"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U17 Exc Mulhouse se relance !


Au lendemain d'une partie folle remportée 6-5 en prolongation face à Chambéry / Valence (lire par ailleurs), les Belougas de Toulouse-Blagnac pour leur deuxième match du carré final U17 Excellence avaient l'occasion, face à Mulhouse / Colmar, de se placer dans une situation idéale pour le titre à condition bien évidemment de prendre l'ascendant sur des alsaciens bien décidés à faire oublier leur lourd revers de la veille face aux Dragons 2-7 (lire par ailleurs)


Malheureusement pour les locaux, il ne faudra qu'à peine deux minutes pour voir l'ouverture du score pour les joueurs de l'Est. Une première pénalité coupable toulousaine (02'25) et l'association Mulhouse / Colmar en profitait pour inscrire le premier but via son meilleur buteur Adam Benzaid, auteur de son 35ème but de la saison (02'35) Doublant la mise dans la foulée par Léo Studer (04'37), difficile d'envisager meilleur départ pour les Alsaciens qui menaient déjà 2-0 alors que les cinq premières minutes de la rencontre n'étaient pas encore terminées. Faisant clairement les affaires des Dragons au classement, les Scorpions se montraient particulièrement piquants en ce début de rencontre à tel point que cinq minutes après le deuxième but alsacien, Maixent Randon se chargeait d'exécuter une troisième fois l'infortuné gardien occitan Vincent Bouchy (09'56) Et malheureusement pour ce dernier, son affaire n'était pas terminée en ce premier tiers. Alors que les prisons successives (12'15 & 12'38) appesantissaient le rythme de la rencontre, à l'approche des cinq dernières minutes de la période, Renaud Studer enfonçait densément le clou en ajoutant un piquant quatrième but (14'47) clôturant la marque du premier tiers.


A la reprise, c'est la réduction du score de César Lafitte en avantage numérique (20'40) qui redonnait de l'allant à la formation toulousaine (20'40) Alors que la veille, Chambery / Valence était parvenu à combler à plusieurs reprises l'écart au score avant de s'incliner en prolongation, du coté de l'Occitanie, on se prenait à rêver de pareil destinée face à des alsaciens bien en place et sérieux. Et on s'y employait du coté du TBHC qui profitait d'un contre pour ramener le score à 4-2 par l'intermédiaire de William Gonzalez (25'48) Soutenus par les tribunes de la patinoire Jacques Reynaud, chaque occasion toulousaine donnait lieu à un élan d'enthousiasme des tribunes alors que Noah Bean pour Mulhouse tentait de juguler l’hémorragie en portant le score à 5-2 (27'07) Jusqu'alors plutôt sage, la partie sombrait dans la déraison. Au troisième but de Toulouse signé par Evan Chappa (27'58), Jérémy Miclo répondait pour Mulhouse (28'29) Désormais rendue à 3-6 pour Mulhouse / Colmar la partie effrénée finissait par retrouver un brin de sérénité jusqu'au terme d'un deuxième tiers qui restera en l'état.


Plus poussif que l'opus précédent, le début du dernier tiers n'empêchait pas les Toulousains à continuer d'espérer dans cette rencontre en dépit de trois buts de retard, à l'image de William Gonzalez qui réduisait à nouveau la marque, cinq minutes après le premier palet jeté sur le glaçon (45'15) Mais là encore, les Mulhousiens se montraient résolument intraitables et contrariant, Léo Studer se chargeant de doucher à nouveau les espoirs toulousains (47'27) Des dix minutes du début de la rencontre qui auront permis aux Mulhousiens de mener de trois buts, il ne restait plus qu'un avantage à défendre bec et ongles pour les Alsaciens. Victimes d'un gros retard à l'allumage, les joueurs de Benoit Pourtanel, courageux, n'auront eu de cesse que de tenter de revenir au score, inlassablement sans se soucier des contre-offensives mulhousiennes qui brisaient systématiquement leur envie de retour. Et le courage et l'abnégation toulousain seront récompensés au moins en partie au moment d'aborder le sprint finale. Cette fois, Mulhouse se montrait dans l'incapacité de sceller enfin son destin dans ce match et Toulouse-Blagnac en profitait pour incendier son propre glaçon avec deux buts coup sur coup, l'un pour César Lafitte (48'06), l'autre pour Pierre Bye (47'44) qui avaient le mérite de relancer totalement la partie à 6-7. Sentant le bon coup, Benoît Pourtanel prenait son temps mort à la fois pour calmer ses chérubins électrisés et préparer le plan de bataille pour l'assaut final. Hélas pour l'emblématique entraîneur toulousain, Léo Studer pour Mulhouse relançait les Scorpions au moment le plus opportun (6-8 à 49'07) Auteur du triplé, en cas de succès des siens, l'attaquant mulhousien aura fortement contribué à la réussite offensive de son équipe à quelques minutes de la fin de la rencontre. « Quelques », il fallait le dire vite tant cette rencontre possedée pouvait encore livrer d'incroyables rebondissements en dix minutes. Hélas de belle histoire pour les Occitans, il n'y aura pas, implaccable, Mulhouse / Colmar parviendra à s'extirper de cette situation compliquée. Même si en avantage numérique, Kylian Codevelle parvenait à réduire le score à nouveau à l'approche des deux dernières minutes de la rencontre (57'34), Mulhouse / Colmar aura le dernier mot en ajoutant un neuvième et dernier mot à trois secondes de la fin par Ivan Esipov, concluant une rencontre folle permettant la victoire de Colmar / Mulhouse sur le score de 9 buts à 7.



Finale U17 Excellence (27-28-29 avril 2018, Toulouse) (résultats & classement // compteurs)


Belougas de Toulouse vs Mulhouse / Colmar 7-9 (0-4 / 3-2 / 4-3) (feuille de match)

02'35, 0-1, Mulhouse / Colmar : Adam Benzaïd (Joachim Sonnet, Ivan Esipov)

04'37, 0-2, Mulhouse / Colmar : Léo Studer (Thomas Ackermann, Adam Benzaïd)

09'56, 0-3, Mulhouse / Colmar : Maixent Randon (sans assistance)

14'47, 0-4, Mulhouse / Colmar : Renaud Studer (Maixent Randon, Noah Bean)

20'40, 1-4, Toulouse-Blagnac : César Lafitte (Jules Bouisse) [ 5 contre 4 ]

25'48, 2-4, Toulouse-Blagnac : William Gonzales (Jules Bouisse)

27'07, 2-5, Mulhouse / Colmar : Noah Bean (Jérémy Miclo, Léo Studer)

27'58, 3-5, Toulouse-Blagnac : Evan Chappa (Valentin Audisio, Alexeï Courtheoux)

28'29, 3-6, Mulhouse / Colmar : Jérémy Miclo (Leo Studer)

45'15, 4-6, Toulouse-Blagnac : William Gonzalez (Valentin Audisio)

47'25, 4-7, Mulhouse / Colmar : Léo Studer (Ilann Fischer)

47'44, 5-7, Toulouse-Blagnac : Pierre Bye (Camille Mutte)

48'06, 6-7, Toulouse-Blagnac : César Lafitte (Jules Bouisse, Alexeï Courtheoux)

49'07, 6-8, Mulhouse / Colmar : Léo Studer (Jérémy Miclo, Thomas Ackerman)

57'34, 7-8, Toulouse-Blagnac : Kylian Codevelle (Pierre Bye) [ 5 contre 4 ]

59'57, 7-9, Mulhouse / Colmar : Ivan Esipov (sans assistance)

 





Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :