"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20:

U20 En dix minutes...


Au lendemain de son épique succès obtenu sur sa glace face à Hockey 74 le week-end dernier, plus que jamais les Dragons U20 semblent avoir la main-mise sur cette fameuse poule A avec une marge au classement de huit points sur le couple Grenoble – Hockey 74. Tandis que les Haut-Savoyards pouvaient s'attendre à une partie difficile face à Amiens, les Brûleurs de Loups plus dans le confort avec la réception d'Angers, semblaient bénéficier d'une marge de manœuvre supplémentaire, les Dragons, eux, chez la lanterne rouge de la poule B, n'avaient pas la possibilité de se permettre le moindre faux pas en Isère avant de retrouver Anglet « presque sur ses terres » la semaine prochaine.


Conscients des enjeux, sur une bonne dynamique en U20 depuis un moment, sur la lancée joyeuse de la victoire la veille sur l'Ile Lacroix en D2 face à Valenciennes, plus que jamais pour les Dragons tous les voyants étaient au vert et en seulement dix minutes à l'entrée de la partie, l'affaire serait quasi-pliée à la faveur de la troupe jaune et noir. Passée une courte période d'observation entre les deux formations, les premières minutes échues, c'est en fanfare que les Dragons aborderont le deuxième quart de cette première période. Une ouverture du score pour Yoan Salve (06'37) relayée dans la minute suivante par un deuxième but pour Arthur Papeil (07'37) Coup de semonce sur coup de semonce, les Dragons enfonçaient le clou vertement avant la barrière des dix minutes par l'intermédiaire de son défenseur Nicolas Plaquevent (09'38) Coup dur pour le banc villardien déjà contraint de changer son gardien, Mathys Schwerdel, chassé après seulement dix minutes de jeu et remplacé par Loïc Finé. Peine perdue, taquin, Antonin Germond profitait de la deuxième partie du tiers pour ajouter un quatrième but (11'49) couronnant ainsi un premier vingt minutes rouennais de très haute volée.


Confortables avec quatre buts d'avance, il était difficile de reprocher aux Dragons un certain laxisme au moment de revenir sur la glace alors que Anthony Raveaud réduisait le score à 4-1 dans la foulée de la remise en jeu du palet (24'08) Là où les Rouennais, moins pressants, auraient du relancer la machine offensive pour enterrer éteindre définitivement la flamme de l'espoir villardien, au contraire, c'est sans parvenir à trouver l'ouverture que les Dragons traverseront la deuxième période, se laissant même aller à leur péché mignon préféré, les prisons avec deux séquences en supériorité numérique (32'59 & 37'41) offertes à des Villardiens qui n'en profiteront pas pour autant.


Pourtant avertis avec la perte du deuxième tiers 1-0, les rouennais laisseront espérer les villardiens une bonne partie de la troisième période. Même si après seulement une poignée de secondes de jeu, Antonin Germond en profitait pour faire tourner les compteurs et continuer d'envoyer des messages, au même titre que son compère Gabin Mainfray, avec son quinzième point de la saison en neuf rencontres jouées, les Dragons de retour sur le front offensif avec ce cinquième but (40'22) se mettaient dans de bonnes dispositions pour rallier l'arrivée en toute sérénité. Ou pas. Loin de se résigner avec ce cinquième but pourtant fâcheux, l'Ours de Villard sortait de tanière et se montrait plus agressif sur la cage de Valentin Duquenne. Une première réduction du score enregistrée par Thomas Ruel (45'02) puis une deuxième en avantage numérique par Jonathan Issertine (52'28) En quelques minutes, le score était passé de 1-5 à 3-5 et à une petite dizaine de minutes de la sirène finale, tout semblait encore possible pour les Ours face à des Dragons, le séant entre deux chaises. Attaquer pour creuser l'écart, gérer pour le maintenir, un dilemme qui sera tranché rapidement pour les Dragons, contraints de s'acquitter d'une dernière séquence en infériorité numérique à cinq minutes de la fin (54'57) Une ultime virage dans cette partie, une ultime chance pour les Villardiens de semer le désordre dans la fin de match des Dragons. Une vaine ultime opportunité, les Dragons feront face et ne céderont pas la moindre miette de glace avant de célébrer son huitième succès de la saison en neuf rencontres.



U20 Elite (10ème journée, dimanche 21 octobre 2018)


Ours de Villard-de-Lans vs Dragons de Rouen 3-5 (0-4 / 1-0 / 2-1)

06'37, 0-1, Rouen : Yoan Salve (Robin Rabl, Gabin Mainfray)

07'57, 0-2, Rouen : Arthur Papeil (Yoan Alzon, Joseph Broutin)

09'38, 0-3, Rouen : Nicolas Plaquevent (Arthur Zavani, Robin Rabl)

11'49, 0-4, Rouen : Antonin Germond (sans assistance)

24'08, 1-4, Villard-de-Lans : Anthony Raveaud (Jiri Zonderop)

40'22, 1-5, Rouen : Antonin Germond (Mathieu Mony, Benjamin Bérard)

45'02, 2-5, Villard-de-Lans : Thomas Ruel (Matti Barin, Jonathan Issertine)

52'28, 3-5, Villard-de-Lans : Jonathan Issertine (Thomas Ruel, Jiri Zonderop) [ 5 contre 4 ]

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :