"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U20 "Rejouer à fond et profiter !


C'est sans aucun doute la belle histoire de ce début de saison. Des histoires que l'on affectionne particulièrement au pays jaune et noir, celle d'un « gamin de la maison du Dragon » qui aura vécu une émotion toute particulière samedi dernièr à l'occasion de son tout premier match sous les couleurs du Rouen Hockey Elite 76 en amical face à Amiens. Cette jolie histoire, c'est celle du défenseur Mathieu Mony, pur produit du Club de Hockey Amateur de Rouen, qui fêtera ses 18 ans le 10 octobre prochain. En attendant, c'est face aux Gothiques d'Amiens que le jeune rouennais aura fait ses premières armes « en pro », une grande première saluée par quelques présences et surtout un but, le seul de la rencontre. Feu d'artifice !


« J'étais déjà très heureux d'être appelé pour ce match et ne pensait pas monter sur la glace » commente Mathieu Mony, tout sourire «  Florian Chakiachvili se fait expulser du match et je commence à monter sur la glace pour le deuxième et le troisième tiers. Et dans la troisième période, je soutiens l'attaque et je reçois la passe de Nicolas Deschamps. Sans trop réfléchir, je lance à la cage et là je vois les filets trembler ! A ce moment là, je n'entends plus rien, je suis dans ma bulle, je viens de marquer un but en pro dans le derby contre Amiens, je n'y crois toujours pas ! »


Sur la banquise de l'Ile Lacroix depuis qu'il a six ans, frère d'Antoine désormais sous les couleurs de la Roche sur Yon après avoir fait toutes ses classes à Rouen, vice-champion de France Minime (U15) en 2014, médaillé de bronze en Cadet Elite (U18) la saison suivante, le défenseur jaune et noir fait son petit bout de chemin, toujours fidèle aux couleurs jaune et noir. Sans bruit, sans vague en toute modestie quand d'autre fanfaronne mais toujours vers l'avant à force de travail et d'abnégation. Et de l'abnégation, il en faudra au jeune rouennais pour digérer une saison dernière tronquée par une longue absence. L'histoire est encore plus belle lorsque l'on apprend qu'avant cette grande première en pro, la dernière rencontre disputée par le rouennais était un match U20 face à Hockey 74, le 13 novembre 2016. 279 jours... 9 mois et 6 jours, une éternité à cet âge. « Je me suis blessé au niveau de la rate la saison dernière. «  Hospitalisé dans la foulée, indisponibilité programmée entre 6 mois et un an, il en faudra neuf pour que Mathieu Mony renaisse sur la glace totalement « Je suis resté deux mois sans rien pouvoir faire aucun sport. A partir de février, j'ai pu reprendre sur la glace mais sans contact. Cela a été compliqué à gérer moralement et physiquement. Je suis venu voir les matchs à Rouen mais à chaque fois cela était difficile de ne pas être sur la glace. J'étais content pour eux lorsque l'équipe a gagné le titre en U20 mais je n'ai pas eu le sentiment de participer à ce titre, comme si je n'avais pas gagné, comme si je n'étais pas champion »


Un chapitre compliqué dans la jeune histoire du rouennais qu'il espère désormais clos après cet éclair de bonheur face à Amiens. « J'ai désormais très envie que la saison commence ! Ce que l'on peut me souhaiter ? La santé ! C'est tout ce qui importe. Désormais, je n'ai juste qu'une envie : rejouer à fond et profiter ! «  Difficile de trouver meilleure conclusion.



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :