"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U17 Elite Incertitudes au classement


Tout comme les « grands » en U20, la Poule A du championnat U17 est pour le moins incertaine. Avec une destinée diamétralement opposée à celle des U20 jaune et noir, les U17 rouennais, revigorés après leur succès à Amiens (4-3) samedi dernier, ne se seront pas facilités la vie au classement en s'inclinant ce samedi à domicile face à Hockey 74 (1-3)


36, 35, 34, le nombre de points au classement que possèdent respectivement Grenoble, Rouen et Gap. Si Rouen, au regard des points, se positionne à la deuxième place, avec 18 matchs joués, le Dragon est l'équipe ayant joué le plus de match, Grenoble n'en comptant que 17 et Gap que 16. Autant dire qu'avec pour finir une double confrontation iséroise à Villard-de-Lans puis à domicile face à Grenoble, les rouennais ne sont plus nécessairement les mieux positionnés pour décrocher l'une des deux premières marches du podium bien que Brûleurs de Loups et Rapaces soient dans l'obligation de s'expliquer une dernière fois avant le terme de la saison régulière.


Avec la victoire mercredi dernier de Grenoble face à Gap, la pression était sur les épaules rouennaises ce samedi avec la réception de Hockey 74. Dans l'obligation de faire un résultat face aux joueurs de la Haute-Savoie, les rouennais s'emploieront pour calquer les bonnes intentions sur la glace. De l'enthousiasme sur la glace, de l'envie, de belles petites choses tout ne sera pas à jeter dans cette rencontre face à Hockey 74, l'une des équipes prétendantes au Graal en fin de saison. Bien que ne parvenant pas à trouver l'ouverture ni d'une coté ni de l'autre lors d'un premier tiers pourtant enjoué et alléchant, les deux formations mettront à profit la deuxième période pour s'expliquer avec le tableau d'affichage. En ouvrant le score par l'intermédiaire de Tomas Simonsen sur une intéressante inspiration de Pierre Pelletreau (26'37), les Dragons se positionnait fièrement pour planter le drapeau jaune et noir au milieu de la banquise de l'Ile Lacroix.


Malheureusement, la suite de la rencontre sera nettement moins radieuse pour les Normands avant la deuxième pause. Alors qu'il ne fallait que quelques minutes pour assister à l'égalisation de Téo Haffner (29'45), les rouennais échappaient à la correctionnelle dans la foulée en infériorité numérique (34'19) Un avertissement sans frais que les Dragons ne sauront pas entendre. Alors que l'on pouvait imaginer que le plus compliqué était passé et que la perspective d'évoluer lors des deux dernières minutes de la période en avantage numérique (38'33) pourrait permettre aux Rouennais dans le pire des cas de souffler, dans le meilleur de prendre la main, le scénario sera tout autre alors que Andréas Fleutot jouait un bien vilain tour pendable aux Dragons en marquant le deuxième but haut-savoyard dans la dernière seconde de la période, qui plus est, en infériorité numérique (39'59)


Bien que disposant de vingt minutes encore pour revenir au score, un délai largement suffisant, les Dragons auront du mal à contenir leurs émotions sur la période. Tantôt se précipitant par envie de trop bien faire, tantôt se compliquant largement la vie, les rouennais laisseront coupablement filer les minutes sans parvenir à trouver l'égalisation. Le tic-tac de l'horloge jouant contre la troupe jaune et noir, les dernières minutes de la partie seront consacrée à la sortie du portier rouennais pour créer le surnombre. Hélas en vain, Enzo Baravaglio en profitant pour marquer le troisième but haut-savoyard (59'48) scellant ainsi définitivement l'issue de cette rencontre.



U17 Elite (20ème journée, samedi 27 janvier 2018)

Dragons de Rouen vs Hockey 74 : 1-3 (0-0 / 1-2 / 0-1)

26'37, 1-0, Rouen : Tomas Simonsen (Pierre Pelletreau)

29'45, 1-1, Hockey 74 : Téo Haffner (sans assistance)

39'59, 1-2, Hockey 74 : Andréas Fleutot (Matt Bourgouin-Donkers, Eliott Gouttry) [ 4 contre 5 ]

59'48, 1-3, Rouen : Enzo Baravaglio (Andréas Fleutot, Eliott Gouttry) [ cage vide ]

 




Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :