"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20:

U17 Exc Rouen, champion sobrement


Alors que plus tôt dans la soirée, Mulhouse / Colmar avait fait les affaires des Dragons en s'imposant 9-7 face à Toulouse, au moment d'aborder leur deuxième rencontre du carré final U17 Excellence face à l'association Chambéry / Valence, les Dragons de Rouen (2) avaient la possibilité d'être sacré dès le deuxième soir à condition de prendre le dessus sur les joueurs de la montagne.


Et de suspense, il ne sera guère longtemps question. En dix minutes l'affaire est pliée, le temps pour les Dragons de se jeter à pleins poumons à l'offensive fissurant totalement l'arrière garde de Chambéry. Une première banderille pour Jean Boitheauville en avantage numérique (01'50), une réplique en infériorité numérique pour Léo Compignie (05'39), le séisme jaune et noir faisait des dégats et ravageaient tout sur son passage à l'image de Konstantin Kebets (07'21), Jonas Lemetais (07'52) et enfin Léo Compignie (10'41) qui portaient le score à 5-0 après seulement une dizaine de minutes de jeu. Si Chambéry / Valence tentait bien de réagir en ramenant le score à plus juste proportion via Marius Roudadoux (13'23), le retour en grâce des éléphants ne faisait qu'exciter l'appétit d'un Dragon meurt-de-faim qui poursuivra sa moisson de buts jusqu'à la sirène du premier tiers, Tomas Simonsen (16'57) et Charles Crevon (18'11) complétant le score à 7-1 au bout de vingt minutes de jeu.


Reprenant le jeu là où ils l'avaient laissé, c'est sur un but que les Dragons de Rouen (2) débutaient leur tiers médian sous l'impulsion de Konstantin Kebets en infériorité numérique (21'11) Au cours d'une période où nombreuses seront les interruptions de jeu consécutives à des coups de sifflet de l'arbitre (30'03, 31'21, 33'59), les joueurs de Chambéry / Valence parviendront à réduire le score par l'intermédiaire de l'ex-annecien Rémy Gros-Daillon (34'03) Une goutte d'eau offensive tant il manquait un océan de but aux joueurs de Savoie pour revenir à parité face à une équipe rouennaise qui pouvait regagner le vestiaire en menant 8 buts à 2. Fortement tributaire et dépendante de sa ligne évoluant en U17 Elite, nul doute que sans cette dernière, la destinée de cette équipe U17 Excellence aurait été tout autre, quoiqu’il en soit c’est vers le titre de champion de France que les rouennais se dirigeaient avec allégresse au moment d’aborder le troisième tiers alors que Léo Compignie (42'36), Konstantin Kebets (47'27) et Tomas Simonsen (47'44) se succédaient en l'espace de quelques minutes pour porter le score à 11-2.


Certes, sans grand enthousiasme, Chambéry / Valence, courageusement, parvenait à réduire le score par l'intermédiaire de Théo Plan en avantage numérique (3-11 à 51'20) avant de récidiver quelques minutes plus tard cette fois par Luka Quilichini (55'00) mais rien ne semblait pouvoir empêcher les Dragons de filer vers un deuxième titre consécutif en U17 Excellence d'autant plus qu'avant l'annonce de la dernière minute de jeu dans cette rencontre, Tomas Simonsen mettait un point d'honneur à rejoindre Léo Compignie et Konstantin Kebets dans le camp des joueurs ayant signé le triplé sur cette rencontre parachevant le succès des Dragons sur le score de 12-4. Sans fioritures, c'est en toute sobriété que les Dragons rejoindront le vestiaire avant de préparer leur dernière rencontre de la saison face aux Belougas de Toulouse-Blagnac.

 


Finale U17 Excellence (27-28-29 avril 2018, Toulouse) (résultats & classement // compteurs)


Chambery / Valence vs Dragons de Rouen (2) 4-12 (1-7 / 1-1 / 2-4) (feuille de match)

01'50, 0-1, Rouen (2) : Jean Boitheauville (Mathieu Boitheauville, Jonas Lemetais) [ 5 contre 4 ]

05'39, 0-2, Rouen (2) : Léo Compignie (sans assistance) [ 4 contre 5 ]

07'21, 0-3, Rouen (2) : Konstantin Kebets (Julien Chaumont)

07'52, 0-4, Rouen (2) : Jonas Lemetais (Konstantin Kebets, Léo Compignie)

10'41, 0-5, Rouen (2) : Léo Compignie (Konstantin Kebets)

13'23, 1-5, Chambéry / Valence : Marius Roudadoux (Théo Plan)

16'57, 1-6, Rouen (2) : Tomas Simonsen (Antoine Margulies, Valentin Trichet)

18'11, 1-7, Rouen (2) : Charles Crevon (Anthony Demay)

21'11, 1-8, Rouen (2) : Konstantin Kebets (Tomas Simonsen) [ 4 contre 5 ]

35'03, 2-8, Chambéry / Valence : Rémy Gros-Daillon (Nicolas Lopes)

42'36, 2-9, Rouen (2) : Léo Compignie (Konstantin Kebets)

47'27, 2-10, Rouen (2) : Konstantin Kebets (Léo Compignie)

47'44, 2-11, Rouen (2) : Tomas Simonsen (Sophian Levasseur)

51'20, 3-11, Chambéry / Valence : Théo Plan (Alban Chabrolle, Marius Roudadoux)

55'00, 4-11, Chambery / Valence : Luka Quilichini (Marius Roudadoux)

58'53, 4-12, Rouen (2) : Tomas Simonsen (Jean Boitheauville) [ 5 contre 4 ]

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :