"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U20 Dans la tourmente...


Avec six points de retard au classement mais un match en moins sur Grenoble, deuxième de la poule A, les Dragons U20 avaient l'occasion, en recevant sur les bords de Seine, les Brûleurs de Loups de raccrocher les bons wagons pour ce dernier match espoir de l'année 2017 (!!!)


Malheureusement pour la troupe jaune et noir, les affaires ne débuteront pas comme ils l'escomptaient loin s'en faut. En effet, avant que les dix premières minutes de jeu ne soient échues, les Brûleurs de Loups semblaient confortablement installés sur les bords de Seine. Une première initiative couronnée de succès de Hugo Dechelle (06'24) suivie d'une tentative fleurie de Lauric Convert (08'11) et les Isérois se retrouvaient dans un fauteuil en menant 2 buts à 0. Bien que réagissant peu après la mi-temps du premier tiers via Joseph Broutin, opportuniste, qui poussait un palet relâché par le portier grenoblois au fond des filets grenoblois (10'59), indéniablement, Grenoble semblait avoir la mainmise sur la partie. Et lorsque un cinq contre trois d'une quarantaine de secondes était logiquement accordé aux Brûleurs de Loups, on pouvait craindre le pire pour la formation d'Ari Salo. Fort heureusement, décisif face à Maxence Leroux, efficace dans la foulée sur Laurent Convert, dans sa cage, Valentin Duquenne faisait en sorte de maintenir le score en l'état, s'offrant même le luxe de sortir lui même le palet sur une relance avant de faire face à nouveau aux assauts grenoblois sur deux tentatives de Julien Munoz et Lauric Convert.


Si pour les Dragons, la première période s'était avérée compliquée à négocier, l'entame du tiers médian sera cataclysmique. Pris à froid sur un palet habilement négocié par Aurélien Dair (1-3 à 21'06), le navire jaune et noir tanguait fortement alors que Lauric Convert sur la séquence suivante en avantage numérique parvenait à convertir sa tentative en but (22'05) 4-1 après 22 minutes de jeu, l'addition était déjà bien salée pour les rouennais. Déjà privés sur blessure en première période d'Arthur Zavani, le reste de la période sera guère plus réjouissante pour l'infirmerie rouennaise. Egalement touché, le défenseur Victor Durand était contraint de quitter les siens pour assister à la fin de match en bord de glace tout comme Enrique Masseline alors que Gabin Mainfray semblait lui aussi souffrir suite à une charge iséroise appuyée. Dans un contexte particulièrement compliqué, les rouennais peineront à sortir la tête de l'eau. Pourtant, le grenoblois Hugo Dechelle y mettait du sien pour relancer les rouennais en leur offrant cinq minutes de supériorité numérique suite à un piquage (31'05) mais cela ne suffisait pas, les Dragons dans la tourmente se montraient dans l'incapacité de revenir réduire le score avant la deuxième pause.


A la reprise de l'ultime tiers, les rouennais pouvaient au moins se féliciter de débuter la période mieux que les deux précédentes. Néanmoins, alors que d'entrée de jeu, ils bénéficiaient d'une situation en avantage numérique (40'05), l'artillerie offensive jaune et noir se révèlera être muette sur l'affaire, les minutes échappant inexorablement aux Dragons. Loin d'être animés du feu sacré, les rouennais semblaient résigner à la défaite à l'image de cette symbolique séquence en avantage numérique (47'55) où il ne se passera strictement rien sur le glaçon de l'Ile Lacroix. Fatalistes, les Dragons assisteront à la fin de la rencontre, les Brûleurs de Loups, eux, savoureront doucettement leur probable succès qui se dessinait peu à peu au fil du défilement du chronomètre de la patinoire de l'Ile Lacroix jusqu'à l'amorce des trois dernières minutes de jeu où les rouennais paradoxalement parviendront à réduire le score en infériorité numérique par Antonin Germond sur une situation rocambolesque. Sur un lancer dévié, le palet s'envolait vers les sommets de la patinoire de l'Ile Lacroix, la plupart des joueurs y compris le portier grenoblois, cherchant le point de retombée du palet, n'y parviendront pas au contraire d'Antonin Germond, seul à avoir suivi la trajectoire du palet, opportuniste pour la réduction du score à 4 contre 5 (57'11) Un but pour l'anecdote qui ne changeait rien à l'issue de cette rencontre, Dylan Fabre s'offrant même le luxe, sur une passe mal assurée en zone offensive des rouennais, d'inscrire le dernier but en cage vide pour un succès logique et efficace des Isérois 5 buts à 2 (59' 34) face à une équipe de Rouen grevée par les absences.



Championnat U20 Elite (Dimanche 26 novembre 2017) (classement & résultats)

Dragons de Rouen vs Brûleurs de Loups de Grenoble 2-5 (1-2 / 0-2 / 1-1)

06'24, 0-1, Grenoble : Hugo Dechelle (Titouan Blanchard, Maxime Chapel)

08'11, 0-2, Grenoble : Lauric Convert (Dylan Fabre)

10'59, 1-2, Rouen : Joseph Broutin (Antonin Germond, Arthur Nadaux)

21'06, 1-3, Grenoble : Aurélien Dair (Pierre Robert, Dylan Fabre)

22'05, 1-4, Grenoble : Lauric Convert (Dylan Fabre, Pierre Robert) [ 5 contre 4 ]

57'11, 2-4, Rouen : Antonin Germond (sans assistance) [ 4 contre 5 ]

59'34, 2-5, Grenoble : Dylan Fabre (Julien Munoz, Pierre Robert)

 

 




Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :