"Nil Satis Nisi Optimum"
Champions : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017, 2019 ...

U15 Bilan 2017-2018

 

Historiquement éliminés en demi-finale la saison dernière après 19 années consécutives de présences en finale, c'est un Dragon plein de revanche qui abordera l'édition 2017-2018 avec des ambitions retrouvées et la volonté de faire oublier une saison 2016-2017 de sinistre mémoire conclue sur cette morale dans le dernier article « De la morale de cette histoire que faudra-t-il retenir ? Que pour être légendaire, la créature jaune et noir ne peut se contenter de simplement réciter sa leçon que c'est avec le cœur et la raison que nait la passion. Que dans l'adversité, le Dragon ne se laissera jamais écharpé, malmené, vilipendé et que c'est la tête haute et le regard fier qu'il reviendra pour cracher ses flammes jaune et noir. Que lorsque la défaite d'un coup de faucheuse dissémine aux quatre vents les espoirs d'une troupe jaune et noir, il faut également savoir rendre grâce à ceux qui seront venu à bout du Dragon. Félicitations aux Coqs de Courbevoie et à l'Hormadi d'Anglet pour leur qualification, en leur souhaitant bon vent pour la finale ! »


Leçon retenue et fièrement assimilée pour les Dragons qui feront leur bout de chemin jusqu'à l'apothéose d'une finale disputée à Megève. Auparavant, c'est une première étape au sein d'une poule à huit qui attendra les rouennais. 14 matchs à disputer pour chaparder l'une des quatre places qualificatives en poule play-offs, 14 matchs pour ne pas se leurrer sur son réel niveau et aborder les phases finales avec résilience. Auteurs d'un bon début de saison salué par quatre victoires dont un probant 8-5 à Courbevoie, bourreau des Dragons la saison dernière, c'est non sans une certaine impatience que les Normands attendront leur premier traditionnel test face aux Gothiques d'Amiens. Un examen de passage obligatoire que les rouennais passeront avec réussite notamment au prix d'une deuxième tiers euphorique remporté 5-1 permettant à la formation jaune et noir de s'imposer 6 buts à 2. Prometteur. Pour autant, si les Dragons s'étaient montrés véhéments en dominant leur six premiers adversaires de la saison, la première anicroche surgira rapidement à la mi-novembre.


Au lendemain de l’Armistice, les Caennais déclenchaient les hostilités sur l'Ile Lacroix au terme d'une rencontre âpre qu'ils finiront par remporter sur le score de 3 buts à 2. Dès la semaine suivante, c'est l'équipe de Courbevoie qui viendra se rappeler sur les bords de Seine au bon souvenir des Dragons encore sous le coup du revers caennais. Une deuxième défaite de suite, cette fois sur le score de 5-8 qui se révèlera particulièrement salvatrice pour les Rouennais.

 

 

En effet, à ces deux défaites, une troisième ne sera jamais ajoutée dans cette première phase. Sans le savoir à ce moment là, les Dragons venaient de vivre leur dernière défaite en saison régulière. Ainsi, la réaction de ne se fera pas attendre. Lapidaires face à Évry / Viry (1-16) et Cergy (13-4), la démonstration ulcérée des Dragons prendra toute sa mesure avec un déplacement en Picardie qui permettra aux rouennais de frapper très fort en s'imposant sur le score fleuve et inédit de 14 buts à 6. Sur cette lancée euphorique, c'est à la première place de la poule que les rouennais boucleront leur première phrase, prenant au passage leur revanche sur les Drakkars Caennais à Caen La Mer (5-7 Un bilan de douze victoires en quatorze rencontres et une première place au classement devant Caen, Amiens, Évry / Viry, Courbevoie notamment payant la note avec une cinquième mettant un terme à leur aventure 2017-2018.

 

 

U15A (Zone Nord-Est)
" Poule Nord - Normandie - Ile de France " (Calendriers & résultats - Compteurs)  
1er :

Dragons de Rouen

(effectif - Statistiques) Meilleure attaque : Rouen avec 112 buts
2ème : Drakkars de Caen (effectif - Statistiques) Meilleure défense : Rouen avec 43 buts
3ème :

Gothiques d'Amiens

(effectif - Statistiques)
4ème :

Évry / Viry

(effectif - Statistiques) Meilleur compteur : Adam Maheut (Caen, 44 points)
5ème :

Coqs de Courbevoie

(effectif - Statistiques) Meilleur buteur : Adam Maheut (Caen, 27 buts)
6ème :

Jokers de Cergy

(effectif - Statistiques) Meilleur passeur : Noah Lazier (Caen, 18 passes)
7ème :

Boulogne / Meudon

(effectif - Statistiques) Joueur le + pénalisé : Youen Thos (Evry / Viry, 72 mn)
8ème :

Neuilly / Champigny

(effectif - Statistiques)
       
" Poule Est " (Calendriers & résultats - Compteurs)  
1er : Titans de Colmar (effectif - Statistiques) Meilleur compteur : Jérémy Miclo (Colmar, 57 points)
2ème : Phénix de Reims (effectif - Statistiques) Meilleur buteur : Jérémy Miclo (Colmar, 33 buts)
3ème : Etoile Noire de Strasbourg (effectif - Statistiques) Meilleur passeur : Jérémy Miclo (Colmar, 24 passes)
4ème : Ducs de Dijon (effectif - Statistiques) Joueur le + pénalisé : Hugo Miodowski (Reims, 72 mn)
5ème : Scorpions de Mulhouse (effectif - Statistiques)  

 

U15A (Zone Ouest)

U15A (Zone Sud-Est)

(Résultats & Classement - Compteurs)

(Résultats & ClassementCompteurs)
1er : Corsaires de Nantes
 

1er : Hockey 74

 
2ème : Ducs d'Angers
  2ème : Brûleurs de Loups de Grenoble
3ème : Albatros de Brest
 

3ème : Rapaces de Gap

 
4ème : Poitiers / Tours
  4ème : Hockey 74 (2)
 
5ème : Dogs de Cholet
  5ème : Sangliers de Clermont  
    6ème : Lyon / Roanne  
1er : Hormadi d'Anglet   7ème : Chevaliers du Lac d'Annecy  
2ème : Boxers de Bordeaux   8ème : Ours de Villard de Lans  
3ème : Taureaux de Feu de Limoges   9ème : Vipères de Montpellier  
4ème : Bélougas de Toulouse   10ème : Diables Rouges de Briançon  
5ème : Grands Ducs de Brive      
6ème : Font-Romeu / Narbonne      

 

Avec deux points d'avance au classement sur Caen et six sur Amiens, c'est avec un frugal pécule d'avance que les Rouennais aborderont la deuxième phase dite de play-offs avec au programme six nouvelles confrontations face aux trois qualifiés : Caen, Amiens et Évry / Viry avec comme dénouement une qualification directe en demi-finale pour le première au classement et une place en quart de finale pour les deux autres membres du podium. Court sera le suspense dans cette deuxième phase.

 

Adversaire le plus pressant, le Drakkar de Caen voyait sa coque se pourfendre méchamment avec une défaite 4-3 à Évry / Viry. Tandis que Rouen accumulait les succès (7-2 et 7-3 contre Évry / Viry, 8-3 et 7-3 face à Amiens), les Caennais laissaient échapper de précieux points notamment face à Amiens (match nul 6-6 et défaite 5-7) Caen lâchant prise face aux autres membres de la poule, les confrontations directes entre les deux équipes normandes tourneront également à l'avantage de la troupe jaune et noir qui s'imposait 10-1 à Rouen et 5-2 à Caen. Indéniablement en ces mois de février – mars, les Dragons avaient pris du volume et pouvaient espérer des lendemains chantant au moment de boucler cette deuxième phase à la première place avec une avance de 11 points sur Caen et 13 sur Amiens, les deux qualifiés en quart de finale.

 


Poule Nord-Est (Play-Offs)

Poule Nord-Est (Play-Down)

(Résultats & Classement - Compteurs)

(Résultats & ClassementCompteurs)
1er : Dragons de Rouen
(statistiques)

1er : Coqs de Courbevoie

(statistiques)
2ème : Drakkars de Caen
(statistiques) 2ème : Jokers de Cergy
(statistiques)
3ème : Gothiques d'Amiens (statistiques)

3ème : Boulogne / Meudon

(statistiques)
4ème : Evry / Viry
(statistiques) 4ème : Champigny / Neuilly (statistiques)

 

Dernière manche de l'épopée 2017-2018 avec les très attendues phases finales avec un premier tour en quart de finale où les Dragons ne seront que spectateurs. Dans le quart de finale sud-est, Grenoble et Gap, les deux qualifiés de la Poule A faisaient office de favoris face aux deux qualifiés de la Poule B, Reims et Colmar. Si la logique des « parieurs » sera respectée, les Brûleurs de Loups de Grenoble, champion de France en titre vivront un moment d'émotion désagréable lors de la deuxième journée avec une défaite 4 buts à 3 en prolongation face à l'étonnante équipe de Colmar. Alors que ce revers n'empêchera pas les Isérois de s’accaparer la première place de ce quart de finale devant les Rapaces de Gap et les Titans de Colmar, l'hégémonie grenobloise attendue sur ce tour n'aura pas été au rendez-vous.

 

Dans l'autre quart de finale, du coté nord-ouest, Amiens et Caen se retrouvaient confrontés aux vainqueurs des play-offs entre la poule D et la poule E à savoir les Corsaires de Nantes et l'incontournable et redouté Hormadi d'Anglet. Favoris du quart de final au regard de leurs précédents résultats, les Basques déjoueront bien malgré eux les attentes. Battus par Amiens lors de la deuxième journée, les joueurs d'Anglet ne pourront qu'occuper le poste de dauphin d'une équipe d'Amiens retrouvée et fière de présenter un bilan de trois victoires en trois rencontres. Derrière pour la dernière place qualificative pour la demi-finale rouennaise, c'est l'invité surprise nantais qui se faufilera à la troisième place. Confirmant ses lacunes entrevues lors de la phase play-offs, les Caennais se feront prendre au piège lors de la confrontation directe face à Nantes. Bien que menant 3-0 à l'issue du premier tiers, les Normands finiront par s'incliner 4 buts à 3 abandonnant au passage leur rêve de se qualifier en demi-finale à Rouen.



¼ de Finale Ouest (13-14-15 avril 2018)

¼ de Finale Est (13-14-15 avril 2018)

(Résultats & Classement - Compteurs)

(Résultats & ClassementCompteurs)
1er : Gothiques d'Amiens
(statistiques)

1er : Brûleurs de Loups de Grenoble

(statistiques)
2ème : Hormadi d'Anglet
(statistiques) 2ème : Rapaces de Gap
(statistiques)
3ème : Corsaires de Nantes
(statistiques)

3ème : Titans de Colmar

(statistiques)
4ème : Drakkars de Caen
(statistiques) 4ème : Phénix de Reims
(statistiques)

 

Eliminés à ce stade de la compétition la saison dernière dans la même configuration sur l'Ile Lacroix, c'est sous pression que les Dragons aborderont leur demi-finale aux cotés de Amiens, Anglet et Nantes. Même si la peur de se prendre les patins dans le tapis glacé des bords de Seine était un brin dissipé par un premier succès décroché 6 buts à 2 face aux Gothiques d'Amiens, la perspective de jouer la deuxième rencontre face aux Basques d'Anglet avait de quoi inquiéter les rouennais. Et de fait, congelés par l'enjeu, les Dragons mettront presque quarante minutes à se jeter à pleine dent dans ce choc de la demi-finale. 40 minutes, une éternité qui laissera les temps à Anglet de mener 3-0 à l'issue des deux premières périodes. Même si la réaction rouennaise sera belle et fédératrice durant le dernier tiers, les Dragons ne parviendront pas à renverser l'accrocheuse équipe d'Anglet qui finira par s'imposer 3 buts à 2. Une victoire, une défaite et un match décisif à jouer face à Nantes. Un scénario identique à la saison précédente pour des Dragons ballotés. Avec la volonté de s'inspirer de Courbevoie qui décrochera le scalp du Dragon, les Corsaires de Nantes espéraient profiter des angoisses rouennaises et du traumatisme de la saison dernière. Il n'en sera finalement rien. En l'espace de dix minutes l'affaire était pliée, le temps pour les Dragons de mener 4 buts à 1, la victoire entre les dents, les seino-marins ne la lâcheront pas et s'envoleront vers un serein succès 11-4 face à de courageux nantais. Qualifiés en finale en compagnie d'Anglet, les Dragons pouvaient désormais aborder la préparation des finales disputées à Megève où ils retrouveront les deux qualifiés de l'autre demi-finale : Grenoble et Hockey 74.


En effet, à l'instar des rouennais, exempté de quart de finale, les joueurs de Hockey 74 mettront à profit la demi-finale disputée à la patinoire de Pole Sud pour effectuer une incroyable démonstration de force. Etrillant Colmar (14-5) à la première journée, démantibulant Gap à la deuxième journée (7-2), Hockey 74 frappera fort et se montrera sans partage au moment d'aborder sa dernière rencontre face à Grenoble et un très large succès 9 buts à 1. De quoi mettre une belle grosse étiquette de favoris à Hockey 74 omniprésent dans cette demi-finale plaçant dans la pénombre, le champion de France en titre, Grenoble qualifié également grâce à ses succès 7-2 face à Gap et 4-3 face à Colmar.


1/2 Finale Ouest (20-21-22 avril 2018)

1/2 Finale Est (20-21-22 avril 2018)

(Résultats & Classement - Compteurs)

(Résultats & ClassementCompteurs)
1er : Hormadi d'Anglet (statistiques)

1er : Hockey 74

(statistiques)
2ème : Dragons de Rouen
(statistiques) 2ème : Brûleurs de Loups de Grenoble
(statistiques)
3ème : Corsaires de Nantes
(statistiques)

3ème : Rapaces de Gap

(statistiques)
4ème : Gothiques d'Amiens
(statistiques) 4ème : Titans de Colmar
(statistiques)


 

Dernier round, dernière vague de trois matchs et un bilan agréable affiché par les Dragons avant la finale mégevane. En 23 rencontres déjà jouées depuis le début de la saison, à 20 reprises les rouennais auront été en mesure de s'imposer. Toutefois, à l'orée d'aborder le dernier rendez-vous de la saison, bien que rassurant, le bilan rouennais ne pesait pas lourd dans la balance, la moindre défaite pouvant hypothéquer toute chance de toucher du bout de la crosse leur rêve en or à commencer par la première opposition face à Anglet, vainqueur des Dragons en demi-finale lors du tour précédent. Alors qu'en match d'ouverture, Hockey 74 s'imposait 3-2 face à Grenoble compilant au passage son 24ème succès de la saison en 25 rencontres, les Dragons, de leur côté, posaient le décor avec volupté, faisant passer le message tonitruant qu'il faudrait compter sur eux pour ce dernier tour 2017-2018. Ainsi, au prix d'un début de match euphorique qui leur permettait de mener 5-0 à la mi-match, les rouennais ne feront qu'une bouchée des Basques. A la sirène finale, contre toute attente, les joueurs de Nordine Mahdidi venaient de s'imposer sur le score sans partage de 7-2.


Sans se bercer de douces illusions, c'est la tête froide que les Dragons aborderont leur deuxième rencontre face à Grenoble, faut-il le rappeler, champion de France en titre. Dans le mano a mano qui l'opposait à Hockey 74, Rouen se devait de répondre aux locaux qui venaient de s'imposer 3-0 face à Anglet. Face aux Brûleurs de Loups, le message sera à nouveau limpide. 20 minutes, 1 tiers, 6 buts dont quatre pour le seul Théo Quitteville qui finira à sept buts sur l'ensemble de la rencontre, un véritable exploit en finale U15. Fort de ce constant, les Brûleurs de Loups ne pèseront guère dans la balance face à un adversaire jaune et noir totalement décomplexé et libéré. Une multitude d'opportunités offensives qui offriront la victoire aux rouennais sur le score prolixe de 10-2. Arrivée en Haute-Savoie sur la pointe des patins, Rouen faisait désormais office d'acteur principal pour contrarier l'hégémonie de l'ogre Hockey 74. Exquise dernière rencontre que la confrontation entre ces deux formations qui donnera lieu à l'apothéose de la saison au terme d'un scénario rocambolesque. C'est une finale en trois temps qui se déroulera sur la glace du palais des Sports de Megève. Une première période totalement à l'avantage des locaux ponctués de trois buts, une deuxième diamétralement opposée avec trois buts pour les visiteurs et un dernier tiers qui emmènera tout le monde jusqu'au bout du suspense de la séance des tirs aux buts. En effet, à 3-3 après quarante minutes, aucun des deux formations ne parviendra à se départager, si en prenant l'avantage après cinq minutes de joueur dans la troisième tiers, les Dragons pensaient avoir fait le plus gros, l'égalisation à 4-4 à cinq minutes de la sirène finale relancera la rencontre. Une prolongation vierge de but plus tard, les deux formations finiront par se départager lors de la cruelle séance de tirs aux buts. Un ultime suspense, une ultime empoignade... Une dernière salve pour les gardiens qui devaient faire face aux meilleurs artilleurs de la saison . Une première tentative manquée du coté des Dragons, même sort pour Hockey 74. Sur la deuxième vague, Théo Quitteville parvenait à marquer alors que le tireur haut-savoyard manquait la sienne. Troisième tentative pour Rouen qui ne parvenait pas à tuer le match et une dernière chance pour Pierre Tollet qui devait absolument vaincre Paul Caput pour entretenir l'espoir.... Gigantesque explosion de joie sur le banc jaune et noir au moment où le portier rouennais faisait l'arrêt offrant aux Dragons le neuvième titre de leur histoire en U15. Une apothéose en or pour des Dragons revenus d'entre les morts après une saison 2017-2018 décevante, tel le phénix renaissant de ces cendres.


Finale (27-28-29 avril 2018) (Résultats & Classement - Compteurs)

 

1er : Dragons de Rouen
(statistiques)    
2ème : Hockey 74
(statistiques)    
3ème : Brûleurs de Loups de Grenoble
(statistiques)    
4ème : Hormadi d'Anglet
(statistiques)    


 



Vous avez aim cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :