"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres : U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20: 2004, 2006, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017

U15 Prochain arrêt Gap !


Si avant de prendre la route en direction du Pays Basque, les U15 rouennais escomptaient bien décrocher leur qualification en finale, le scénario parfait du week-end avec une équipe sublimée et des signes encourageants pour la suite de l'aventure aura ravi la troupe jaune et noir qui boucle son séjour en terre Euskadi sur une victoire face à l'Hormadi 4-3.


Après un succès chèrement acquis face à Amiens (4-1) et une victoire sur le score improbable de 13-6, c'est un match de préparation aux finales qui attendait les rouennais face à Anglet. Les deux équipes, d'ores et déjà qualifiées, avaient l'occasion de se découvrir avant de se retrouver en finale le week-end prochain dans la cité des Rapaces de Gap. Tandis qu'Amiens, plus tôt dans la matinée, échouait dans son dernier match face à Cholet (2-3) enregistrant au passage son troisième revers en trois matchs du week-end, les rouennais débuteront leur rencontre face à l'Hormadi dans la difficulté. A l'instar des rencontres face à Amiens et Cholet, les rouennais tardaient à se mettre en route alors que Mikel Saenz pour Anglet trouvait l'ouverture du score après une dizaine de minutes de jeu (11'45) Toutefois, cette fois, la foi du Dragon de revenir dans la partie sera incandescente et rapidement les rouennais prenaient l'ascendant sous l'impulsion de Charles Carabasse (14'48) & Joseph Broutin (15'09)


Après avoir repeint le tableau d'affichage de cette si scintillante couleur qu'est le jaune et noir, les rouennais en menant 2-1 n'étaient pas pour autant sorti d'affaire dans ce deuxième tiers alors que Semion Danilenko profitait d'une passe de Samuel Biron pour égaliser à 2-2 (28'41) Là encore, cette toute en solidarité que les rouennais réagiront avec un doublé de Tomas Simonsen (30'35 & 34'11) qui donnait un nouveau bol d'air aux Dragons (4-2) Dans cette rencontre où le portier U13 surclassé d'Anglet Noé Champain s'illustrait particulièrement face aux artificiers rouennais, les Normands resteront sous la menace basque jusqu'à la fin de la rencontre. Repris au score pour la troisième fois par ce diable de Semion Danilenko (47'02), les Dragons vivront une troisième période sous pression. Il va sans dire que cette équipe d'Anglet était loin d'avoir chapardé sa place en finale et qu'au vu de son troisième tiers, elle justifiait largement son statut de prétendant à une médaille. Particulièrement sollicitée dans la troisième période, la défense jaune et noir vacillera, se lézardera, craquellera mais jamais ne s’effondrera en dépit des nombreuses tentatives basques. A la sirène, c'est une équipe de Rouen radieuse, heureuse, joyeuse qui s'imposait 4-3 face à Anglet au terme d'une rencontre vivante et de bonne augure avant la finale du championnat de France qui se disputera le week-end prochain à Gap en compagnie d'Anglet, Gap et Grenoble.



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :