"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20:

U20 De l'art de se relancer...


Moribonde au sortir de son revers cinglant subi au Coliséum d'Amiens 5 buts à 0, l'équipe U20 jaune et noire n'aura pas tardé à se relancer sur sa glace en s'imposant 6 buts à 4 face à Hockey 74. Si après son insuccès à Amiens, quelques doutes s'étaient immiscés dans les têtes rouennaises quant à la possibilité de décrocher la fameuse troisième place de la poule A, la réception des haut-savoyards de Hockey 74 aura permis aux dragons de se remettre totalement d'aplomb avec même désormais la possibilité de souffler au finish, la deuxième place aux montagnards.


Au contraire de la saison dernière où l'ennui aura été total jusqu'à la fin de la saison régulière, le classement étant entendu depuis plusieurs mois, cette fois, le suspense durera sans nul doute jusqu'à la dernière journée de championnat avec la réception des Brûleurs de Loups de Grenoble par Rouen et le déplacement de Hockey 74 à Amiens. Alors qu'au sein de cette poule, l'unique certitude est la première place de la poule mathématiquement décrochée par Grenoble ce dimanche au bénéfice de son succès face à Amiens (6-3), pour le reste, il faudra patienter encore quelques jours même si les Dragons pourront toujours savourer ce succès chèrement acquis sur son glaçon au terme d'une rencontre chaloupée et chavirante. Sujette de moult conversations depuis plusieurs jours, la réception de Hockey passait nécessairement par une performance des rouennais sur leur glace. Bien conscient de l'enjeu, il ne faudra guère de temps pour assister aux premières escarmouches jaune et noir. A l'image de Jules Lefebvre qui se jetait dans la mêlée pour ouvrir le score en avantage numérique (1-0 à 10'14), les rouennais, pugnaces, étaient récompensés de leur entame de match avec un score en leur faveur à la première sirène alors que quelques minutes plus tôt, Benjamin Berard était parvenu à doubler la mise en infériorité numérique (16'14)


Les jambes encore dans le bus, la tête un peu ailleurs, il ne fallait néanmoins pas compter sur la passivité des joueurs de Hockey 74 à la reprise du deuxième tiers. La réaction était attendue sur le banc haut-savoyard et elle ne tardera pas à surgir alors que la partie venait de chavirer dans sa deuxième moitié. C'est ainsi qu'en « local de l'étape », le rouennais Kévin Tassery prenait les devants en avantage numérique pour réduire le score à 2-1 pour Hockey 74 (30'25) Replacés dans le bon tempo, les montagnards, sentant bien l'hésitation jaune et noir, poussaient même le bouchon jusqu'à égaliser quelques minutes plus tard via Vincent Melin (34'25) Au cours d'une deuxième période qui s'avèrera totalement échevelée, il n'était pas surprenant de voir le score évoluer encore. Alors que Hockey 74 espérait bien temporiser un peu, après son retour à parité, l'inévitable Arthur Nadaux se jouait de l'arrière-garde montagnarde pour relancer des Dragons un brin stressés par l'enjeu (35'33) Au grand damne des Normands, cette fois, la Haute-Savoie ne se montrera guère patiente avant d'égaliser. A peine une poignée de seconde après le troisième but rouennais, au détour d'une séquence en avantage numérique, le retour de parité à 3-3 était de mise après l'intervention salvatrice de Teemu Loizeau (37'51)


Un tiers rouennais, le premier, un deuxième plus haut-savoyard, il restait encore une manche pour départager les deux protagonistes de l'affaire. Et en l'espace de trois minutes, le tour était joué, l'affaire réglée, le suspense déjoué. Dès la première minute du troisième tiers, les Dragons parvenaient à toucher cible par l'entremise d'un Benjamin Berard décisif pour la deuxième fois de la rencontre (40'24) Dans la foulée, la balance penchait fortement du coté jaune et noir alors qu'Arthur Zavani célébrait le cinquième but rouennais, redonnant aux siens un écart de deux buts au tableau d'affichage (5-3 à 42'49) Avec désormais un avantage intéressant, les Dragons pouvaient envisager le reste de la période de façon plus sereine d'autant plus que les minutes défileront sans que les gardiens de part et d'autre ne soient pris en défaut à nouveau. Et de fait, à force de laisser filer le temps, guère de minutes restaient à disposition pour l'emballage finale de cette rencontre avec le temps mort demandé par l'entraîneur de Hockey 74, Julien Guimard pour soustraire son gardien et créer le surnombre (56'51) De longues minutes en perspective qui trouveront abolition en toute fin de rencontre avec le sourire radieux de l'attaquant rouennais, de retour de blessure, Antonin Germond, auteur d'un précieux sixième but jaune et noir à trente secondes de la sirène finale (59'30) Tout un symbole. Certes, en fin de rencontre, conforme à l'esprit insufflé depuis tant d'année par leur entraîneur, les haut-savoyards ne baisseront pas les bras et se battront jusqu'au bout, ramenant même le score à 6-4 à la dernière seconde par Jérémie Penz (59'59) mais le courage montagnard ne suffira pas pour empêcher une belle et probante victoire rouennaise.



Espoir Elite (19ème journée, dimanche 28 janvier 2018)

Dragons de Rouen vs Hockey 74 : 6-4 (2-0 / 1-3 / 3-1)

10'14, 1-0, Rouen : Jules Lefebvre (Antonin Germond, Gabin Mainfray) [ 5 contre 4 ]

16'14, 2-0, Rouen : Benjamin Berard (sans assistance) [ 4 contre 5 ]

30'25, 2-1, Hockey 74 : Kévin Tassery (Teemu Loizeau) [ 5 contre 4 ]

34'25, 2-2, Hockey 74 : Vincent Melin (Ugo Boccassini)

35'33, 3-2, Rouen : Arthur Nadaux (Jules Lefebvre)

37'51, 3-3, Hockey 74 : Teemu Loizeau (Kévin Tassery, Clément Mermoux) [ 5 contre 4 ]

40'24, 4-3, Rouen : Benjamin Bérard (Antonin Germond, Gabin Mainfray) [ 5 contre 4 ]

42'49, 5-3, Rouen : Arthur Zavani (Robin Rabl, Victor Durand)

59'30, 6-3, Rouen : Antonin Germond (sans assistance) [ cage vide ]

59'59, 6-4, Hockey 74 : Jérémie Penz (Teemu Loizeau, Kévin Tassery)

 




Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :