"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U17 Piano piano


Vainqueurs historiques, la semaine dernière, d'une équipe d'Amiens proche du naufrage (2-9), les Dragons U17 avaient toutes les raisons du monde d'être bien inspirés face aux Rapaces de Gap à domicile. Orpheline de victoire depuis le début de la saison avec quatre revers consécutifs, la formation haut-alpine, jouera néanmoins crânement sa chance avec courage s'offrant même le luxe de mener sur l'Ile Lacroix la grande majeure partie de la première période.


Ainsi, sur la première opportunité en avantage numérique, les Rapaces trouvaient l'ouverture contre toute attente. Bien campé à la bleue, dans le coin, Tom Culoma faisait transiter le palet sur sa droite pour le lancer de Quentin Borg. Dévié, devant la cage par Thomas Arnoulet, le palet surprenait un portier rouennais dans l'incapacité d'empêcher le palet franchir pour la première fois de la rencontre sa ligne de but (03'03) Menés au score, il faudra se montrer patient pendant de longues minutes pour assister au retour au score des rouennais peu avant la pause. Alors que les visiteurs haut-alpins pensaient bien pouvoir rallier la première pause en menant sur la score de 1-0, c'était sans compter sur Jonas Lemetais bien content d'apporter le premier but à la formation jaune et noir. Entre temps, les rouennais avaient manqué de clairvoyance par deux fois en avantage numérique (12'09) puis double avantage numérique (13'18) Une abstinence offensive qui n'empêchait pas sur la fin du tiers, le défenseur Lucas Aliome de relancer le jeu pour une ultime offensive en direction de Kaylian Leborgne. Si le contrôle du palet de l'attaquant rouennais était aléatoire, sa volonté de travailler, elle, ne l'était pas et c'est dans le coin que le capitaine rouennais parviendra à extraire le palet pour le remettre plein axe pour le lancer de Jonas Lemetais parfaitement placé (19'51)


Patients pour revenir au score, les Dragons se montreront également sages au moment de prendre l'avantage. Laissant passer l'orage avec un début de tiers placé sous le signe des pénalités (24'15 & 25'20), les rouennais, au détour de la mi-match, se serviront de la complicité entre Jordan Hervé et Théo Quitteville pour prendre la main dans la rencontre. C'est ainsi que sur un engagement en zone gapençaise, au centre, Jordan Hervé sortait le palet pour son aile Théo Quitteville dont le lancer pourtant excentré traversait l'ensemble de la défensive haut-alpine pour terminer au fond des filets de l'infortuné Gaetan Boyer (30'44) Placés dans la foulée dans une situation idéale avec une pénalité infligée aux Rapaces (33'35), cette fois, les rouennais ne manqueront pas l'opportunité en avantage numérique. Sous la pression jaune et noir depuis plusieurs secondes, les gapençais mettront de l'énergie pour tenter de contrarier l'unité spéciale normande. Malheureusement pour eux, à l'origine de l'action, Iann Bouvier glissait le palet à la ligne bleue pour Théo Quitteville qui trouvait aussitôt en relais un Lucas Aliome inspiré au moment d'échanger le palet avec Jordan Hervé. Si la tentative du centre rouennais n'était pas couronnée de succès, au rebond, Iann Bouvier transformait la tentative et créait le break à 3-1 au tableau d'affichage (34'43)


Dès lors, l'écart fait au tableau d'affichage plus rien n'empêchera les Dragons de filer vers la victoire et les trois points d'autant plus que l'ultime période leur permettra de creuser densément l'écart. Petit clin d'oeil de la rencontre, c'est avec le sourire que Charles Pelletreau rejoindra son banc après trois minutes de jeu dans le troisième tiers. En effet, à la chasse de son premier but en match officiel depuis son arrivée de Cholet, l'attaquant numéro 19 comme son frère Pierre, trouvera récompense de ses efforts. Sur une transition parfaite en zone neutre, Charles Pelletreau déviait le palet vers le fond de la zone défensive gapençaise pour laisser travailler Théo Janowski. Parfait dans son rôle, plus rapide, le rouennais devançait à a fois Tom Valentin—Lagarde et Louca Savariello pour remettre le palet devant la cage du portier haut-alpin. Une aubaine pour Charles Pelletreau qui parvenait à pousser le palet au fond des filets (42'15) pour son premier but en jaune et noir. Pour les Dragons, il ne restait plus qu'à conclure l'affaire. Et c'est Léo Compignie, à une poignée de minutes de la sirène finale qui se chargera de clôturer le score à 5-1. Sur une mésentente jaune et noir en zone offensive gapençaise, le palet choisissait de repartir de l'autre coté vers le portier rouennais. Revenant en couverture, Gabriel Potier-Ménard et Jonas Lemetais gérait la situation avec sérénité, le second cité, jetant un coup d'oeil rapide vers l'avant, trouvait parfaitement la relance pour l'entrée en zone de Léo Compignie. Une feinte de lancer mettant en déroute son vis à vis défensif, l'attaquant jaune et noir pouvait déclencher sa tentative qui terminait au fond des filets pour le cinquième et dernier but jaune et noir (53'11) Si plus rien ne sera marqué dans la rencontre face à des gapençais qui auront fait ce qu'ils auront pu courageusement avec leurs moyens, les Dragons fileront vers trois points précieux au classement, leur permettant de revenir à hauteur , avec un match en plus, de Hockey 74 battu sèchement par Grenoble (6-3)

 


U17 Elite (7ème journée, samedi 06 octobre 2018)


Dragons de Rouen vs Rapaces de Gap 5-1 (1-1 / 2-0 / 2-0)

03'03, 0-1, Gap : Thomas Arnoulet (Quentin Borg, Tom Culoma) [ 5-4 ]

19'51, 1-1, Rouen : Jonas Lemetais (Kaylian Leborgne)

30'44, 2-1, Rouen : Théo Quitteville (Jordan Hervé)

34'43, 3-1, Rouen : Iann Bouvier (Jordan Hervé, Lucas Aliome) [ 5-4 ]

42'15, 4-1, Rouen : Charles Pelletreau (Théo Janowski)

53'11, 5-1, Rouen : Léo Compignie (Jonas Lemetais)




Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :