"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U17 Retour aux affaires


Pas besoin de long discours pour aborder un match face à Amiens lorsque l'on est rouennais. En deux phrases, le résumé est possible : être au Coliséum suffit pour être motivé, porter la tunique jaune et noire suffit pour être inspiré et pour taquiner on pourra toujours ajouter, qu'être rouennais suffit pour s'imposer.


A l'occasion de la deuxième journée du championnat U17 Elite, la réponse rouennaise était attendue après le revers subi à domicile face à Grenoble (lire par ailleurs) Si Amiens également battu pour l'ouverture de la saison à Gap (4-2) se trouvait dans la même situation, ce sont bien les rouennais, plus affûtés qui placeront sur leurs casques la couronne de lauriers en dépit d'un début de renconter tumultueux. En effet, après une entame de rencontre élégante de part et d'autre, au détour d'un jeu en avantage numérique, la troupe rouge et noir allait ouvrir le score. Paradoxalement, c'est sur un jeu en power-play que les rouennais se feront prendre au piège, la faute à un palet particulièrement espiègle qui se dérobait au moment où le défenseur rouennais armait son lancer. Le taquin palet, ainsi, laissé libre, se trouvait brinquebalé dans la palette de la crosse de Léo Pibouleu parti en break pour l'ouverture du score (05'32) Il ne faudrait guère de temps avant que Rouen ne réagisse. Toujours en avantage numérique, les rouennais parviendront à égaliser quasiment sur l'engagement suivant. Particulièrement prévenant, Léo Compignie avait pris le soin de patienter jusqu'à l'arrivée de « ses VIP » dans les tribunes. Une fois bien installé, il ne restait plus qu'à la recrue rouennaise de faire fructifier un bon palet de Maxime Thomas en le transformant en lancer puissant pleine lucarne. Synchronisme parfait (06'04) Relancée la troupe rouennaise passera la mi-tiers sur ce score là mais n'attendra guère longtemps avant d'inscrire son deuxième but sur une belle contre-offensive rondement menée par Joseph Broutin. Rondement menée, le déboulé débouchait sur un lancer qu'Antoine Gilbert repoussait avec difficulté. Au rebond, Pierre Pelletreau se saisissait de l'opportunité pour porter l'estocade, le tout en infériorité numérique (1-2 à 10'55)


Après une première période où Rouen après avoir été malmené après l'ouverture du score picarde, avait su inverser la tendance, la deuxième période de la rencontre donnera lieu à un pléthorique temps fort jaune et noir. Quinze minutes particulièrement intenses où les Dragons domineront de la tête et des épaules une équipe d'Amiens, certes, courageuse, mais dans l'incapacité de contredire la formation normande. Bien que mal payé au tableau des scores, les rouennais multiplieront les tentatives notamment par le virevoltant Tomas Simonsen qui se procurait plusieurs occasions franches avant de trouver enfin la mire logiquement sur un rebond consécutif à une tentative d'Antoine Margulies (27'13) Désormais menant 3 buts à 1, c'est en pleine confiance que les Dragons poursuivront. Dominant dans le contrôle du palet, dangereux lors de leurs phases offensives, pointilleux et besogneux dans leur jeu en infériorité numérique à l'image de Léo Compignie, très en vue, qui faisait admirer son jeu défensif à rendre fou l'unité spéciale amiénoise. Autant d'ingrédients qui auraient pu, qui auraient du conduire à un score plus large à la fin du deuxième tiers. Toutefois, les joueurs de Miroslav Kecka ne l'entendront pas de cette oreille et profiteront du manque de réalisme rouennais pour juguler l'hémorragie en réduisant la marque à 2-3 contre le coup du jeu par l'intermédiaire de Martin Roger (34'38) Revenue à une unité, l'équipe samarienne finira par rompre en fin de deuxième période sur le tournant du match. Un coup de genou (37'09), un cinglage amiénois (37'51), un temps mort rouennais sciemment demandé et le tournant de la rencontre jouait en faveur des Dragons alors que Konstantin Kebets inscrivait son tout premier but en U17A pour le 4-2 en double avantage numérique (38'09)


Après avoir dompté la fureur du Dragon pendant quinze minutes, on aurait pu imaginer que la formation picarde ne profite de l'essoufflement rouennais pour égaliser avant la deuxième pause. Le scénario diamétralement opposé qui se déroulera avec le quatrième but rouennais aura raison de tout suspense dans cette partie. Encore sonnés à la reprises, les Gothiques resteront de marbre sur la première grosse embardée offensive rouennaise. Konstantin Kebets pour Joseph Broutin, le couple fonctionnait parfaitement et le capitaine rouennaise avait tout le loisir de fusiller l'infortuné Antoine Gilbert pour le 2-5 (43'29) Fin de l'histoire, le portier amiénois était chassé, remplacé par son vis à vis Sacha Binanzer, la troupe rouge et noir mettait en berne son pavillon et Rouen se contentera de ce résultat jusqu'à la sirène finale ne trouvant pas de souffle supplémentaire pour accélérer à nouveau. Une victoire 5-2 et trois premiers points nécessaires pour les rouennais qui ne pouvaient guère imaginer se rendre à Anglet la semaine prochaine avec la pression d'un zéro pointé au classement.


U17 Elite (Samedi 16 septembre 2017, 2ème journée)

Gothiques d'Amiens vs Dragons de Rouen 2-5 (1-2 / 1-2 / 0-1) (feuille de match)

05'32, 1-0, Amiens : Léo Pibouleu (sans assistance) [ 4 contre 5 ]

06'04, 1-1, Rouen : Léo Compignie (Maxime Thomas) [ 5 contre 4 ]

10'55, 1-2, Rouen : Pierre Pelletreau (Joseph Broutin) [ 4 contre 5 ]

27'13, 1-3, Rouen : Tomas Simonsen (Antoine Margulies)

34'38, 2-3, Amiens : Martin Roger (Colin Delatour, Léo Manigault)

38'09, 2-4, Rouen : Konstantin Kebets (Noah Athuil) [ 5 contre 3 ]

43'29, 3-4, Rouen : Joseph Broutin (Konstantin Kebets)

 

U17 Elite (Samedi 16 septembre 2017, 2ème journée, calendrier & résultats)

Brûleurs de Loups de Grenoble (2ème) vs Rapaces de Gap (1er) 2-4 (0-1 / 2-1 / 0-2) (feuille de match)

Gothiques d'Amiens (4ème) vs Dragons de Rouen (3ème) 2-5 (1-2 / 1-2 / 0-1) (feuille de match)

Hockey 74 (5ème) vs Ducs d'Angers (12ème) 4-3 (1-0 / 2-3 / 1-0) (feuille de match)

Ours de Villard de Lans (6ème) vs Etoile Noire de Strasbourg (9ème) 4-7 (1-3 / 0-1 / 3-3)

Ducs de Dijon (11ème) vs Diables Rouges de Briançon (7ème) 5-4 (4-2 / 1-1 / 0-1)

Hormadi d'Anglet (8ème) vs Drakkars de Caen (10ème) 9-0 (2-0 / 2-0 / 5-0)

Castors d'Avignon (13ème) vs Lions de Lyon (19ème) 11-2 (3-0 / 4-1 / 4-1)

Evry / Viry (14ème) vs Coqs de Courbevoie (17ème) 2-6 (0-2 / 0-4 / 2-0)

Vipers de Montpellier (18ème) vs Sangliers Arvernes de Clermont (15ème) 3-2 (2-2 / 0-0 / 1-0)

Pole France Féminin (20ème) vs Meudon / Boulogne (16ème) 0-7 (0-4 / 0-2 / 0-1)

 

U17 Elite (Samedi 23 septembre 2017, 3ème journée)

Rapaces de Gap (1er) vs Hockey 74 (5ème)

Brûleurs de Loups de Grenoble (2ème) vs Ours de Villard de Lans (7ème)

Hormadi d'Anglet (6ème) vs Dragons de Rouen (3ème)

Gothiques d'Amiens (4ème) vs Diables Rouges de Briançon (8ème)

Etoile Noire de Strasbourg (9ème) vs Evry / Viry (14ème)

Sangliers Arvernes de Clermont (16ème) vs Drakkars de Caen (11ème)

Ducs de Dijon (10ème) vs Meudon / Boulogne (15ème)

Ducs d'Angers (12ème) vs Castors d'Avignon (13ème)

Coqs de Courbevoie (17ème) vs Lions de Lyon (19ème)

Vipers de Montpellier (18ème) vs Pole France Féminin (20ème)


 

 

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :