"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20:

U15A Anglet, le nouveau taulier...

 

Manquant de peu le titre la saison dernière à domicile lors du final four qui permettra à Grenoble de conserver ton titre chez les U15, les Basques d'Anglet, médaillés d'argent en titre, tout comme la saison dernière, se déplaceront sur les bords de Seine pour tenter de décrocher leur place en finale. Après les Corsaires de Nantes, hier (lire par ailleurs), le moment est venu de s'intéresser à l'un des adversaires des rouennais pour cette demi-finale disputée tout le week-end à la patinoire de l'Ile Lacroix avec l'Hormadi d'Anglet, vieil habitué des joutes en play-offs en U15.


Le renouveau basque...

Place forte en Minime à la fin des années 1990 et au début des années 2000 avec cinq places sur six carré finaux minime entre 1997 et 2003 avec à la clef l'une des trois médailles remportée par le club d'Anglet (bronze en 2000 et 2016, argent en 2017), entre 2004 et 2013, les affaires basques en U15 se montreront nettement moins florissantes. Tantôt non qualifés en play-offs, tantôt éliminé en huitième de finale, en dix saisons, l'Hormadi d'Anglet ne connaîtra que trois qualifications en quart de finale, sans jamais être en mesure de passer le cut pour la demi-finale. Pour autant, devenu lambda, le club basque fera un retour fracassant sur la scène U15 à partir de 2014 avec un retour en demi-finale à Amiens qui les laissera néanmoins à la quatrième place. Notamment sous la houlette de Nicolas Carry de retour à la glace après un passage au roller chez les Artzak d'Anglet, un nouvel élan s'opère du coté du pays basque avec des résultats qui feront d'Anglet l'un des concurrents les plus sérieux à une place en finale : ½ Finaliste en 2015, finaliste en 2016 et 2017, il est fort à penser que les joueurs de l'Hormadi se déplaceront en Normandie avec la ferme intention de faire la passe de trois en finale notamment après une saison régulière sans fausses notes.


Domination sans partage au sud-ouest...

Souvent résumé à un duel entre Anglet et Bordeaux, la poule Sud-Ouest 2017-2018 n'aura même pas eu ce suspense là tant Anglet aura dominé sa saison régulière sans le moindre partage. Avec 15 victoires en autant de rencontres, impossible de faire mieux pour les jeunes joueurs de Nicolas Carry qui sortiront en prime une différence de buts de +137 avec seulement 9 buts pris en 15 rencontres. Heureuse donc l'équipe de Bordeaux, deuxième au classement qui aura réussi « l'exploit » de marquer trois buts aux basques en trois rencontres avec, néamoins, trois belles ronflées : 12-1, 6-2, 11-0. Saisissant. Nécessairement qualifés à la première place avec douze points d'avance sur son dauphin girondin, Anglet devra tout de même passé en match de barrage face aux Ducs d'Angers, une rencontre rapidement expédiée sur le score de 6-3 envoyant l'Hormadi en quart de finale à domicile.


Quart de finale maitrisé...

Au regard de son statut de double finaliste en cours, en faisant la fine bouche ou par boutade, on pourrait presque trouver les résultats du quart de finale à la maison en deça des attentes. Solides pour leur première rencontre face à Nantes notamment au cours d'un premier tiers rondement mené sur le score de 3-0, Anglet parviendra à s'imposer sur le score de 7-3 en laissant néanmoins revenir en partie les ligériens à 3-2. Schéma à l'identique le lendemain face aux Gothiques d'Amiens avec cette fois une conséquence directe pour le classement. Commençant fort le tiers en menant 2-0 au bout de vingt minutes, au prix d'un deuxième tiers intense ponctué de trois buts, Amiens retournera la partie pour mener 3-2 au début de l'ultime manche. Si Anglet parviendra à son tour à renverser le match en menant 4-3 puis 5-4, par deux fois ils finiront par se faire rejoindre jusqu'au dénouement en prolongation à 5-6 qui sourira aux Gothiques d'Amiens. Un « mini faux pas » qui n'empêchera pas les joueurs de Nicolas Carry d'assurer la deuxième place au classement derrière Amiens lors de la dernière journée en dominant logiquement une équipe de Caen démobilisée sur le score de 8-2, Enzo Carry, le fer de lance de l'attaque basque terminant son tournoi avec un total de quinze points (huit buts et sept passes) en trois rencontres. Joli !



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :