"Nil Satis Nisi Optimum"
Champions : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017, 2019 ...

D2 Mauvaise affaire !


A la lutte au classement pour la quatrième place avec les Titans de Colmar, la D2 jaune et noir avait la possibilité en comptant sur la réception d'Evry / Viry par les Alsaciens, de faire une belle affaire à domicile face aux Comètes de Meudon-la-Forêt mal embarquée avec une décevante neuvième place de la poule A.


Alors qu'au moment où débutait la rencontre des Dragons, Evry / Viry et Colmar se neutralisaient à 2-2 au beau milieu du troisième tiers, les Rouennais, de leur côté, débutait d'une bien mauvaise façon en concédant deux buts d'entrée de jeu. Une première tentative réussie de Mathieu Derruelle (02'34), un deuxième but en deux contre un pour le canadien Demico Hannoun (03'51), après seulement quatre minutes de jeu, Ari Salo, l'entraîneur rouennais était contraint de saisir son temps mort pour remettre de l'ordre dans la maison. Une thérapie de groupe nécessaire à cet instant de la rencontre qui mettra quelques minutes à porter ses fruits. En dépit de plusieurs occasions franches notamment en avantage numérique (06'33), il fallait patienter jusqu'à la deuxième partie de la période pour voir la situation évoluer. Malinx le lynx en coupant une passe hasardeuse de la défense francilienne, Robin Rabl s'engouffrait entre les deux défenseurs pour un tête à tête avec le gardien meudonnais dont il sortait vainqueur (1-2 à 13'35) Renfloués dans la foulée sur une incroyable bévue défensive rouennais qui laissait filer Mathieu Derruelle en break (14'15), les comètes meudonnaises ne semblaient guère encline à laisser filer leur capital de début de match chèrement acquis. Pour autant, c'est en avantage numérique que les Dragons parviendront à réduire le score avant la première sirène sur un lancer lourd de Thomas Carminatti qui provoquait un rebond dont se saisissait avec délice Bastien Zago pour le 3-2 (15'32)


Début de la deuxième période et officiellement Evry / Viry venait de faire les affaires rouennaises en s'imposant 3 buts à 2 face à Colmar à cinq minutes de la fin de la rencontre, une belle opportunité pour les Dragons encore fallait il être en mesure de prendre en faute une équipe de Meudon en pleine réussite qui s'offrait le premier but du tiers médian en avantage numérique par Eric Blossier, déjà auteur du doublé (21'17) A nouveau avec deux buts de retard au tableau des scores, les Dragons pouvaient continuer de maugréer sur leur début de match totalement raté. Cette fois, point de temps mort pour remettre les choses dans l'ordre et les minutes défileront sans que Rouen ne soit en mesure de réagir alors que deux séquences en supériorité numérique leur filaient sous le nez (23'09 & 31'54) Pire pour les Dragons face à des Comètes fréquemment prise par la patrouille et verbalisée, les rouennais déjoueront totalement en power-play à cinq contre trois (14'49) et lorsque sur une ultime tentative (17'00), Rouen laissait filer une nouvelle fois sa chance, c'est un désagréable 0 en 5 tentatives en power-play qu'affichait les rouennais au moment où la deuxième sirène sonnait tel un glas.


Après la sinistrose du deuxième tiers, il fallait escompter une réaction des Dragons pour ne pas laisser filer une chance au classement. Chose faite dès les premières minutes qui plus est à cinq contre trois par l'intermédiaire de Mathieu Mony (42'29) Alors que l'on pouvait espérer que ce retour au score insufflerait une nouvelle dynamique dans le camp jaune et noir, Meudon, à nouveau, jouait parfaitement le coup pour ne pas laisser se révolter les Dragons en ajoutant aussi sec un cinquième but par Benjamin Voyer (44'17) Bien jouer ou presque puisque loin d'abandonner, et ça il faut le souligner, les Dragons relançaient à nouveau la machine toujours en supériorité numérique et toujours par Mathieu Mony, impeccable capitaine (4-5 à 49'22) Le scénario était désormais bien connu et semble-t-il inéluctable, à chaque retour au score des rouennais, Meudon répliquait et c'est à cinq contre trois que les franciliens retrouvaient leurs aises par Lukas Bakul (52'27), naïve jeunesse rouennaise prise en défaut sur l'affaire. Brisant l'alternance par un septième but de Demico Hannoun (55'50), cette fois, Meudon semblait bien avoir célébré la messe face à une équipe de Rouen à court d'idées bien que réduisant une nouvelle fois la marque en avantage numérique par Thomas Carminati (58'32)



Division 2 (16ème journée, samedi 19 janvier 2019)


Dragons de Rouen (2) vs Comètes de Meudon 5-7 (2-3 / 0-1 / 3-3)

02'34, 0-1, Meudon : Mathieu Derruelle (Lukas Zeman, Demico Hannoun)

03'51, 0-2, Meudon : Demico Hannoun (Lukas Zeman)

13'35, 1-2, Rouen (2) : Robin Rabl (sans assistance)

14'25, 1-3, Meudon : Eric Blossier (Mathieu Derruelle)

15'32, 2-3, Rouen (2) : Bastien Zago (Thomas Carminati) [ 5 contre 4 ]

21'17, 2-4, Meudon : Eric Blossier (Filip Vychodil, Lewis Vidal) [ 5 contre 4 ]

42'29, 3-4, Rouen (2) : Mathieu Mony (Thomas Carminati) [ 5 contre 3 ]

44'17, 3-5, Meudon : Benjamin Voyer (Demico Hannoun, Lewis Vidal)

49'22, 4-5, Rouen (2) : Mathieu Mony (Antonin Germond) [ 5 contre 4 ]

52'27, 4-6, Meudon : Lukas Bacul (Demico Hannoun, Matej Vais) [ 5 contre 3 ]

55'50, 4-7, Meudon : Demis Hannoun (Lucas Pozzobon)

58'32, 5-7, Rouen (2) : Thomas Carminati (Joran Reynaud) [ 5 contre 4 ]

 



Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :