"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

D2 Frustrant...


Tout comme la saison dernière à Châlons, la D2 jaune et noir aura connu une soirée difficile en ouverture du championnat avec une défaite concédée 5 buts à 3 face aux Lions de Wasquehal. Plutôt flegmatique naturellement, au sortir de la rencontre disputée face aux lions wasquehaliens, le visage fermé de l'entraineur rouennais Ari Salo en disait long sur les efforts faits par le technicien finlandais pour masquer sa déception et surtout sa colère. Des insuccès, les Dragons de D2 en ont connu et en connaîtront encore mais certains sont plus difficiles à accepter tant les rouennais auraient pu avec un peu plus d'opportunisme faire tourner le match en leur faveur notamment lors d'une deuxième tiers de haute facture où les Dragons auront semé la terreur sur la glace nordiste.


Maudit troisième tiers, ce dernier vingt minutes restera le point noir de cette première partie jouée en D2 par les jeunes Dragons. Auparavant, pour le début de la rencontre, c'est une partie particulièrement poussive de début de saison qui tentait de garder éveillé le public de la patinoire Serge Charles plutôt bien garnie pour cette première à domicile. De nombreux déchets techniques, des offensives avortées, des latences criantes défensives. De part et d'autres, le rodage ne semblait pas de toute évidence totalement effectué même si aux alentours de la dixième minute de jeu, Rayane Belharfi en deux tentatives trouvait l'ouverture pour les siens face à un portier rouennais innocent sur l'affaire (09'08) Si quelques minutes plus tard, à l'arrachée, Antonin Germond parvenait à dévier la tentative de Bastien Zago pour l'égalisation rouennaise (13'30) indéniablement ce premier tiers ne restera pas dans les annales des deux clubs.


Au contraire, le tiers médian, lui, servira de bonne base de travail pour l'entraîneur rouennais tant la troupe jaune et noir aura mis le feu à l'arrière garde wasquehalienne. Sous pression une bonne partie du vingt minutes médian, les Nordistes ne pourront profiter que de quelques rares contres pour s'enjailler offensivement. Auparavant, c'est défensivement que les lions devront travailler. Tantôt débordés à l'image de cette opportunité de Benjamin Berard qui transperçait de part en part la défense de Wasquehal avant de voir sa tentative échouée. Tantôt totalement déboussolés à l'image de cette inspiration géniale de Yannis Cherkaoui qui emmenait tout le monde dans sa supercherie en laissant le palet derrière lui pour son coéquipier Pierre Pelletreau surpris également qui ne parvenait pas à profiter de la cage pourtant grande ouverte. Tantôt sous pression, totalement recroquevillés face à l'omniprésence des manieurs de palet Mainfray, Zavani, Rabl. Tantôt pourfendus par les montées rageuses et puissantes du défenseur villardien Thomas Carminatti. Les lions feront, néanmoins bloc à l'image de leur portier Marc-André Martel solide sur ses appuis qui devait s'incliner toutefois par deux fois dans cette période sous l'impulsion en avantage numérique de Joran Reynaud (32'55) et par Nicolas Plaquevent au lancer aussi flottant que surprenant qui portait le score à 3-2 (37'36) Un court avantage au score d'un but qui n'était finalement pas cher payé puisqu'au détour d'une énième occasion manquée par les Dragons, les wasquehaliens profitaient d'une contre-attaque rondement menée par le couple Marek Matej et Martin Domian pour le deuxième but nordiste.


Si les rouennais avaient été en mesure de tenir le rythme du deuxième tiers, nul doute qu'ils auraient remporté cette partie sans sourciller. Malheureusement, tel ne sera pas le cas, c'est plutôt vers Gaëtan Richard, le portier rouennais, qu'il faudra tourner les regards tant le dernier rempart jaune et noir s'illustrera, justifiant largement sa note sur NHL 19. Au moment de la remise des cadeaux aux joueurs du match, le portier des Dragons aurait sans doute mérité de décrocher la timbale tant il aura retardé l'échéance. Déjà fort présent lors des deux premiers tiers sur les incisives offensives wasquehaliennes, cette fois, Gaetan Richard aura beaucoup d'ouvrage face à des nordistes libérés. Plus focalisés à tort sur un arbitrage pourtant correct sans être flamboyant, les Dragons en oublieront leurs belles intentions du deuxième tiers. Soumise à rude épreuve défensivement, l'arrière-garde jaune et noir finira par céder : Antonin Plagnat (49'29) ramenait le score à 3-3 avant que Rayane Belharfi, à nouveau, fasse basculer la rencontre en marquant le but vainqueur (57'07) à quelques encablures de la sonnerie finale. Privés sur la fin de la rencontre de leur imposant défenseur Thomas Carminatti, sorti sur blessure, les Dragons ne trouveront pas les ressources nécessaires pour égaliser, au contraire, c'est le filou Marek Matej qui clôturera les débats avec un cinglant cinquième but (59'35) synonyme de défaite pour les Dragons.



Division 2 (1ère journée, samedi 22 septembre 2018)


Lions de Wasquehal vs Dragons de Rouen 5-3 (1-1 / 1-2 / 3-0)

09'08, 1-0, Wasquehal : Rayane Belharfi (Lucas Herrera Mione, Antonin Plagnat)

13'30, 1-1, Rouen : Antonin Germond (Bastien Zago, Arthur Nadaux)

32'55, 1-2, Rouen : Joran Reynaud (Thomas Carminatti) [ 5 contre 4 ]

36'28, 2-2, Wasquehal : Marek Matej (Martin Domian)

37'36, 2-3, Rouen : Nicolas Plaquevent (Arthur Zavani, Robin Rabl)

49'29, 3-3, Wasquehal : Antonin Plagnat (Rayane Belharfi)

57'07, 3-4, Wasquehal : Rayane Belharfi (sans assistance)

59'35, 3-5, Wasquehal : Marek Matej (Rayane Belharfi)

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :