"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U17 Triste dimanche...


Fort heureusement le ridicule ne tue point. Plus que la lourdeur du score de la deuxième défaite subie par les Dragons face aux Brûleurs de Loups de Grenoble (1-9), c'est l'attitude des rouennais, k.o dans le chaos, qui restera en travers de la gorge à l'occasion de ce match avancé de la 13ème journée.


Pour frapper sa crosse contre la bande pour faire semblant d'être fâché, il y a du monde chez les Dragons. Pour se quereller sur le banc et reprocher à la terre entière sa propre nonchalance, il y a du monde chez les Dragons. Pour quitter le navire au plus fort de la tempête en refusant de faire face, de faire front comme une équipe, il y a du monde chez les Dragons. En revanche, lorsqu'il s'agit de faire les sacrifices, de payer le prix, de garder la tête haute dans l'adversité pour éviter d'être ridicule, non pathétique, là cette fois, il n'y a plus personne. Jamais dans l'histoire du club de Rouen, une équipe cadet était parvenue à coller huit buts d'écart à un Dragon, les Brûleurs de Loups de Grenoble y seront parvenus en infligeant la plus lourde défaite de l'histoire du club à une troupe jaune et noir. Au lendemain d'un honorable revers 3-5 subi déjà sur les bords de Seine (lire par ailleurs), les champions de France en titre isérois auront infligé une colossale fessée à un Dragon totalement décontenancé.


Rapidement débordés en avantage numérique avec l'ouverture du score de Léo Lesage (03'14), avant la barrière des dix minutes, les Dragons étaient déjà menés dans cette partie 2-0 alors que Marin Foray venait de doubler la mise pour les siens (07'09) Là où la veille, les normands étaient parvenus à rebondir et resister notamment lors du deuxième tiers, cette fois, il n'y a aura pas cet éclair d'espoir, Matias Bachelet peu avant la mi-match s'offrait un petit doublé personnel (27'19 & 29'29) laissant le score à 4-0. Certes avant la deuxième sirène, Jordan Hervé était parvenu à réduire le score (34'41) mais entre temps Alexis Dogemont était passé par là pour y mettre son grain de seil (32'26) Au moment d'aborder la troisième période de cette illustre rencontre, Grenoble menait largement 5 buts à 1 mais le cauchemar n'était pas terminé pour des Dragons qui ne réagiront jamais.

 

Reprenant le fil de la conversation offensive par Emmanuel Navarro (41'37), les Brûleurs de Loups auront au moins l'élégance de ne pas trop pousser pour franchir la barrière insolente des dix buts. Flavian Dair (45'57), Sasha Djigagouri (47'29) et l'inévitable Quentin Tomasino (55'13) se succéderont tout de même pour prolonger le plaisir isérois jusqu'à l'inconcevable score de 9 buts à 1. Totalement laminés et humiliés, les Dragons n'auront guère le temps de s'apitoyer sur leur sort, la fin de la semaine prochaine les conduisant à défier Hockey 74 qui reste sur un succès 14-0 face aux Rapaces de Gap. Une chose est sure, c'est avec une toute autre attitude que la troupe jaune et noir devra se présenter sur la glace haut-savoyarde. Le maillot de Rouen se mérite. Avant de se prendre pour une star NHL, encore faut-il avoir a minima prouvé quelque chose sur la glace sinon il reste encore la PS4... à la maison.


U17 Elite (journée 13, match avancé, dimanche 09 septembre 2018)

 


Dragons de Rouen vs Brûleurs de Loups de Grenoble 1-9 (0-2 / 1-3 / 0-4)

03:14: 0-1 Grenoble: 12: Léo LESAGE (14: Quentin TOMASINO; 7: Flavian DAIR) [5-4]

07:09: 0-2 Grenoble: 19: Marin FORAY (11: Matias BACHELET; 3: Benjamin BERNARD)

27:19: 0-3 Grenoble: 11: Matias BACHELET (9: Pierre MESSIN; 2: Alexis DOGEMONT) [5-4]

29:29: 0-4 Grenoble: 11: Matias BACHELET

32:26: 0-5 Grenoble: 2: Alexis DOGEMONT (7: Flavian DAIR; 11: Matias BACHELET) [5-4]

34:41: 1-5 Rouen: 17: Jordan HERVE (22: Matéo BUSSAT; 18: Kaylian LEBORGNE) [5-4]

41:37: 1-6 Grenoble: 17: Emmanuel NAVARRO
45:57: 1-7 Grenoble: 7: Flavian DAIR (14: Quentin TOMASINO; 2: Alexis DOGEMONT)
47:29: 1-8 Grenoble: 13: Sasha DJIGAOURI (7: Flavian DAIR; 14: Quentin TOMASINO) [5-4]
55:13: 1-9 Grenoble: 14: Quentin TOMASINO (22: Paul SIRAUDIN; 7: Flavian DAIR) [5-4]





Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :