-3 (47'33) En avantage numérique dans la foulée (48'15), l'opportunité était belle pour les Dragons de plonger leurs adversaires la tête sous l'eau. Hélas, ce n'est pas sur cette séquence qu'ils y parviendront confondant vitesse et précipitation. Alors quand les trois dernières minutes de jeu, le frétillant Tomas Simonsen manquait de réussite en break en heurtant le poteau, fallait-il y voir un signe divin pour les Dragons ? Quoiqu'il en soit ce sont toutes ses forces dans la bataille que les Dragons jèteront dans les dernières secondes en soustrayant leur gardien pour créer le surnombre et marquer ce petit but les conduisant en prolongation. Une énorme opportunité de marquer dans les trente dernières secondes... Rouen venait de laisser filer sa chance et les Gothiques parviendront à tenir le score jusqu'à la sirène finale... Synonyme de qualification en ½ finale pour les uns... et de fin de saison pour les autres. Hélas.

 


U17 Elite (¼ de Finale, match 2, dimanche 17 mars 2019)


Dragons de Rouen vs Gothiques d'Amiens 3-3 (0-2 / 2-1 / 1-0)

15'12, 0-1, Amiens : Ilies Djemel (Tomas Simonsen, Guillaume Roussel)

19'42, 0-2, Amiens : Colin Delatour (sans assistance)

27'26, 1-2, Rouen : Konstantin Kebets (Léo Compigine) [ 5 contre 4 ]

31'29, 1-3, Amiens : Colin Delatour (Mathéo Candellier) [ 4 contre 5 ]

33'07, 2-3, Rouen : Théo Quitteville (Fiorenzo Villard, Kaylian Leborgne) [ 5 contre 4 ]

47'33, 3-3, Rouen : Matéo Bussat (Théo Quitteville)

 

Pénalités :

Rouen : 20 mn (6 / 0 / 4)

Amiens : 14 mn (2 / 8 / 4)

 

 



 




Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :