"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20:

U17 Renversant !


« Et le prix de la meilleure rencontre à suspense de la saison est remis à.... «  S'il existait un tel prix, nul doute que les Dragons rouennais l'obtiendraient sans constestation possible tant le scénario invraisemblable de la deuxième manche des quarts de finale face à Anglet aura donné lieu à quelques sueurs froides y compris aux plus convaincus.


De tous les scenarii envisagés avant la rencontre celui qui se déroulera au premier tiers de cette deuxième manche face aux Basques d'Anglet était le pire possible. Déjà malmenés la veille avec une courte défaite 3-4, les rouennais, avec un but de débours à l'entame du deuxième acte, espéraient tuer dans l'oeuf les espoirs de qualification basque en ouvrant le score rapidement par l'intermédiaire de Léo Compignie particulièrement volontaire tout au long de la rencontre (06'47) Malheureusement, de ce début de match particulièrement intense du coté jaune et noir, il n'en restera pas grand chose à la première sirène. Un tempête basque soufflera sur la banquise jaune et noir le reste de la période alors que Théo Larroque (13'18), Jon Vitelli (17'03) et Jules Boscq (18'00) se succédaient pour percer le cœur du Dragon en compilant trois buts faisant virer Anglet à 3-1 à la première pause.


3-1 à l'entame du deuxième tiers, 7-4 au score cumulé, trois buts de retard pour accrocher ne serait-ce que la prolongation, à quarante minutes du terme de la rencontre, périlleuse était la situation des rouennais d'autant plus qu'avant la mi-match, Jules Boscq profitait d'un bon travail de Théo Larroque pour porter la marque à 4 buts à 1 (27'14) Electrocardiogramme plat, heure du décès : 27 mn 14 dans le deuxième tiers. Et pourtant, ce n'est pas le tunnel vers la lumière blanche que le Dragon U17 franchira, il s'y refusera et reviendra d'entre les morts avec « couilles, cœur, courage » Jamais la règle des 3C affichée dans le vestiaire des Dragons avant la rencontre n'aura autant porté cette équipe là à l'image d'un Yannis Cherkaoui, déchainé, qui réduisait la marque à 2-4 avant la fin du deuxième tiers (34'51), prémice d'un vent de folie jaune et noir qui renversera tout sur son passage dans le troisième tiers.


Congelés par la peur de perdre pendant cinq périodes, c'est, cette fois, animés par la volonté de gagner que les Dragons arborderont le dernière acte d'une tragédie qui se transformera en peu à peu en anthologie jaune et noir. Le troisième but électrisant le banc rouennais (48'28), sur la banquise jaune et noire, ce ne sont plus des individus portant le maillot de Rouen qui patinaient mais une équipe que rien n'empêchera d'atteindre ses objectifs. De Killian Siourt dans sa cage, pas nécessairement à la fête depuis le début de la série, qui se montrait néanmoins décisif en empêchant les basques de se remettre dedans, à l'attaquant Yannis Cherkaoui auteur du but du 4-4 (52'21) en passant par le capitaine jaune et noir Joseph Broutin, rageur, qui apportait le 5-4 à quelques secondes de la sirène finale (58'29) Tous, individuellement se nourriront de cette nouvelle dynamique pour faire voler les belles certitudes basques en allant arracher la prolongation.


Neuf secondes, neuf petites secondes seront nécessaire pour en finir avec insoutenable suspense. Dans cette série, il fallait un vainqueur et il sera jaune et noir. On ne pourra que saluer le talent de cette équipe d'Anglet, solidaire, acccrocheuse, généreuse qui aura pousser Rouen dans ses derniers retranchements mais c'est bel et bien Tomas Simonsen qui décochait la flèche victorieuse dans la prolongation (60'09) provoquant un sentiment de libération digne d'une finale alors que l'aventure ne fait que commencer pour cette équipe U17 rouennaise.



U17 Elite (¼ de Finale, match 2, dimanche 18 mars 2018) (tableau des play-offs)

Dragons de Rouen vs Hormadi d'Anglet 6-4 (1-3 / 1-1 / 3-0 / 1-0)

06'47, 1-0, Rouen : Léo Compignie (Charles Carabasse, Maxime Durand)

13'18, 1-1, Anglet : Théo Larroque (sans assistance)

17'03, 1-2, Anglet : Jon Vitelli (Paul Larre)

18'00, 1-3, Anglet : Jules Boscq (sans assistance)

27'14, 1-4, Anglet : Jules Boscq (Théo Larroque)

34'51, 2-4, Rouen : Yannis Cherkaoui (Joseph Broutin)

48'28, 3-4, Rouen : Joseph Broutin (Charles Carabasse, Arthur Papeil) [ 5 contre 4 ]

52'21, 4-4, Rouen : Yannis Cherkaoui (Pierre Pelletreau)

58'29, 5-4, Rouen: Joseph Broutin (Yannis Cherkaoui)

60'09, 6-4, Rouen : Tomas Simonsen (Joseph Broutin, Charles Carabasse)

 

U17 Elite (¼ de Finale, samedi 17 & dimanche 18 mars 2018)

Rapaces de Gap bat Etoile Noire de Strasbourg 2-2 / 1-0

Brûleurs de Loups de Grenoble bat Ducs d'Angers 3-4 / 8-1

Dragons de Rouen bat Hormadi d'Anglet 3-4 / 6-4 ap

Hockey 74 bat Gothiques d'Amiens 2-2 / 2-1

 

U17 Elite (½ Finale, samedi 24 & dimanche 25 mars 2018)

Rapaces de Gap vs Hockey 74

Brûleurs de Loups de Grenoble vs Dragons de Rouen




Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :