"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U20 Fâcheux revers...


Des quatre équipes de la Poule A disputant la 12ème journée du championnat U20 Elite, seuls les Dragons rouennais auront trébuché à la patinoire du Haras d'Angers. Nécessairement une mauvaise affaire au classement. Avec les victoires de Grenoble à Villard-de-Lans (1-4), d'Amiens à Anglet (2-3) et de Hockey 74 à Dijon (0-10), les Rouennais, au sortir d'un match de D2 épuisant face à Wasquehal, auront fait une bien mauvaise affaire au classement en lâchant de précieux points face aux Ducs à tel point que les joueurs d'Ari Salo se retrouvent désormais à la « décapitante 4ème place » de la poule A avec néanmoins en match en moins par rapport à son rival amiénois.


Pourtant, pour les rouennais, les affaires avaient plutôt bien débuté en Anjou avec l'ouverture du score rapide en infériorité numérique d'Arthur Zavani (05'50) Une ouverture du score précoce qui ne pouvait que donner de l'allant pour le reste de la rencontre à des Dragons privés de Hugo Dumont blessé la veille face aux Lions de Wasquehal. Malheureusement, rapidement les affaires se compliqueront sérieusement pour la troupe jaune et noir. Alors que la moitié de la période se jouera en infériorité numérique soit pour les uns, soit pour les autres, au moment de creuser l'écart sur les abondantes séquences en power-play (08'37, 10'53, 14'11 & 19'32), les rouennais manqueront de lucidité pour enfoncer le clou et calmer les ardeurs de révolte angevine. Autant d'opportunités non saisies qui laisseront de l'espoir aux Ducs qui égaliseront avant la première sirène par l'intermédiaire du défenseur nantais Armand Martin-Gousset (16'27)


Alors que sur l'entrée du deuxième tiers, les rouennais parvenaient à prendre à nouveau l'avantage sur un but d'Arthur Nadaux (23'10), là encore, les joueurs locaux trouveront les ressources pour revenir. Au sortir d'une séquence en avantage numérique mal exploitée (23'44), les Ducs ne s'en laissaient pas compter et se reposaient sur leur défenseur déjà buteur Armand Martin-Gousset pour trouver l'égalisation à 2-2 (26'35) Dans une rencontre à l'issue incertaine, les différents coups de sifflets de l'arbitrage offriront aux uns et aux autres la possibilité de prendre la rencontre en main au gré des avantages numériques. Si suite à l'expulsion d'un rouennais occasionnant cinq longues minutes d'infériorité numérique (30'28), les Dragons se montraient particulièrement solidaires pour empêcher que le néo-portier jaune et noir Gaëtan Richard ne ramasse un nouveau palet au fond de ses filets, les forces laissées dans la bataille pèseront lourd sur la suite de la partie alors qu'à cinq contre trois (35'17), l'attaque jaune et noir se montrait muette pour un score inchangé à 2-2 à la deuxième sirène.


52 minutes, c'est le temps que les Ducs auront du patienter dans cette partie avant de s'octroyer les faveurs du tableau d'affichage à la maison. En avantage numérique, le défenseur espagnol Bruno Baldris se montrait vertueux au moment de porter l'estocade à 3-2 (52'14) Dès lors, pour la première fois menés au score, les rouennais devront s'acquitter d'une course poursuite après le score dont ils se seraient bien passés. Clairement. Hélas pour les Normands, si ils trouvaient bien l'égalisation par Arthur Nadaux (57'23) bien élégant dans son costume de buteur en avantage numérique, la partie finira par leur échapper alors que sur l'engagement suivant, Baptiste Couturier douchait les espoirs rouennais en portant la marque de la rencontre à 4-3 (58'11) à quelques encablures seulement de la sirène finale. Les rouennais auront beau prendre leur temps mort et substituer leur portier pour créer le surnombre (58'11) rien n'y fera, les Ducs, pourtant en infériorité numérique, se montreront impitoyables en ajoutant un dernier but en cage vide par Marceau Digoin (59'09) célébrant comme il se doit un succès d'estime face aux Dragons, le premier depuis 2012, le premier au Haras depuis la montée d'Angers en Espoir Elite en 2010.



Championnat Espoir Elite (12ème journée, dimanche 19 novembre 2017) (classement & résultats)

Ducs d'Angers vs Dragons de Rouen 5-3 (1-1 / 1-1 / 3-1)

05'50, 0-1, Rouen : Arthur Zavani (sans assistance) [ 4 contre 5 ]

16'27, 1-1, Angers : Armand Martin-Gousset (Joan Cerda)

23'10, 1-2, Rouen : Arthur Nadaux (Antonin Germond)

26'35, 2-2, Angers : Armand Martin-Gousset (Elias Leprieult)

52'14, 3-2, Angers : Bruno Baldris (Hugo Sarlin, Emmanuel Alvarez) [ 5 contre 4 ]

57'23, 3-3, Rouen : Arthur Nadaux (Benjamin Bérard, Enzo Cantagallo) [ 5 contre 4 ]

58'11, 4-3, Angers : Baptiste Couturier (sans assistance)

59'09, 5-3, Angers : Marceau Digoin (sans assistance) [ 3 contre 4 ] [ cage vide ]

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :