"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20:

U17 En ballottage...


Redondance dans les discours toute cette semaine du coté de la Normandie, le quart de finale rouennais face aux Basques d'Anglet n'aurait sans doute rien d'une sinécure pour des Dragons, surs d'une seule chose, qu'il leur faudra batailler ferme pour mettre hors-jeu une équipe de l'Hormadi toujours compliquée à bouger.


Et de fait dans la première des deux oppositions face aux Basques, il faudra patienter un long moment pouvoir la situation se décanter. Si d'entrée de jeu, les Dragons se montraient heureux en ouvrant le score rapidement en avantage numérique sur une tentative de Pierre Pelletreau convertie au rebond par Kaylian Leborgne (1-0 à 02'02), les pendules étaient remises aussitôt à l'heure, toujours en avantage numérique, cette fois par Enzo Carry pour Anglet (1-1 à 02'55) Comme un symbole d'une série à l'issue incertaine tout au long de la partie les deux formations s'échangeront les amabilités au tableau d'affichage. C'est ainsi qu'à l'entame du deuxième tiers, Jules Boscq (24'15) créait une brèche dans les certitudes rouennaises en portant la marque à 2-1. Alors que pour la première fois de la rencontre, les Dragons se retrouvaient en déficit au tableau des scores, rapidement la réaction jaune et noir permettra aux locaux de se relancer.


En l'espace de quelques secondes avant la mi-match, la partie basculait à nouveau. Sous l'impulsion de Yannis Cherkaoui en avantage numérique d'un lancer plein axe (26'02), les dragons repartaient de plus belle, à peine deux minutes après le deuxième but basque. Trois minutes plus tard, c'est Tomas Simonsen qui trouvait le chemin des filets pour le 3-2 (29'10) Si dans les tribunes, on espérait que la partie jaune et noire était enfin lancée et que les Dragons venaient de grimper avec enthousiasme sur l'autoroute du succès, il n'en sera finalement rien. Bloqués au péage par l'égalisation basque sur un lancer pénalité converti par Hugo Baron (32'59), les rouennais se montreront dans l'incapacité de franchir la barrière. Pire, le troisième tiers permettait à Vince Tartari de donner, en avantage numérique, une longueur d'avance au basque avec un précieux quatrième but (53'36) Victorieuse 4 buts à 3, l'équipe d'Anglet ne fera que confirmer tout le bien que l'on pensait d'elle : accrocheuse, batailleuse, talentueuse... De quoi donner du fil à retordre aux Dragons à l'orée du deuxième rencontre « couperet » jouée ce dimanche.



U17 Elite (¼ de Finale, match 1, samedi 17 mars 2018)

Dragons de Rouen vs Hormadi d'Anglet 3-4 (1-1 / 2-2 / 0-1)

02'02, 1-0, Rouen : Kaylian Leborgne (Pierre Pelletreau, Maxime Thomas) [ 5 contre 4 ]

02'55, 1-1, Anglet : Enzo Carry (Axel Angely) [ 5 contre 4 ]

24'15, 1-2, Anglet : Jules Boscq (Paul Larre, Vincent Tartari)

26'02, 2-2, Rouen : Yannis Cherkaoui (Tomas Simonsen) [ 5 contre 4 ]

29'10, 3-2, Rouen : Tomas Simonsen (Konstantin Kebets, Maxime Thomas)

32'59, 3-3, Anglet : Hugo Baron (sans assistance) [ 4 contre 5 ]

53'36, 3-4, Anglet : Vincent Tartari (Axel Angely) [ 5 contre 4 ]

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :