"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20:

D2 En panne d'inspiration


C'est désormais une Poule A de Division 2 tranchée en deux groupes qui compose le classement avec quatre échappés Amnéville, Wasquehal, Evry / Viry et Colmar qui disposent désormais d'une marge de quatre points sur le train des poursuivants. Les Titans de Colmar, promus et dernier du quatuor de tête, qui auront profité de la 5ème journée pour s'imposer sur leur glaçon face aux Dragons Rouennais.


Restés sur une probante victoire en prolongation à domicile face aux Diables Rouges de Valenciennes, les Normands avaient dans la tête de poursuivre leur série de deux victoires consécutives. Dans l'inconnu face à une équipe qu'ils n'avaient jamais croisé, les Rouennais ne parviendront pas à prendre le dessus sur des colmariens précis et opportunistes en avantage numérique au contraire des Dragons. La statistique fait mal dans le camp jaune et noir et illustre parfaitement l'impossible des rouennais de prendre des points avec un tel pourcentage d'inefficacité en avantage numérique. En sept tentatives sur l'ensemble de la rencontre, les unités spéciales rouennais ne parviendront à en convertir aucune. Beaucoup trop juste pour espérer s'imposer d'autant plus que les Titans alsaciens se montreront décisifs dans ce secteur avec un premier but en avantage numérique converti par Michal Macko dès leur première tentative (19'11)


Si le deuxième but colmarien était l'oeuvre de Mathieu Thomas à parité numérique (24'12) le break du 3-0 (26'26) pour Maxime Mathieu se trouvait être également en power-play. Avec un scénario particulièrement compliqué pour le moral avec un but dans la dernière minute et deux dès l'entame du tiers médian, les Dragons auront toutes les peines du monde pour redresser la tête même si des solutions étaient proposés avec deux dernières séquences en power-play sur la fin du deuxième tiers (36'50 & 38'49) Pire pour les Rouennais, c'est un cinq contre trois (05'53) qu'ils laisseront filer à l'entame du troisième tiers. Et lorsqu'enfin Gabin Mainfray touchait cible pour la réduction du score à 3-1 (47'53) à une petite quinzaine de minutes de la fin de la rencontre, l'espoir renaissait dans le camp normand. Sans pouvoir transformer en but le power-play suivant dans la foulée du retour au score jaune et noir (48'37), les rouennais ne feront que se briser les quenottes tout au long des minutes restantes, jetant même leurs dernières cartes sur la table en soustrayant leur portier. En vain, la tentative désespérée de raccrocher les bons wagons n'avaient comme conséquence qu'un quatrième but colmarien enregistré par Ruslan Bashirov. Septième au classement à l'issue de la cinquième journée, le Dragon n'aura même pas la chance de rebondir à domicile le week-end prochain face aux Français Volants de Paris. La glace de l'Ile Lacroix étant indisponible une semaine en raison de la pose des logos de la CHL, c'est vers un report ou un exil que les Dragons se dirigent pour cette 6ème journée. Affaire à suivre dans les prochains jours.



Match D2 (5ème journée, samedi 27 octobre 2018)


Titans de Colmar vs Dragons de Rouen (2) 4-1 (1-0 / 2-0 / 1-1)

19'11, 1-0, Colmar : Michal Macko (Marek Bais, Lukas Prokop) [ 5 contre 4 ]

24'12, 2-0, Colmar : Thomas Mathieu (Marek Bais)

26'26, 3-0, Colmar : Maxime Mathieu (ilja Urusev, Ruslan Bashirov) [ 5 contre 4 ]

47'53, 3-1, Rouen (2) : Gabin Mainfray (Pierre Pelletreau)

58'34, 4-1, Colmar : Ruslan Bashirov (Thomas Mathieu) [ cage vide ]

 

 





Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :