"Nil Satis Nisi Optimum"
Titres de Champions de France U15: 1999, 2000, 2001, 2005, 2006, 2007, 2008, 2013, 2018 // U17: 2000, 2002, 2005, 2010, 2011, 2014, 2017 // U20:

U15A Mano a mano à distance


Le mano a mano se poursuit en tête de la Poule U15 Elite entre les Drakkars de Caen et les Dragons de Rouen avec comme juge de paix à la troisième place les Gothiques d'Amiens. Alors que les deux clubs normands se retrouveront pour la dernière journée à Caen La Mer le 21 janvier 2018, en attendant l'ultime confrontation pour la première place, le duel se sera poursuivi à distance. Alors que Caen dimanche s'imposera face aux Coqs de Courbevoie 8 buts à 2, les Dragons, la veille, auront expédié les affaires courantes face aux Jokers de Cergy à domicile.


Vainqueurs déjà lors du match aller sur le score de 8-1, les Dragons rouennais n'auront pas laissé échapper les points face à Cergy sur le glaçon de l'Ile Lacroix. Même si l'entame de la rencontre voyait le francilien Paul Schmitt (06'52) répondra à l'ouverture du score jaune et noir de Théo Quitteville (04'20), rapidement dans cette première période, les rouennais prendront le large. C'est ainsi que quelques minutes plus tard, Théo Quitteville, à nouveau dans le bon coup, doublait sa mise personnelle (11'54) avant d'assister à une fin de période sur les chapeaux de roue où les Dragons frapperont par trois fois les filets parisiens pour clore le score du premier tiers à 5 buts à 1. Grégory Fulachier (17'05), Thomas Malhouitre (17'14) et Kaylian Leborgne (19'13) s'étant relayés sur la fin du tiers pour faire grossir le score, l'entame du deuxième tiers ressemblait à deux gouttes d'eau à son prédécesseur.


En effet, alors que Matéo Bussat relançait le tableau d'affichage de la patinoire de l'Ile Lacroix en marquant le sixième but (25'30), les Jokers réagissaient aussi sec, une trentaine de secondes plus tard, par l'intermédiaire de Clément Boutet (26'01) A 6-2, les Dragons bénéficiaient d'une certaine marge et la fin de la période leur permettra de mettre un peu plus distance sous la houlette de Kaylian Leborgne tout heureux de signer le doublé (32'55 & 35'15) Si à la reprise du dernier tiers, les Dragons se faisaient surprendre d'entrée de jeu par Tomas Pardo qui ramenait le score à 8-3 (41'17), la réponse jaune et noire sera aussi cinglante que vertueuse. En l'espace de quelques minutes, les rouennais placeront une violente accélération qui laissera les joueurs de Cergy sur place, les patins englués dans la tempête jaune et noire. Iann Bouvier (43'03), Grégory Fulachier (49'00), Ugo Lollier (49'34) et Valentin Detouteville (50'44) parvenaient à faire trembler les filets parisiens. Certes, courageusement, les Jokers de Cergy parvenaient à réduire à nouveau le score par Clément Boutet (50'44) jugulant au passage l'hémorragie offensive jaune et noir, mais la rupture du flot des buteurs rouennais n'empêchera pas les rouennais d'ajouter un dernier but par l'intermédiaire de Matéo Bussat pour célébrer un probant succès 13-4.



U15 Elite (Poule A, Samedi 09 décembre 2017) (résultats & classement)

Dragons de Rouen (1) vs Jokers de Cergy 13-4 (5-1 / 3-1 / 5-2)

04'20, 1-0, Rouen (1) : Théo Quitteville (Jordan Hervé)

06'52, 1-1, Cergy : Paul Schmitt (sans assistance)

11'54, 2-1, Rouen (1) : Théo Quitteville (Jordan Hervé)

17'05, 3-1, Rouen (1) : Grégory Fulachier (Thomas Malhouitre)

17'14, 4-1, Rouen (1) : Thomas Malhouitre (sans assistance)

19'13, 5-1, Rouen (1) : Kaylian Leborgne (Théo Quitteville)

25'30, 6-1, Rouen (1) : Matéo Bussat (Iann Bouvier)

26'01, 6-2, Cergy : Clément Boutet (sans assistance)

32'55, 7-2, Rouen (1) : Kaylian Leborgne (Jordan Hervé)

35'15, 8-2, Rouen (1) : Kaylian Leborgne (sans assistance)

41'17, 8-3, Cergy : Tomas Pardo (Alix Lanotte-Moro)

43'03, 9-3, Rouen (1) : Iann Bouvier (Hugo Maillard)

49'00, 10-3, Rouen (1) : Grégory Fulachier (Ugo Lollier)

49'34, 11-3, Rouen (1) : Ugo Lollier (sans assistance)

50'44, 12-3, Rouen (1) : Valentin Detouteville (Hugo Maillard)

51'30, 12-4, Cergy : Clément Boutet (sans assistance)

59'12, 13-4, Rouen (1) : Matéo Bussat (sans assistance)

 



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :