"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U20 Bilan 2017-2018


Au sortir d'une saison précédente ponctuée du septième titre de champion de France du club de Rouen, c'est une équipe fortement renouvelée avec le passage de nombreux cadres en catégorie sénior qui abordait l'édition 2017-2018. Renouvelée et rajeunie. Deux paramètres qui pèseront lourd dans le début de saison des Dragons.


Surpris d'entrée de jeu sur sa glace de l'Ile Lacroix par les basques d'Anglet (3-4), les Rouennais allaient connaître le pire départ de leur histoire. Seule équipe de la poule A à s'incliner pour la première journée, Grenoble, Hockey 74 et Amiens s'imposant sur leur glaçon, certes, les protégés d'Ari Salo rectifiaient aussi sèchement le tir en prenant les points face à Angers (5-2) mais déjà sous forme de test se profilait un premier trio de matchs face à ses adversaires directs de la poule A. En menant 2-0 sur sa glace après seulement 5 minutes de jeu face à Hockey 74, les Dragons espéraient bien faire oublier leur défaite en match d'ouverture. Malheureusement, les trois buts haut-savoyards plombaient l'ambiance et c'est une deuxième défaite (2-3) en trois rencontres qui attendait les rouennais. Pire dans la foulée, crime de lèse-majesté, c'est en Picardie que la troupe jaune et noir prendra la leçon avec un cinglant 6-2 subi et au bout de quatre rencontres un décevant total de 3 points relégué déjà à 9 points du leader hockey 74. Dernier membre du trio de la poule A à se dresser face aux Dragons pour ce sinistre triptyque : Grenoble. Nécessairement sur la pointe des patins au moment de défier les Isérois sur leur glace, pour autant, là ou on les attendait pas vraiment, les Rouennais s'offriront un « petit hold-up » Un unique but marqué par Gabin Mainfray à cinq minutes de la fin de la rencontre, suffisant pour aller chercher les trois points et servir de déclencheur à la saison des Dragons.


Toujours relégués à neuf points au classement du leader haut-savoyard, indéniablement, les rouennais venaient de connaître le premier tournant de la saison avec cette victoire en terre hostile iséroise. Fédérateur, la rencontre remportée face aux Brûleurs de Loups de Grenoble permettait aux rouennais d'aborder une nouvelle dynamique symbolisée par deux succès de suite à Villard-de-Lans dans un premier temps (6-2) mais surtout chez le leader de Hockey 74 avec un doublé de Hugo Dumont qui donnait aux dragons une victoire probante 2-0. Certes, les Gothiques d'Amiens continuaient de poser des problèmes aux rouennais avec un nouveau succès en prolongation 4-3 sur l'Ile Lacroix, mais au classement, les Rouennais, désormais 3ème, pouvaient respirer bien qu'accusant toujours un retard de huit points sur la cime du classement.


Atomisant symboliquement les Basques d'Anglet (8-1) sur leur glaçon de la patinoire de la Barre, Rouen espérait bien rallier la fin d'année 2017 sur cette lancée avec deux rencontres à négocier pour boucler l'année face à Angers et Grenoble. Alors qu'au gré d'un calendrier parfois tortueux, les adversaires des Dragons prenaient de l'avance au nombre de matchs, les rouennais pour fêter la moitié de la saison trébuchaient stupidement à Angers (5-3) avant de prendre pleine face une équipe de Grenoble, sur les bords de Seine, qui ne laissera aucune chance aux Dragons. 2-5. Lapidaire, décevant. Au moment de faire le bilan de cette première partie de saison, l'heure était à la « sinistrose » d'ores et déjà écarté de la course aux premières places avec un retard de 20 points sur Hockey 74 et 10 sur Grenoble mais surtout sous la menace d'une relégation en Poule B à l'issue de la saison régulière au terme d'un mano a mano avec les Gothiques d'Amiens qui animera la fin de la saison régulière ses rouennais.


Ainsi, les trois premières rencontres de l'année 2018 étaient marquées pour les rouennais par le combat à distance face à Amiens. S'imposant solidement à Hockey 74 (6-3), les Dragons goutaient non sans plaisir au succès de Grenoble à Amiens (4-1) et lorsque les Dragons parvenaient la semaine suivante à s'imposer face à Grenoble à nouveau à pole Sud grâce au spécialiste rouennais des tirs aux buts Arthur Nadaux (2-1 aux tirs aux buts), les rouennais pensaient avoir fait le plus sérieux du travail en dépit du succès remporté dans le temps réglementaire par Amiens sur la glace de Hockey 74 (4-3) Grappillant des points ici ou là face aux autres protagonistes de la poule A, indéniablement dans les confrontations directes les Dragons ne faisaient pas le poids face aux Gothiques d'Amiens. A nouveau battu sur l'Ile Lacroix (4-3 en prolongation), les rouennais pour leur dernier confrontation de la saison face à Amiens prendront l'eau au Coliséum avec un inconvenant et vexant 5-0 à la défaveur de la troupe jaune et noir. En quatre confrontations face à Amiens pour cette saison 2017-2018, les Normands n'étaient pas parvenus à prendre la moindre victoire face à la troupe picarde, s'inclinant deux fois dans le temps réglementaire et deux fois en prolongation. Un rapport de force largement au désavantage des Dragons qui n'empêchera pas néanmoins les rouennais de bénéficier d'un dénouement heureux sur la fin de la saison régulière pour éviter la quatrième place de la poule synonyme de relégation en Poule B.


Avec un match en moins sur le trio Grenoble, Hockey 74, Amiens, les Rouennais accusaient un retard de quatre points sur les Gothiques amiénois au moment d'aborder le sprint final. Ce qu'ignoraient les Normands à cet instant de la saison, c'est que la troupe rouge et noir d'Amiens s'effondrera dans le rush final ne prenant aucun point lors de ses trois dernières rencontres (défaites face à Grenoble, Angers et Hockey 74) De quoi laisser une petite porte aux Dragons pour s'engouffrer et s'assoir sur la troisième marche du podium. Remportant au courage 6-4 leur dernière rencontre face à Hockey 74 disputée sur l'Ile Lacroix, les rouennais faisaient basculer le classement à leur avantage à la 20ème journée au gré d'un large succès face à Dijon (19-1) Cerise sur le gâteau, Amiens presque écarté de la course au podium, les rouennais n'étaient plus qu'à deux petits points de Hockey 74 pour s'offrir un incroyable hold-up sur la fin de la saison. Malheureusement pour les Dragons, les Haut-Savoyards ne se prendront pas les pieds dans le tapis glacé. Sérieux face à Villard de Lans (6-2), Hockey 74 assurait le coup en s'imposant 4-3 à Amiens. Sans intérêt pour le classement, les deux dernières parties des rouennais ne serviront qu'à boucler une saison régulière faite de haut et de bas pour laquelle on retiendra uniquement le « sauvetage » jaune et noir avec cette troisième place confirmée avec un dernier succès face à Dijon (12-2) suivi d'une ultime défaite face à Grenoble (2-5)


Si à l'issue de la saison régulière, la satisfaction de la troisième place assurée prévalait, il n'en restait pas moins qu'au moment d'aborder les play-offs, les Dragons n'étaient pas dans les meilleurs conditions avec une possible demi-finale à négocier face à Hockey 74 à l'extérieur et nul doute que les points bêtement perdus ici ou là pèseront cher à ce moment là.


U20 Elite (Poule A – Résultats & ClassementCompteurs)

1er : Brûleurs de Loups de Grenoble

2ème : Hockey 74

3ème : Dragons de Rouen

4ème : Gothiques d'Amiens


Meilleur buteur : Julien Munoz (Grenoble) avec 18 buts (Rouen : Arthur Nadaux avec 14 buts)

Meilleur passeur : Lucas Herrera Mione (Amiens) avec 22 passes (Rouen : Arthur Nadaux avec 20 passes)

Meilleur compteur : Arthur Nadaux (Rouen) avec 34 points

Meilleure attaque : Rouen avec 95 buts

Meilleure défense : Grenoble avec 42 buts (Rouen : 59 buts)


Pour autant, avant de tracer des plans sur la comête avec la demi-finale, c'est en quart de finale que les Dragons débutaient leurs play-offs avec la réception des Ducs d'Angers. Des ligériens qui restaient sur un succès 5-3 sur leur glace lors de la 12ème journée. De quoi laisser des rouennais méfiants au moment d'aborder ce double rendez-vous sur les bords de Seine. Et de fait, bousculant les Dragons aussi bien physiquement qu'au tableau d'affichage, notamment sur la première manche, les Ducs d'Angers joueront crânement leur chance. A l'ouverture du score rouennaise d'Hugo Dumont, Bruno Baldris répondait, lorsque Gabin Mainfray et Arthur Nadaux se relayaient pour porter le score à 3-1, Baptiste Couturier faisait en sorte de maintenir les siens dans le match et enfin, au moment où Victor Durand pensait avoir fait le plus lourd en portant la marque à 4-2, Guillaume Lhermitte en toute fin de rencontre ramenait le score à 4-3, laissant les Ducs à une unité des rouennais avant la deuxième et dernière confrontation entre les deux formations.


Plus sereins dans leur quart de finale, Grenoble balayant Gap (7-0 / 2-0), Hockey 74 se chargeant de Strasbourg (6-0 / 6-1), le premier coup de semonce viendra de la Picardie où Anglet pourtant battu d'un but la veille parvenait sortir les Gothiques d'Amiens 5-3 sur la deuxième rencontre. Un scénario catastrophe que les Dragons espéraient bien éviter face aux Ducs en s'employant dès le début du match avec l'ouverture du score de Benjamin Bérard suivie du deuxième but d'Hugo Dumont à l'entrée du deuxième tiers. Certes, Thomas Cornu tentera bien de relancer la machine mais dans les cinq minutes qui suivaient un doublé d'Antonin Germond soldait les comptes à 4-1 laissant une impression de maîtrise de la part des Dragons, heureux de retrouver en demi-finale Hockey 74 en Haute-Savoie.


U20 Elite (¼ de Finale – tableau des play-offs)

Dragons de Rouen vs Ducs d'Angers 4-3 (2-1 / 1-0 / 1-2) (résumé)

Dragons de Rouen vs Ducs d'Angers 4-1 (1-0 / 3-1 / 0-0) (résumé)


Perdre est une chose, perdre avec le sentiment d'injustice tenaillé au cœur en est une autre. A l'issue de la demi-finale U20 entre Hockey 74 et les Dragons de Rouen, l'amertume sera bien longue à dissiper dans le camp jaune et noir. Non pas que Hockey 74 ne mérite pas sa place en finale loin de là, la marge entre les deux formations étant infime et il était écrit que le vainqueur de cette série serait déterminé sur un détail, et du coté de la Normandie, on aurait espéré que la décision soit uniquement sportive et non le fruit d'un concours d'inconsistances, d'incohérences, d'absurdités arbitrales. Lancés à cœur perdu dans cette demi-finale, les deux formations s'échangeront coup pour coup dans le bon sens du terme tout au long du week-end. A l'ouverture du score de Hugo Dumont, Jeffrey Sidoit répondait sur le premier match alors que le troisième tiers permettait aux uns et aux autres de s'illustrer face aux filets : Nicolas Plaquevent et Lévy Raux chez les Dragons, Kévin Tassery et Bastien Zago chez Hockey 74.


Une belle empoignade si serrée qu'à l'amorce de la dernière minute le score restait bloqué à 3-3. Alors que la table de marque venait d'indiquer le début de la dernière minute de jeu, une charge à la tête d'un défenseur rouennais ne laissait aucune ambiguïté, l'arbitre signalait la faute en levant le bras et lançait la pénalité différée. Le jeu se poursuivant, le palet finissait par atterrir dans la palette d'Enzo Cantagallo qui effectuait une « rim pass » en ayant le plein contrôle du palet. Stupeur dans les deux camps ! Alors que les deux équipes s'attendaient au coup de sifflet de l'arbitre, il n'en était rien, et plus malin que les autres, Clément Mermoux profitait de la situation pour tirer en direction de la cage rouennaise alors que la plupart des acteurs sur la glace s'était désintéressé du jeu, pensant le jeu arrêté par la prise de contrôle du palet jaune et noir sur la pénalité différée. But validé pour Hockey 74. A l'incompréhension succédait la colère dans le camp jaune et noir mais rien n'y fera, le fameux quatrième but était bel et bien validé et ce dernier pèsera très très lourd à l'issue de la rencontre du lendemain.


Bien que ruminant encore les dernières secondes de la rencontre de la vieille, c'est conquérant que les Dragons aborderont la deuxième manche avec l'ouverture du score d'Arthur Zavani. Alors que les rouennais pensaient avoir fait le plus gros en doublant la mise par ce diable d'Arthur Zavani, l'arbitre de la rencontre en décidait autrement et refusait un but semble-t-il parfaitement valable. Et comme un malheur n'arrive que rarement seul, dans la foulée Bastien Zago parvenait à égaliser à 1-1 pour les siens, entretenant dans le camp jaune et noir le sentiment tenace d'injustice. Agacés, éprouvant les pires difficultés à maîtriser leurs nerfs, les Dragons trouveront néanmoins les ressources via Mathieu Mony, de marquer ce si précieux deuxième but synonyme de prolongation voire de séance de tirs aux buts. A 5-5 sur le cumul des deux rencontres, le sur-temps ne servira à rien dans l'optique de départager les deux formations. C'est donc la cruelle séance de tirs aux buts qui s'en chargera, les trois tireurs rouennais échouant contre deux pour Hockey 74, Vincent Melin seul buteur lors de cette séance offrira aux siens la qualification en finale.


Un clap de fin inique pour les Dragons avec ostensiblement une grosse note d’amertume non pas sur l'issue de la série mais sur son dénouement. Longues seront les semaines pour les Dragons avant de digérer cette affaire du quatrième but alors que de leur côté Hockey 74 verra son rêve de titre s'envoler face à Grenoble sur une courte victoire des Brûleurs de Loups 1-0 lors de la première manche (3-3 au deuxième match).


U20 Elite (½ Finale – tableau des play-offs - compteurs)

Hockey 74 vs Dragons de Rouen 4-3 (0-0 / 1-1 / 3-2) (résumé)

Hockey 74 vs Dragons de Rouen 2-2 (0-0 / 1-2 / 0-0 / 0-0 / 1-0 tab) (résumé)


Meilleur buteur des play-offs : Dylan Fabre (Grenoble) avec 8 buts (Rouen : Hugo Dumont avec 3 buts)

Meilleur passeur des play-offs : Alejandro Burgos Ramirez (Anglet) avec 9 passes (Rouen : G.Mainfray & E.Cantagallo avec 4 passes)

Meilleur compteur des play-offs : Louis Vitou (Anglet) avec 14 points (Rouen : H.Dumont & G.Mainfray avec 5 points)

 

U20 Elite (Classement final de la saison)
1er : Brûleurs de Loups de Grenoble (effectif - compteurs)     9ème : Ours de Villard-de-Lans (effectif - compteurs)  
2ème : Hockey 74 (effectif - compteurs)     10ème : Ducs de Dijon (effectif - compteurs)  
3ème : Dragons de Rouen (effectif - compteurs)     11ème : Chevaliers du Lac d'Annecy (effectif - compteurs)  
4ème : Hormadi d'Anglet (effectif - compteurs)     12ème : Drakkars de Caen (effectif - compteurs)  
5ème : Gothiques d'Amiens (effectif - compteurs)     13ème : Évry / Viry (effectif - compteurs)  
6ème : Ducs d'Angers (effectif - compteurs)     14ème : Sangliers de Clermont (effectif - compteurs)  
7ème : Rapaces de Gap (effectif - compteurs)     15ème : Scorpions de Mulhouse (effectif - compteurs)  
8ème : Etoile Noire de Strasbourg (effectif - compteurs)     16ème : Lions de Lyon (effectif - compteurs)  

 


Articles de la saison (2017-2018)

Rejouer à fond et profiter ! (22.08.17) Journée charnière (25.10.17) Festival offensif (15.01.18)
Rouen trébuche d'entrée (10.09.17) Pas bon pour les affaires (26.10.17) Fâcheuse déconvenue (22.01.18)
Rouen à la relance (17.09.17) Stabilité au classement (30.10.17) De l'art de se relancer (29.01.18)
2ème revers à domicile (25.09.17) Fâcheux revers (20.11.17) Rouen prend la main (18.03.18)
Un but et des promesses (09.10.17) Dans la tourmente (26.11.17) Sereine qualification (19.03.18)
Jamais 2 sans 3 ? (21.10.17) A dans dix jours ! (11.01.18) Inique clap de fin (27.03.18)
Jamais 2 sans 3 :) (22.10.17)    

 

 

 

 

 

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :