"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U15A Nantes trouble les cartes...


Pas nécessairement très heureux de la défaite des Dragons face à l'Hormadi d'Anglet, les Gothiques d'Amiens avaient le privilège de clôturer cette deuxième journée des ½ Finales U15 normandes face aux Corsaires de Nantes. Pour la troupe picarde, la situation au classement semblait relativement complexe avec la nécessité absolue de s'imposer pour la dernière journée face à Anglet avec néanmoins une série de « si » inquiétants. Ainsi, en cas de victoire des Corsaires de Nantes sur Rouen pour la troisième journée, une simple victoire amiénoise sur Anglet suffirait pour se qualifier, en cas de succès Rouennais sur Nantes, pour les joueurs d'Olivier Duclos, le défi serait de taille avec l'obligation de s'imposer avec au moins trois buts d'écart face aux Basques. Restait encore l'hypothèse d'une égalité à trois entre Nantes, Rouen et Amiens à la dernière journée mais avant de se prendre la tête avec autant de considérations, une victoire des Gothiques face à Nantes était souhaitable au risque cette fois de sortir définitivement Amiens de la course à la finale.


Et malheureusement pour les Gothiques la première période de la rencontre s'avèrera terriblement décevante alors que passée la deuxième partie du tiers, les Corsaires de Nantes enflammaient le glaçon de l'Ile Lacroix en ouvrant le score par l'intermédiaire de Kylan Metzner en infériorité numérique (09'42) Toujours chauds bouillants face à des Gothiques étonnamment les patins vissés dans le béton, les Nantais profiteront des dernières minutes de la période pour enfoncer le clou sèchement : Théo Hébrard en avantage numérique (16'18), Valentin Motreff dans la foulée (18'33) Au moment où la sirène signalant le décès du première tiers retentissait, les Corsaires de Nantes se taillaient la part du lion à 3-0.


A la reprise, c'est une toute autre rencontre qui débutait avec le début de la révolte amiénoise. Symbolisé par le but de Yaïno Adamczak (25'04), le renouveau amiénois semblait au goût de ce début de deuxième période. Et de fait, la période sera longue, très longue pour les Corsaires qui passeront une très grande partie de la période à défendre la cage de Tristan Mareschal qui se montrera particulièrement précieux pour les siens en repoussant de nombreuses tentatives rouge et noir. Pour autant, il ne pourra rien sur le deuxième amiénois enregistré par l'inévitable Colin Delatour (35'55) électrisant un peu plus la formation picarde prête à égaliser. Et d'égalisation, il y a aura pour Amiens... Malheureusement pour eux, le but sera injustement invalidé, le palet rentré était ressorti de la mitaine par le portier nantais, un brin filou sur l'affaire. Quoiqu'il en soit, il restait encore une période, vingt minutes à disposition pour qu'Amiens revienne au score.


C'est d'ailleurs sur un gros rythme que la formation amiénoise abordera cette ultime manche. Insufflant de l'énergie sur la glace, bousculant les Nantais physiquement, la pression rouge et noir d'entrée de jeu était bien réelle et frôlera son paroxysme sur la séquence suivante en avantage numérique (45'39) Alors que les partisans amiénois tentaient de déjouer le sort en répétant instamment que « ça allait rentrer », Tristan Mareschal intraitable n'en démordait pas et se montrait intraitable en se jetant sur chaque palet pour empêcher le retour amiénois à 3-3. De longues minutes où les uns trembleront devant les nombreuses attaques amiénoises, les autres continuant de pousser pour retrouver la parité. Une fin de match tout suspense entre deux belles équipes qui se livraient un implaccable et incertain combat jusqu'au temps mort demandé par le banc amiénois pour permettre la sortie de son portier. Un ultime rush, d'ultimes secondes intenses jusqu'à la délivrance pour l'équipe de Nantes qui pouvaient dresser une statue à leur gardien tant il aura massif sur cette partie.


½ Finale U15 (Samedi 20 avril 2018, Rouen – Ile Lacroix)


Gothiques d'Amiens vs Corsaires de Nantes 2-3 (0-3 / 2-0 / 0-0)

09'42, 0-1, Nantes : Kylan Metzner (Valentin Motreff) [ 4 contre 5 ]

16'18, 0-2, Nantes : Théo Hebrard (Antonin Stephan, Matthieu Rouxel) [ 5 contre 4 ]

18'33, 0-3, Nantes : Valentin Motreff (Ewen Martel, Matthieu Rouxel)

25'04, 1-3, Amiens : Yaïno Adamczak (Pierre Garnier, Antoine Salomez)

35'55, 2-3, Amiens : Colin Delatour (Ilies Djemel)




Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :