"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U17 Avec le coeur....


Jamais totalement distancés, jamais totalement à niveau, les rouennais auront connu une rencontre contrastée face à des Rapaces Gap particulièrement contrariants avec un dénouement de folie dans les cinq dernières minutes où les rouennais iront chercher la victoire avec cœur et courage.


Les Dragons s'attendaient à une partie compliquée et la première période de la rencontre leur donnera pleinement raison. En effet, sur les dix premières minutes de jeu, il était difficile de ne pas donner un net avantage aux points aux gapençais. Sous l'oeil averti et surtout intéressé de Luciano Basile, le mythique entraîneur des Rapaces en Ligue Magnus qui défiera le Rouen Hockey Elite 76 dimanche, les Haut-alpins mettaient une forte pression sur l'arrière garde jaune et noir. C'est ainsi que partant à l'extrême limite du hors jeu, Erwan Plantrou s'en allait défier en tête à tête le portier rouennais Killian Siourt (06'51) Dans la foulée, c'est Charles Schmitt, en deux contre un, qui glissait le palet ce même Erwan Plantrou qui peinait à contrôler un palet particulièrement taquin (11'03)


Deux occasions sans réaction jaune et noir qui excitaient l'appétit de gapençais sereins sur le glaçon de l'Ile Lacroix à tel point que lorsque les rouennais particulièrement arrogants laissaient échapper le palet sur un stupide dribble en zone défensive rouennaise, Axel Tarabusi seul face à Kilian Siourt aurait presque mérité de marquer pour punir des rouennais trop approximatifs (11'47) Toutefois, cela aurait faire injure au portier rouennais impeccable jusqu'alors y compris sur l'ouverture du score gapençaise à quelques minutes de la première sirène. A la parade sur une premier lancer de Charles Schmitt en avantage numérique, le rebond concédé à Axel Tarabusi était un temps contrôlé par le gardien rouennais. En vain, le palet s'échappait et terminait sa course au fond des filets rouennais (0-1 à 15'24) Logique. Il fallait bien une gifle aux rouennais pour réagir. Deux minutes seulement seront nécessaires pour voir les Dragons revenir dans le rythme en avantage numérique. Un véritable coup de canon de la bleue administré par Tomas Simonsen catapultait le palet au fond des filets gardés par Nans Blanc jusqu'alors plutôt tranquille (17'26) pour le retour à 1-1.


A la reprise, les Dragons ne seront pas nécessairement à la fête. Loin d'être à la noce, les rouennais se feront prendre en faute d'entrée de jeu sur un coupable 2 contre 0 qui permettait à Lucas Depeyre de porter la mise à 2-1 (24'29) Dès lors, c'est une seconde partie de match un peu plus physique qui viendra égayée la patinoire de l'Ile Lacroix. Se rendant coup pour coup dans la limite du raisonnable, les deux équipes se livraient un joli combat dans le deuxième tiers sans parvenir, néanmoins, à faire évoluer le score, Rouen parvenant toutefois à monopoliser plus ou moins le palet. Hélas, pour les rouennais, alors qu'ils espéraient être en mesure de rallier la fin de la période avec une égalisation, c'est un tout autre scénario qui se déroulera. Sur une énième bévue défensive, Axel Tarabusi faisait parler sa vitesse et prenait tout le monde de court en débordant avant de défier victorieusement le gardien rouennais pour le 3-1 (39'08) Malheureux quelques secondes avant dans la même situation, Tomas Simonsen, à nouveau, parviendra à répondre aux artilleurs haut-alpins en réduisant le score à cinq secondes de la fin du tiers sur un break parfaitement négocié (39'55)


Décidément fâchés par les débuts de période, les Dragons subiront à nouveau le courroux gapençais en début de troisième tiers. Cette fois, c'est Charles Schmitt qui se mettait en évidence en portant le score à 2-4 (44'26) Pas spécialement dans un grand jour, les rouennais avaient néanmoins le mérite de s'accrocher et de se battre pour rester au contact. C'est ainsi que sur une séquence en avantage numérique, Joseph Broutin, profitait des belles orientations de Pierre Pelletreau et Arthur Papeil, pour ramener le score à 3-4 (47'51) Encore dix minutes à jouer, dix minutes pour égaliser, dix minutes pour prendre les points pour des rouennais qui n'arriveront pas à contenir les dernières estocades gapençaises à l'image de cette nouvelle embardée de l'intenable Axel Tarabusi pour le 3-5 en supériorité numérique (49'35) Plus que, cette fois, cinq minutes à jouer et un incroyable scénario qui renversera totalement la rencontre. Alors qu'à nouveau Maxime Thomas en avantage numérique permettait aux rouennais de revenir dans la partie (56'31), les rouennais, totalement transformés, totalement déchaînés, iront chercher avec le cœur un incroyable succès. Egalisant par leur capitaine Joseph Broutin (57'57) alors que le portier rouennais avait déserté sa cage pour créer le surnombre, ce diable de Joseph, pourtant malade toute la semaine, fera vibrer le Dragon sur son maillot en inscrivant dans la foulée le but de la victoire dans la dernière minute de jeu (59'02) Une dernière minute euphorique où les dragons se jetaient à cœur perdu pour protéger leur pécule face à des rapaces tentant le tout pour le tout et les Rouennais pouvaient se congratuler à la sirène finale avec une victoire acquise à l'arrachée, avec le cœur, avec ce supplément d'âme qui fait qu'un Dragon est un Dragon.


U17 Elite (Samedi 30 septembre 2017, 4ème journée)

Dragons de Rouen vs Rapaces de Gap 6-5 (1-1 / 1-2 / 4-2)

15'24, 0-1, Gap : Axel Tarabusi (Charles Schmitt, Louis Cirgues) [ 5 contre 4 ]

17'26, 1-1, Rouen : Tomas Simonsen (Yannis Cherkaoui, Léonard Baril) [ 5 contre 4 ]

24'29, 1-2, Gap : Lucas Depeyre (Axel Tarabusi, Charles Schmitt)

39'08, 1-3, Gap : Axel Tarabusi (sans assistance)

39'55, 2-3, Rouen : Tomas Simonsen (sans assistance)

44'26, 2-4, Gap : Charles Schmitt (sans assistance)

47'51, 3-4, Rouen : Joseph Broutin (Pierre Pelletreau, Arthur Papeil) [ 5 contre 4 ]

49'35, 3-5, Gap : Axel Tarabusi (Charles Schmitt, Louis Cirgues) [ 5 contre 4 ]

56'31, 4-5, Rouen : Maxime Thomas (Tomas Simonsen, Léonard Baril) [ 5 contre 4 ]

57'57, 5-5, Rouen : Joseph Broutin (Charles Carabasse, Pierre Pelletreau) [ cage vide ]

59'02, 6-5, Rouen : Joseph Broutin (Arthur Papeil)

 

U17 Elite (Samedi 30 septembre 2017, 4ème journée)

Dragons de Rouen (3ème) vs Rapaces de Gap (1er)

Brûleurs de Loups de Grenoble (2ème) vs Gothiques d'Amiens (4ème)

Hockey 74 (5ème) vs Drakkars de Caen (11ème)

Hormadi d'Anglet (6ème) vs Ducs de Dijon (10ème)

Ducs d'Angers (12ème) vs Ours de Villard de Lans (7ème)

Diables Rouges de Briançon (8ème) vs Etoile Noire de Strasbourg (9ème)

Castors d'Avignon (13ème) vs Vipers de Montpellier (18ème)

Pole France Féminin (20ème) vs Evry / Viry (14ème)

Meudon / Boulogne (15ème) vs Lions de Lyon (19ème)

Coqs de Courbevoie (17ème) vs Sangliers Arvernes de Clermont (16ème)

 

U17 Elite (Samedi 07 octobre 2017, 5ème journée)

Hormadi d'Anglet (6ème) vs Rapaces de Gap (1er)

Hockey 74 (5ème) vs Brûleurs de Loups de Grenoble (2ème)

Diables Rouges de Briançon (8ème) vs Dragons de Rouen (3ème)

Ours de Villard de Lans (7ème) vs Gothiques d'Amiens (4ème)

Castors d'Avignon (13ème) vs Etoile Noire de Strasbourg (9ème)

Sangliers Arvernes de Clermont (16ème) vs Ducs de Dijon (10ème)

Drakkars de Caen (11ème) vs Evry / Viry (14ème)

Meudon / Boulogne (15ème) vs Ducs d'Angers (12ème)

Lions de Lyon (19ème) vs Coqs de Courbevoie (17ème)

Vipers de Montpellier (18ème) vs Pole France Féminin (20ème)

 





Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :