"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20:

U15A Tournoi de Briançon 2019


Tenant du trophée depuis la saison dernière, il était impossible pour les U15 rouennais de louper leur rendez-vous de la nouvelle année à Briançon dans les Hautes-Alpes pour la « Diables Rouges Cup » 2019. Pas d'embrassades sous le gui, pas de vœux pieux, c'est sur la glace que les Dragons rouennais souhaiteront une bonne année à leurs adversaires lors d'un phase de poule qu'ils domineront non sans difficultés. Avec six équipes en lice, c'est un très belle opposition qui attendait les Dragons à commencer par son premier match à disputer face aux tigres de Boulogne.


Particulièrement féroces cette saison avec une deuxième place au classement de la Poule Nord-Est juste derrière les Dragons, les Tigres profiteront d'une rencontre bien matinale pour poser moult problèmes aux Dragons. Alors qu'à l'extérieur de la patinoire Roger Froger, le thermomètre affichait un agréable -7° C, Tigres et Dragons se livreront une belle bataille. Ainsi, alors que par deux fois les rouennais parviendront à mener au score, systématiquement, les joueurs de l'ACBB trouveront les ressources pour revenir à parité dans la minute suivante. Il faudra une nette accélération des Dragons sur la deuxième partie de la rencontre pour assister au primo succès jaune et noir 4 buts à 2. D'ores et déjà mis dans le bain avec une difficile victoire, pour les Normands, la deuxième partie à jouer face aux Brûleurs de Loups de Grenoble ne supposait pas une jolie et sympathique ballade dans le parc.


Une explication entre ténors historiques du hockey sur glace U15, les deux équipes comptant le plus de titres de champion de France (9 pour Grenoble, 8 pour Rouen) qui tournera à nouveau à l'avantage des rouennais. En effet, les affaires débutaient de la meilleure façon possible pour les Dragons dans une partie particulièrement étriquée à l'issue incertaine. Un premier but puis un deuxième, Rouen semblait en mesure de prendre nettement l'avantage dans cette partie au moins pour la théorie, le réveil des Brûleurs de Loups remettant les Dragons les patins sur terre. Ainsi, du 2-0 jaune et noir à la fin du premier tiers, il ne restait plus grand chose à la mi-match, Grenoble étant revenu à parité en emballant le match. Si Rouen sauvait ce qui pouvait être sauvé en ajoutant un troisième but avant la deuxième sirène (3-2) De la bataille du troisième tiers, il ne sera question que d'arrêts de gardiens, les portiers respectifs rivalisant d'adresse pour annihiler les diverses tentative adverses jusqu'au dernier but de la rencontre, celui du 4-2 pour les Dragons inscrit en cage vide. Bouclant la journée sur une troisième succès face à Toulouse 10-0 qui ne restera pas nécessairement dans les annales du tournoi, c'est à la première place au classement que les Dragons boucleront leur soirée avant de nouvelles aventures dès le lendemain face aux deux clubs Haut-Alpins.


Places fortes et historiques du hockey français, Gap et Briançon « pèsent dans le game » lorsque l'on parle de joutes glacées et il n'était guère original de voir les deux formations montagnardes se dresser face à la plaine normande pour une journée placée sous le signe de la confrontation face aux Hautes-Alpes. Déjà sur le pont à 7h30, la veille, cette fois, c'est à 7h45 que les Dragons débutaient leur rencontre face aux Rapaces de Gap. Troisième en championnat de la Poule Sud-Est derrière les incontournables Hockey 74 et Grenoble, Gap s'avérera être un adversaire particulièrement combattif face aux Rouennais. Alors qu'un véritable duel de gardien s'instaurera sur le glaçon briançonnais, les minutes défileront sans qu'aucun portier ne soit résolu à céder. Un tiers, deux tiers sans but et tout semblait possible entre deux belles équipes promptes à exploiter la moindre faille de l'autre. Et c'est justement ce que feront les Dragons en début de troisième tiers avec un but, un unique but qui leur permettra de s'imposer sur le « footballistique » score de 1-0.


Pour sa cinquième rencontre en deux jours, la deuxième de la journée, les rouennais devront faire face à un ouragan briançonnais en début de partie. Avec comme enjeu la première place de la poule et un « prétendu » quart de finale moins compliqué, les rouennais prendront l'eau dans la première période totalement chahutés par une équipe de Briançon survitaminée sur son glaçon qui menait 2-0 à la sirène. Un brin vexés par tout ce chahut, les Normands reprendront la partie dans d'autres dispositions. Le rythme et l'intensité allant crescendo chez les Dragons, rapidement, les rouennais recueilleront le fruit de leur accélération. Un premier but pour se relancer, un deuxième pour égaliser et dans la foulée un troisième pour assoir son contrôle sur la rencontre. C'est d'ailleurs sur ce score de 3 buts à 2 que les Dragons regagneront le vestiaire non sans subir la foudre des zébrés comme le veut la tradition lorsque l'on mène face aux locaux. Au regard de la rencontre jouée par les deux équipes avec pour chacune d'elle un gros temps fort, le premier tiers pour Briançon, le deuxième pour Rouen, il n'était pas injuste de voir Briançon rentrer au score dans le troisième tiers. C'est ainsi qu'à six minutes de la sirène finale, les Diables Rouges trouvaient la faille dans la défense rouennaise pour ramener le score à 3-3. Logique.


Au terme des cinq rencontres de la poule, l'heure était au bilan samedi soir pour les Dragons : 4 victoires pour un match nul et 9 points qui leur permettait de tenir fermement la première place devant Briançon, Grenoble, Boulogne, Gap et Toulouse. Si le bilan de la première partie de tournoi à Briançon était plutôt prolixe pour les Dragons, dès dimanche les cartes étaient rebattues avec le début des matchs couperet et une demi-finale à négocier face aux Tigres de Boulogne, Grenoble et Briançon s'expliquant dans l'autre rencontre. Du premier match remporté 4-2 face aux Tigres en ouverture du tournoi, il ne restait pour les Dragons qu'une pincée de confiance au moment d'aborder les matchs décisifs. Et de la confiance, il en faudra pour gérer cette épique demi-finale face aux Tigres. De la confiance et surtout du mental tant l'issue restera incertaine jusqu'à la loterie des tirs aux buts. En effet, alors que le premier tiers se soldera sur un encourageant 0-0, les normands s'étant montrés assez pressant sur la cage parisienne sans succès, le tiers médian permettait aux Dragons de prendre l'avantage en supériorité numérique. Un avantage d'un but frugal certes mais suffisant au moins jusqu'à l'amorce des cinq dernières minutes qui voyaient l'égalisation parisienne à 1-1. Alors que ni la fin de la match ni la prolongation ne parviendront à solder les comptes entre les deux équipes, c'est lors de la séance de tirs aux buts que les dragons tireront leur épingle du jeu avec deux buts marqués pour trois tentatives parisiennes congelées par le portier rouennais particulièrement précieux à cet instant de la partie. Vainqueurs dans la douleur mais vainqueurs, c'est face aux Brûleurs de Loups de Grenoble que les rouennais avaient l'honneur de disputer la finale, les isérois s'étant offert le scalp des Diables Rouges de Briançon (4-2)


« Dragons waaaaaouhhhh ! «  le cri de guerre des Rouennais à l'entame de cette ultime rencontre haut-alpine en finale face à Grenoble ne laissait pas présager de ce qui allait suivre. Une entame épique, une déviation aussi jolie qu'astucieuse devant la cage normande et les Brûleurs de Loups de Grenoble entamaient la rencontre en fanfare avec un but ! Loin d'être la première fois, bien que menés au score, les rouennais ne se désolidariseront pas et trouveront rapidement les ressources pour égaliser à 1-1 dans la foulée avant de prendre la main 2-1 avant la fin d'un premier tiers marqué par un solide combat entre les deux équipes. D'un but à l'autre avec très peu d'arrêts de jeu, le deuxième tiers de cette finale sera échevelé et dans le duel des portiers, le rouennais s'en sortait avec classe et élégance, son homologue d'en face contraint de s'incliner, les Normands portant la marque à 3-1 à la fin du deuxième tiers. Plus qu'une période à disputer pour remporter pour la deuxième fois consécutive le tournoi de Briançon. Mais avant cela, les Dragons devront faire face à la révolte grenobloise. Se lançant à coeur perdu dans la bataille, les Isérois parviendront à réduire le score à 3-2 dans un premier temps à neuf minutes de la fin de la rencontre. Ne jamais douter trop longtemps, les rouennais le savaient pertinemment et n'entendaient pas laisser espérer trop longtemps leurs adversaires en relançant aussi vite le score à 4-2 avant de traumatiser la lucarne grenobloise d'un missile jaune et noir violent soldant l'issue de la rencontre. A 5-2, rien ne semblait pouvoir atteindre les Dragons dans leur course au trophée, pas même une nouvelle réduction du score iséroise à 6 contre 5 et de fait, rien ne les empêchera de soulever une nouvelle fois la coupe du vainqueur de la "Diables Rouges Cup" 2019. Happy end !


Félicitations aux joueurs et à leur encadrement pour ce joli tournoi briançonnais. Un grand merci à Thierry Riu & Jean-Patrick Thirion pour toutes les infos distillées de main de maître tout au long du week-end.


 

Résultats des Dragons (Tournoi U15 « Diables Rouges Cup » 2019, Briançon)

Matchs de poule :

Dragons de Rouen vs Tigres de Boulogne 4-2 (2-2 / 1-0 / 1-0)

Dragons de Rouen vs Brûleurs de Loups de Grenoble 4-2 (2-0 / 1-2 / 1-0)

Dragons de Rouen vs Belougas de Toulouse 10-0

Dragons de Rouen vs Rapaces de Gap 1-0 (0-0 / 0-0 / 1-0)

Dragons de Rouen vs Diables Rouges de Briançon 3-3 (0-2 / 3-0 / 0-1)


½ Finale : Dragons de Rouen vs Tigres de Boulogne 2-1 tab (0-0 / 1-0 / 0-1 / 0-0 / 2-0 tab)

Finale : Dragons de Rouen vs Brûleurs de Loups de Grenoble 5-3 (2-1 / 1-0 / 2-2)





Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :