"Nil Satis Nisi Optimum"
Champions : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017, 2019 ...

CHAR Projecteur sur le para-hockey


Créée désormais il a plusieurs saisons, la section para-hockey (anciennement hockey luge) du Club de Hockey Amateur de Rouen se déplaçait le week-end dernier en Belgique à Anvers pour un match amical face aux Phantoms d'Anvers. L'occasion d'allumer un projecteur sur cette catégorie jaune et noir qui continue peu à peu son développement.

 

Dès l'entame de la rencontre, la formation belge chantait la Brabançonne à tue-tête en impulsait un rythme effréné. De la rigueur, de l'intensité, autant d'ingrédients saupoudrés par la formation d'Anvers qui mettait à mal, les Dragons Sledges dès les premières secondes de jeu. Récompense du premier tiers pour l'entame de match réussie, l'ouverture du score par leur attaquant vedette, Glenn Meyer auteur d'un lancer efficace qui ricochait sur la crosse du gardien rouennais pour le premier but de la rencontre.

 

A la reprise de la deuxième période, malgré une mauvaise entame jaune et noir, les Dragons Sledges trouvaient de l'allant pour bousculer les Phantoms. Plus efficaces dans le jeu, tactiquement mieux en place, les Dragons haussaient clairement le ton et répondaient du tac au tac dans les contacts avec leurs adversaires du jour. Toutefois, en dépit des intentions, le réalisme faisait défaut coté rouennais. Plusieurs occasions franches qui offraient la possibilité au gardien belge de se mettre en valeur, ajouté à cela deux tentatives qui voyaient le palet embrasser avec violence le poteau de la cage du plat pays, autant d'opportunités de marquer un but qui laissaient, néanmoins, les Dragons sur une bonne note dans cette deuxième période.

 

Dernière période, dernières tentatives pour revenir au score pour les Dragons Sledges tout en conservant au mieux leur cage sans vilain palet à l'intérieur. Un joli challenge que les rouennais parviendront à relever. Solidaires défensivement en réponse aux attaques éclairs des phantoms, les normands s'offriront quelques mouvements offensifs séduisants : une alternance entre jeu court et jeu long, de l'intensité pou provoquer des lancers directs. De jolies embardées offensives entre deux belles équipes qui ne laissera pas le public insensible alors qu'à trois minutes de la fin du match, l'égalisation était enfin trouvée par Cédric Boileau d'un lancer d'une dizaine de mètres, récompense d'un bel acharnement côté rouennais. 1-1 à la fin du temps réglementaire, le score ne pouvait en rester là. Une dernière ronde en prolongation à trois contres trois qui offrira un spectacle débridé bercé entre attaque défenseu, contre-attaque et duels intensifs. Dans ce sur-temps, chacune des deux équipes aura l'occasion de clore le score sur une victoire et c'est d'ailleurs une contre-attaque que les Phantoms d'Anvers mettaient un terme au suspense en marquant un deuxième but décisive par Glenn Meyer.

 

2-1 score final, victoire des Belges d'Anvers au terme d'une rencontre où les deux équipes, au bord de l'épuisement, ne manqueront pas de se féliciter pour cette belle première devant un public nombreux, exemplaire et enthousiaste.



Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :