"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U17 Zure osagarriari !


Sans nul doute, ceux qui auront été du voyage au Pays Basque pourront en témoigner, la probante victoire décrochée par les U17A face à l'Hormadi d'Anglet, constituera un acte fondateur, le point de départ d'une aventure intéressante dont on ne connait pas l'issue mais qui laisse imaginer de jolis épisodes.


Si les voyages forment la jeunesse, ils forment également les groupes. Après deux rencontres, l'une à domicile face à Grenoble (lire par ailleurs), l'autre à Amiens (lire par ailleurs) ponctuées d'une défaite pour une victoire, la troisième journée avec un périlleux déplacement à Anglet offrait la possibilité aux uns et aux autres de construire pour l'avenir. Plus que trois points chapardés sans discussion aucune face à une équipe d'Anglet comme la tradition le veut travailleuse et hargneuse dans le bon sens du terme, c'est un groupe de rouennais avec des souvenirs communs, une aventure commune sous le soleil du pays basque qui rentrera en Normandie au terme d'un week-end parfait de bout en bout.


 

De la difficulté d'aborder les longs voyages...

 

Qu'il s'appelle Rouen, Anglet, Avignon ou Clermont, chaque club est confronté à cette problématique au moment d'aborder un long déplacement. Quelle recette adopter pour satisfaire à la fois le financier et le sportif. Si l'un et l'autre ont des opinions souvent divergentes, il n'en reste pas moins que l'un ne va pas sans l'autre. Le choix fait, c'est donc à l'aube que les Dragons prendront la route pour le pays basque pour rallier la terre promise à deux heures du début de la rencontre. Un long voyage sous un soleil de plomb qui n'empêchera pas les rouennais de se montrer véloces tout au long de la partie. Certes, la première période de la rencontre sera compliquée pour les rouennais même si l'entame du match leur souriait. Si du coté de Rouen, on attendait la traditionnelle bourrasque de vent basque d'entrée de jeu, les Dragons échapperont dès les premiers coups de patin à l'intense pression offensive des locaux. Avant de franchir le cap des deux minutes, c'est un Tomas Simonsen rayonnant qui regagnant le banc après avoir marquer le premier but de la rencontre (01'54) Une ouverture du score opportune qui avait le mérite, outre de donner l'avantage au score aux Dragons, de lancer habilement une dynamique qui leur permettra de construire leur victoire au fil des minutes. Prenant la part belle dans la construction de cette dynamique, le portier rouennais, Killian Siourt se montrera particulièrement précieux dans ce premier vingt minutes. Auteur de quelques arrêts aussi importants que rassurants notamment sur ce lancer de pénalité concéder peu après le premier but normand (09'40), le cerbère au Dragon prenait de la place dans la cage et se mettait en tête de calmer les ardeurs offensives basques bien que concédant l'égalisation peu après les dix minutes de jeu sous l'impulsion de Hugo Baron pour le 1-1 (12'05) Alors que les rouennais manqueront d'opportunisme devant la cage alors que les situations en avantage numérique se présentaient (12'37, 16'22, 16'57), le score lui n'évoluera pas jusqu'à la fin de la première période.


 

Et le verrou sauta ;)

 

A la reprise de la rencontre pour la deuxième période, nul ne pouvait présager du scénario qui allait se dérouler sur le glaçon de la patinoire de la Barre. Il est parfois bon de rappeler certaines choses. Après un trajet d'une journée, un premier tiers où la pression basque aura été intense, au court du deuxième tiers, ce sont bien les Dragons qui se montreront les plus véloces physiquement et ce n'est dans doute pas un hasard loin de là. Durant le deuxième vingt minutes, le tableau était assez saisissant, jamais Anglet en dépit de ses tentatives ne parviendra à trouver un second souffle. Tout comme Amiens la semaine précédente durant ce fameux deuxième tiers, le Dragon asphyxiera physiquement son adversaire en imprimant un rythme intense, annihilant toute tentative de rébellion adverse. Et c'est sans doute là que se fera la différence pour le plus grand plaisir, sans nul doute, du préparateur physique du club, Thomas Brulin qui pourra s'enorgueillir du travail de préparation d'avant-saison. En vingt minutes, le verrou basque sautera. D'abord sous l'impulsion de Maxime Thomas pour le 1-2 (21'29) puis dans la foulée par Joseph Broutin au rebond sur un lancer mal négocier par le portier basque (22'23) puis enfin par Tomas Simonsen toujours aussi virevoltant et opportuniste devant la cage (29'11) En dix minutes, les rouennais avaient tout emporté sur leur passage et menaient désormais 4 buts à 1 à la mi-match. Et jusqu'à la lie, les Angloys boiront le calice. En verve en avantage numérique face à une équipe basque qui commençaient à se frustrer, les Dragons se montreront vertueux dans ce secteur de jeu alors qu'Antoine Marguiles (33'57) puis Tomas Simonsen pour le triplé (39'15) faisaient grimper le score à 6-1 à la fin du deuxième tiers. De quoi alimenter la frustration basque et de certains de ses joueurs qui chercheront à « déboiter du Dragon » à l'image de ce pauvre Jules Boscq qui tentera, tentera, tentera encore et encore, ici sur Léo Compignie, là sur Pierre Pelletreau, en vain, l'infortuné défenseur basque se retrouvant systématiquement sur son séant, contraint de rentrer sur son banc la tête basse.


 

Le duel des tricolores...

 

Match dans le match, cette rencontre en Rouen et Anglet était également celle des gardiens. En concurrence pour le poste de gardien de l'équipe de France U16, Killian Siourt pour Rouen et Tonin Caubet pour Anglet se livreront un duel à distance tout au long des deux premières périodes. Avide de passer un message y compris en Normandie, comprendra qui de droit, le portier rouennais finira par remporter la duel alors que son vis à vis était chassé de la rencontre après le septième but jaune et noir marqué à nouveau en supériorité numérique, cette fois par l'intermédiaire d'Arthur Papeil, comme un poisson dans l'eau dans sa « presque maison » d'Anglet;) A 7-1, le score de la rencontre était désormais acquis, les commentaires moqueurs des quelques U20 d'Anglet présents dans les tribunes étaient désormais éteints, plus rien n'empêchera les Dragons de filer vers la victoire, Rouen continuant sa marche en avant à l'image de Konstantin Kebets (43'35) et Maxime Thomas (43'41) qui enfonçaient le clou pour porter le score à 9-1 à quinze minutes de la sirène finale. Forcément déçus de la tournure des évènements, les joueurs de l'Hormadi feront honneur à leur réputation en ne lâchant pas l'affaire, jusqu'au bout ils se battront en dépit d'un score à leur désavantage. Et ils seront récompensés de leurs efforts avec la réduction du score à quelques minutes de la fin de match, l'attaquant Vince Tartari réduisant la marque à 9-2 enregistrant le dernier but de la rencontre. Si plus rien ne sera marqué dans cette rencontre parfaite pour les rouennais, l'unique gros regret de la partie jaune et noir se situera sur la fin de la rencontre alors que le dernier buteur de la rencontre Vince Tartari devait quitter les siens, blessé sérieusement au poignet, sur une charge qui n'avait pas cette ambition loin de là. Pour avoir connu la saison dernière sa litanie de grosses blessures, le Dragon ne peut que souhaiter un prompt rétablissement à Vince et lui souhaite un retour rapide sur le glaçon.


Deux victoires en trois rencontres pour les U17A rouennais, un début de parcours plutôt intéressant qui ne doit pas « enflammer » les casques des Dragons au risque de retomber très vite sur terre et cela dès la semaine prochaine avec la difficile réception des Rapaces de Gap sur l'Ile Lacroix. « Il y a quelque chose de plus haut que l'orgueil, et de plus noble que la vanité, c'est la modestie, et quelque chose de plus rare que la modestie, c'est la simplicité. » Rivarol

 


U17 Elite (Samedi 23 septembre 2017, 3ème journée) (feuille de match)

Hormadi d'Anglet vs Dragons de Rouen 2-9 (1-1 / 0-5 / 1-3)

01'54, 0-1, Rouen : Tomas Simonsen (Yannis Cherkaoui)

12'05, 1-1, Anglet : Hugo Baron (Jon Vitelli, Jean Depetro)

21'29, 1-2, Rouen : Maxime Thomas (Erwann Boulin, Léonard Baril)

23'22, 1-3, Rouen : Joseph Broutin (Charles Carabasse)

29'11, 1-4, Rouen : Tomas Simonsen (Yannis Cherkaoui, Antoine Margulies)

33'57, 1-5, Rouen : Antoine Margulies (Arthur Papeil, Tomas Simonsen) [ 5 contre 4 ]

39'15, 1-6, Rouen : Tomas Simonsen (Léonard Baril, Joseph Broutin) [ 5 contre 3 ]

40'21, 1-7, Rouen : Arthur Papeil (Joseph Broutin, Charles Carabasse) [ 5 contre 4 ]

43'35, 1-8, Rouen : Konstantin Kebets (sans assistance)

43'41, 1-9, Rouen : Maxime Thomas (sans assistance)

56'37, 2-9, Anglet : Vince Tartari (Semion Danilenko, Arthur Larroque)

 

U17 Elite (Samedi 23 septembre 2017, 3ème journée, calendrier & résultats)

Rapaces de Gap (1er) vs Hockey 74 (5ème) 2-6 (1-3 / 1-3 / 0-0)

Brûleurs de Loups de Grenoble (2ème) vs Ours de Villard de Lans (7ème) 7-3 (1-0 / 2-1 / 4-2)

Hormadi d'Anglet (6ème) vs Dragons de Rouen (3ème) 2-9 (1-1 / 0-5 / 1-3)

Gothiques d'Amiens (4ème) vs Diables Rouges de Briançon (8ème) 8-2 (2-1 / 3-0 / 3-1)

Etoile Noire de Strasbourg (9ème) vs Evry / Viry (14ème) 6-1 (2-0 / 1-1 / 3-0)

Sangliers Arvernes de Clermont (16ème) vs Drakkars de Caen (11ème) 2-7 (2-4 / 0-2 / 0-1)

Ducs de Dijon (10ème) vs Meudon / Boulogne (15ème) 7-4 (2-1 / 3-2 / 2-1)

Ducs d'Angers (12ème) vs Castors d'Avignon (13ème) 7-2 (3-1 / 4-0 / 0-1)

Coqs de Courbevoie (17ème) vs Lions de Lyon (19ème) 6-3 (3-0 / 3-2 / 0-1)

Vipers de Montpellier (18ème) vs Pole France Féminin (20ème) 3-2 (0-1 / 1-0 / 2-1)

 

U17 Elite (Samedi 30 septembre 2017, 4ème journée)

Dragons de Rouen (3ème) vs Rapaces de Gap (1er)

Brûleurs de Loups de Grenoble (2ème) vs Gothiques d'Amiens (4ème)

Hockey 74 (5ème) vs Drakkars de Caen (11ème)

Hormadi d'Anglet (6ème) vs Ducs de Dijon (10ème)

Ducs d'Angers (12ème) vs Ours de Villard de Lans (7ème)

Diables Rouges de Briançon (8ème) vs Etoile Noire de Strasbourg (9ème)

Castors d'Avignon (13ème) vs Vipers de Montpellier (18ème)

Pole France Féminin (20ème) vs Evry / Viry (14ème)

Meudon / Boulogne (15ème) vs Lions de Lyon (19ème)

Coqs de Courbevoie (17ème) vs Sangliers Arvernes de Clermont (16ème)

 

 

 

 

 

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :